Marsouins de France et d'outre-mer

Ce forum est dédié à tous les marsouins de France et d'Outre-mer, pour se retrouver, quelque soit le régiment duquel ils sont issus. Infanterie, Bigor, Cavalerie, parachutiste. et à tous nos frères d'armes.
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Novembre 2019
LunMarMerJeuVenSamDim
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930 
CalendrierCalendrier

Partagez
 

 Afghanistan : Cinq militaires morts pour la France

Aller en bas 
AuteurMessage
L'Artilleur

L'Artilleur

Messages : 1072
Date d'inscription : 10/03/2010
Localisation : A vos 12h00

Afghanistan : Cinq militaires morts pour la France  Empty
MessageSujet: Afghanistan : Cinq militaires morts pour la France    Afghanistan : Cinq militaires morts pour la France  I_icon_minitimeJeu 14 Juil - 17:39

Hommage aux cinq militaires morts pour la France en Afghanistan


13 juillet 2011 – 19:40
L’attentat suicide commis ce 13 juillet à l’occasion d’une réunion de notables dans la localité de Joybar, près de Tagab, a tué 5 militaires français ainsi qu’un civil afghan. Parmi eux se trouvaient le lieutenant Thomas Gauvin, l’adjudant Laurent Marsol (tous deux appartenant au 1er Régiment de Chasseurs parachutistes), l’adjudant Emmanuel Techer, du 17e Régiment du Génie Parachutiste (RG), ainsi qu’un sous-officier de la même unité et un caporal-chef du Sirpa Terre, dont les familles n’ont pas souhaité que leur biographie et leur photographie soient révélées.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Né le 27 avril 1984 à Caen, Thomas Gauvin (photo ci-dessus) est admis à l’Ecole Spéciale Militaire de Saint-Cyr le 1er septembre 2005, d’où il sortira major de sa promotion. Après avoir terminé second du classement de l’Ecole d’Application de l’Infanterie et été promu lieutenant le 1er août 2008, le jeune officier choisit de servir au sein du 1er RCP de Pamiers, où il est affecté à la 1ere compagnie en qualité de chef de section. Hasard de la vie, le nom du quartier du régiment – capitaine Beaumont – est le même que celui du parrain de sa promotion à Coëtquidan.

Doté de qualités physiques et intellectuelles appréciables, il arrive premier aux tests groupement commando parachutiste (GCP). Le 1er août 2010, il rejoint la compagnie d’éclaraire et d’appui de son régiment en tant que chef d’équipe GCP et suit le stage saut à grande hauteur (SOGH) de septembre à octobre. Plus tôt, cette année là, il est déployé en République centrafricaine. Il était arrivé en Afghanistan, au sein du GTIA Raptor le 6 mai dernier.

Selon sa hiérarchie, le lieutenant Gauvin possédait « de très belles qualités humaines et professionnelles » et de dinstinguait « par sa grande maturité et une rigueur intellectuelle rare qui en font un chef au combat de grande classe ». Marié, il était décoré de la médaille de bronze de la Défense nationale avec agrafe « Troupes aéroportées » et devait être promu au grade de capitaine le 1er août 2012.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Appartenant également au 1er RCP, l’adjudant Laurent Marsol (photo ci-dessus) est né le 14 mai 1976. Incorporé au 14e Régiment de commandement et de soutien en juin 1998, il est admis à l’Ecole nationale des sous-officiers d’active deux ans plus tard. Major de sa promotion, il est affecté à Pamiers.

A peine arrivé dans son nouveau régiment, le sous-officier est envoyé en Nouvelle-Calédonie pour une mission de 4 mois en qualité de chef de groupe anti-char courte-portée (ACCP). Par la suite, il sera projeté en opérations extérieures à plusieurs reprises (Gabon, en 2002 et 2003, RCA, 2003 et 2008 et Kosovo, 2004 et 2005), avant d’être promu sergent-chef et d’intégrer le GCP du 1er RCP. Il effectue une première opex au Tchad en 2006 en tant qu’équipier.

Ce sous officier « de grande valeur et d’une grande quiètude dans les missions qui lui sont confiés », selon sa hiérarchie, connaissait bien l’Afghanistan pour y avoir effectué deux séjours avec d’y revenir, le 14 mai dernier, avec le GTIA Raptor. Il y avait déjà été affecté en 2008 et en 2009, dans le cadre du Détachement de Liaisons et d’Investigations, puis dans celui du dispositif OMLT (Operational Mentoring Liaison Team), qui forme l’armée nationale afghane.

L’adjudant Marsol était décoré de la Médaille Outre-Mer avec agrafes Côte d’Ivoire, RCA et Tchad, de la médaille commémorative française avec agrafe ex-Yougoslavie, de la médaille d’or de la Défense nationale, avec agrafe « troupes aéroportées », de la Croix de la valeur militaire avec étoile de bronze.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Quant à l’adjudant Emmanuel Techer (photo ci-contre), né le 10 novembre 1972 à Sedan, il a été admis à l’école des sous-officiers d’active des transmissions d’Agen en janvier 1993. Nommé sergent un an plus tard, il rejoint le 17e Régiment du Génie Parachutiste (RGP) de Montauban en tant que spécialiste d’exploitation des réseaux intégrés de trasmission automatique (RITA). Après avoir servi pendant deux ans à la 11e compagnie en qualité de chef de groupe, il obtient son certificat technique du 1er degré (CT1) des techniques de combat du génie en 1996. Devenu ainsi sapeur, il occupe les fonctions de chef de groupe génie de combat jusqu’en 2001.

Jusqu’en 2007, il est affecté au Centre d’entraînement commando de Givet en tant que formateur. Puis il retrouve par la suite le 17e RGP où il devient chef de la section commandement de la 2e compagnie de combat.

Décrit comme étant un sous-officier « avenant », « généreux », « extrêmement rigoureux », « dévoué, « compétent » et doté d’une « vitalité exceptionnelle », l’adjudant Techer aura été engagé, au cours de sa carrière, dans plusieurs opérations extérieures : Tchad (1994 et 2008), ex-Yougoslavie (1995 et 1996), Sénégal (1998), Kosovo (1998), Nouvelle-Calédonie (2004). Il était arrivé en Afghanistan en mai dernier.

Marié, l’adjudant Techer était décoré de la médaille Outre-Mer avec agrafe Tchad, de la médaille d’or de la Défense nationale, avec agrafes Troupes aéroportées, Mission d’Assistance Extérieure et Génie, de la médaille de la reconnaissance de la nation, de la médaille commémorative française avec agrafe ex-Yougoslavie.




Source : http://www.opex360.com/2011/07/13/hommage-aux-cinq-militaires-morts-pour-la-france-en-afghanistan/


Caporal-chef Sébastien Vermeille

Le caporal-chef Sébastien Vermeille (30 ans), du Sirpa Terre Images de Lyon a été tué à Joybar (Kapisa) ce matin, dans une attaque kamikaze. Originaire de Montfavet (Vaucluse), il s'était engagé en 2001 au 1er RIMa. 1ère classe le 1er avril 2002, puis caporal le 1er octobre 2003, il est pilote d'AMX10RC en 2004, année où il est projeté une première fois en Afghanistan, et, dans la foulée, en Côte d'Ivoire.
Il rejoint, à l'issue, le 21e RIMa, avec lequel il part à Djibouti en 2005.
Promu caporal-chef en août 2006, il est ensuite déployé en Nouvelle-Calédonie (2006), au Kosovo (2007) puis au Tchad (2009).
En 2009, il quitte l'infanterie pour la chaîne communication, et rejoint le Sirpa Terre Images de Lyon.
Il servait en Afghanistan depuis le 11 mai dernier au sein du BG Raptor. L'armée de Terre rend ce soir hommage à "un remarquable soldat de l’image".


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]






Toutes mes sincères condoléances à leurs camarades, famille Crying or Very sad
Revenir en haut Aller en bas
L'Artilleur

L'Artilleur

Messages : 1072
Date d'inscription : 10/03/2010
Localisation : A vos 12h00

Afghanistan : Cinq militaires morts pour la France  Empty
MessageSujet: Re: Afghanistan : Cinq militaires morts pour la France    Afghanistan : Cinq militaires morts pour la France  I_icon_minitimeJeu 14 Juil - 17:40

Afghanistan : cinq militaires français tués dans un attentat-suicide


Cinq soldats français, venus d'unités de Montauban, Pamiers et Lyon, ont été tués en Afghanistan ce mercredi, ainsi qu'un civil afghan, lors d'une attaque suicide suivie d'une embuscade dans la province de Kapisa, région où se trouve la base avancée de la France à Tagab. Quatre autres militaires ont été blessés, dont l'un a le «bras arraché» et doit être rapatrié, a expliqué le ministre de la Défense sur France 2, la situation des trois autres étant «sous contrôle».
«Nous sommes (dans) une logique d'agresseurs sur la défensive, qui utilisent, ce qui n'était pas le cas jusqu'à présent, l'attentat suicide», a souligné Gérard Longuet.

L'attentat a eu lieu à « la fin d'une réunion de travail civile à laquelle étaient associés quelques cadres de l'armée française, des Américains également», a-t-il précisé, au lendemain de la visite surprise de Nicolas Sarkozy . A Kaboul, les talibans ont aussitôt revendiqué l'attentat dans un SMS envoyé à l'AFP. C'est l'attaque la plus meurtrière contre des soldats français déployés dans ce pays depuis l'embuscade d'Uzbin, qui avait fait dix morts, le 18 août 2008.


Pamiers, Montauban et Lyon en deuil. Deux des soldats tués en Afghanistan, le lieutenant Thomas Gauvin, 27 ans et l'adjudant Laurent Marsol, 35 ans, faisaient partie du 1er Régiment de chasseurs parachutistes (RCP) de Pamiers (Ariège). Deux autres étaient adjudants au 17e Régiment de génie parachutiste (RGP) de Montauban : l'adjudant Emmanuel Techer, 38 ans, et un sous-officier de 37 ans dont la famille n'a pas souhaité communiquer l'identité. La cinquième victime, Sébastien Vermeil, 31 ans, était un caporal-chef au Sirpa-terre image basé à Lyon. En juin, le RCP de Pamiers a déjà perdu deux de ses membres en Afghanistan, l'un le 18, l'autre le 25 à la suite des tirs d'insurgés. Le17e RGP de Montauban avait perdu l'un des siens début juin.

Une attaque-suicide et une embuscade peut-être liées à la visite de Sarkozy. «Un terroriste a déclenché sa bombe à proximité des soldats français, blessant grièvement quatre autres soldats français et trois civils afghans», avait écrit l'Elysée dans un communiqué où la présidence de la République avait «présenté aux familles et à leurs proches ses plus sincères condoléances». Auparavant, Sayed Sakhidad Matin, chef de la brigade criminelle de Kapisa avait déclaré qu'un «kamikaze à pied a visé un convoi de l'armée française dans le village de Gulzarkhail, dans le district de Tagab. Il y a des victimes parmi les soldats français mais je n'ai pas plus de détails».

Thierry Burkhard, porte-parole de l'état-major français, a indiqué dans l'après-midi que des tireurs embusqués «en lisière» avaient participé à l'attaque et que certains d'entre eux avaient été «neutralisés», mais que les décès étaient dus à l'explosion. Il a estimé que l'attaque pouvait «être liée»à la visite de Nicolas Sarkozy mais relevait surtout d'une nouvelle tactique des insurgés qui essuieraient des revers sur le terrain.


Une minute de silence à l'Assemblée. François Fillon a salué à l'Assemblée nationale la mémoire des cinq soldats français tués, juste avant que l'hémicyle observe une minute de silence. «Les familles des victimes sont en train d'être informées et c'est d'abord vers elle que je tourne mes pensées fraternelles», a déclaré le Premier ministre. «Je leur adresse, au nom du gouvernement et en votre nom, un message de solidarité et d'affection», a-t-il ajouté, mettant en avant le rôle de reconstruction et de sécurisation de l'armée française. «Leur cause est juste car l'Afghanistan de 2012 n'est plus le sanctuaire du terrorisme international et n'est plus gouverné par le fanatisme», a relevé le chef du gouvernement.

Sarkozy déterminé à rester en Afghanistan. «Le chef de l'État exprime la détermination de la France à continuer d'œuvrer au sein de la Force internationale d'assistance à la sécurité (Isaf) pour rétablir paix et stabilité dans ce pays et contribuer à son développement», a indiqué un communiqué de la présidence, quand bien même il a annoncé mardi le retrait d'un quart des troupes françaises d'ici à fin 2012 et un retrait total d'ici à 2014. Ce calendrier est déjà au cœur de la campagne pour la présidentielle. L'opposition réclame, elle, un retour accéléré des militaires.

Présence française : Longuet rappelle l'«accord international». sur une éventuelle accélération du retrait des forces françaises sur France 2, Gérard Longuet a rappelé qu'il y avait «un accord international». «Nous sommes partis en 2002 - c'était Lionel Jospin Premier ministre -, dans une coalition internationale avec les Américains (...) Nous sommes dans une coalition, cette coalition a décidé la transition, c'est-à-dire que d'ici à 2014 nous allons transférer à l'Etat afghan la responsabilité de la guerre, de la police, de la gendarmerie», a-t-il souligné, ajoutant qu'«il n'y a pas de raison de changer ce calendrier». «Il se trouve que le projet en Afghanistan c'est de permettre l'émergence d'un Etat qui fonctionne selon des règles acceptables, compte tenu des traditions. C'est en cours d'être le cas (...) En tout état de cause, nous ne pouvons pas nous substituer aux militaires, aux gendarmes, aux policiers afghans indéfiniment», a insisté le ministre.

Une année sanglante. L'année 2011 est déjà l'année la plus meurtrière pour les forces françaises depuis leur déploiement en Afghanistan. En six mois, le bilan s'est dramatiquement aggravé pour les forces françaises. 17 soldats français sont morts dans le pays depuis le début de l'année, soit près du quart des 69 militaires qui y ont trouvé la mort depuis le déploiement des forces de l'Otan, après le 11 septembre 2001. La plupart ont été victimes d'engins explosifs improvisés (IED), ou tués lors d'accrochages avec les insurgés dans les vallées de l'est du pays, proches du Pakistan. Une région montagneuse qui reste un bastion des talibans, malgré le renforcement de la présence française sur le terrain.


Source : http://www.leparisien.fr/international/afghanistan-cinq-militaires-francais-tues-dans-un-attentat-suicide-13-07-2011-1531584.php
Revenir en haut Aller en bas
L'Artilleur

L'Artilleur

Messages : 1072
Date d'inscription : 10/03/2010
Localisation : A vos 12h00

Afghanistan : Cinq militaires morts pour la France  Empty
MessageSujet: Re: Afghanistan : Cinq militaires morts pour la France    Afghanistan : Cinq militaires morts pour la France  I_icon_minitimeJeu 14 Juil - 17:41

Afghanistan : 5 militaires de l’armée de Terre morts pour la France

Mise à jour : 13/07/2011 23:35
5 militaires de l’armée de Terre sont morts au combat le 13 juillet 2011 lors d’une attaque suicide à quelques kilomètres de Tagab, en Afghanistan. Ils menaient une mission de sécurisation d’une Shura (assemblée de notables) lorsque l'explosion s'est produite.


Les militaires appartenaient au 1er régiment de chasseurs parachutistes (1er RCP) de Pamiers, au 17e régiment du génie parachutistes (17e RGP) de Montauban et au SIRPA Terre de Lyon. 4 de leurs camarades ont également été grièvement blessés.

Le lieutenant Thomas Gauvin du 1er RCP, âgé de 27 ans, marié, s'était engagé le 1er septembre 2005. Il a d'abord été déployé en République centrafricaine avant d'être projeté sur le théâtre afghan en mai 2011 au sein de la Task force Lafayette – Battle group (BG) RAPTOR.

L'adjudant Laurent Marsol du 1er RCP, âgé de 35 ans, a été incorporé au 14e régiment de commandement de soutien le 1er juin 1998. Affecté au 1er RCP en juillet 2001,il sera projeté en Nouvelle-Calédonie, et à plusieurs reprises au Gabon, en RCA, ainsi qu'au Kosovo. En mai 2011, il rejoint lui aussi l'Afghanistan au sein de la Task force Lafayette – Battle group (BG) RAPTOR.

L'adjudant Emmanuel Techer du 17e RGP, âgé de 38 ans, marié, s'était engagé à l’école de sous-officiers d’active des transmissions à Agen. Il rejoint le 17e RGP en 1994 et sert successivement au Tchad, en Ex-yougoslavie, au Sénégal, au Kosovo, en Nouvelle-Calédonie et à nouveau au Tchad. Il rejoint l'Afghanistan en mai 2011 au sein de la Task force Lafayette – Battle group (BG) RAPTOR.

Le caporal-chef Sébastien Vermeille du SIRPA Terre de Lyon, âgé de 31 ans, marié, père de 2 enfants, décide de s’engager en 2001 au 1er régiment d’infanterie de marine à Angoulême. Il est d'abord projeté en Afghanistan, en République de Côte d’Ivoire, puis après une mission courte durée à Djibouti et en Nouvelle-Calédonie, il part au Kosovo et au Tchad. Il rejoint le SIRPA Terre de Lyon en 2009 comme opérateur audiovisuel. Il a été déployé en Afghanistan en mai 2011 au sein de la Task force Lafayette – Battle group (BG) RAPTOR.

Respectant les volontés de la famille, l'identité du cinquième soldat décédé lors de l'attentat suicide, un sous-officier du 17e RGP, ne sera pas dévoilée.

Lors de l'attaque, 4 autres soldats français ont été grièvement blessés et pris en charge immédiatement vers les hôpitaux militaires français et américains de Kaboul et de Bagram.

Dès l’annonce de leurs décès, monsieur Nicolas Sarkozy, président de la République, a présenté aux familles et à leurs proches ses plus sincères condoléances et s'est associé à leur douleur. Il souhaite aux blessés un prompt rétablissement.

L’ensemble de l’armée de Terre présente à son tour ses plus sincères condoléances aux familles, aux proches et aux camarades des soldats disparus et souhaite un bon rétablissement à leurs camarades.




Source : http://www.defense.gouv.fr/terre/actu-terre/afghanistan-5-militaires-de-l-armee-de-terre-morts-pour-la-france
Revenir en haut Aller en bas
bruno
Admin
bruno

Messages : 3865
Date d'inscription : 04/10/2009
Age : 59
Localisation : roquebrune var

Afghanistan : Cinq militaires morts pour la France  Empty
MessageSujet: Re: Afghanistan : Cinq militaires morts pour la France    Afghanistan : Cinq militaires morts pour la France  I_icon_minitimeJeu 14 Juil - 18:13

bonsoir les marsouins

Mes condoléances aux familles qu'ils reposent en paix [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

_________________
Et au Nom de Dieu, vive la coloniale.
Revenir en haut Aller en bas
http://marsouinsdumonde.forumdediscussions.com
Contenu sponsorisé




Afghanistan : Cinq militaires morts pour la France  Empty
MessageSujet: Re: Afghanistan : Cinq militaires morts pour la France    Afghanistan : Cinq militaires morts pour la France  I_icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Afghanistan : Cinq militaires morts pour la France
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Annuaire des 5 départements de la Normandie
» La théorie des 5 "S"
» Quelle culotte pour popolini Ultra Fit ?
» Vos playlists pour une soirée réussie!
» Crokpot ou mijoteuse pour savon liquide

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marsouins de France et d'outre-mer :: les monument au morts :: memoriam Honneur et Patrie-
Sauter vers: