Marsouins de France et d'outre-mer

Ce forum est dédié à tous les marsouins de France et d'Outre-mer, pour se retrouver, quelque soit le régiment duquel ils sont issus. Infanterie, Bigor, Cavalerie, parachutiste. et à tous nos frères d'armes.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Octobre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031     
CalendrierCalendrier

Partagez | 
 

 Il était une fois le 21e RIMa

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
L'Artilleur

avatar

Messages : 1066
Date d'inscription : 10/03/2010
Localisation : A vos 12h00

MessageSujet: Il était une fois le 21e RIMa   Jeu 28 Juil - 19:34

Bonjour les Marsouins,


J'ouvre ce post sur l'histoire du 21e RIMa, sur son organigramme d'hier et d'aujourd'hui, ses OPEX, ses MCD, marsouins du 21e RIMa, ce post vous est dédié !!! Very Happy


Je reprend le fil de discussion de ce lien ....
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Je disais ....

Guy, tu as fais combien de temps de quelle année à quelle année ?

A ce que j'ai entendu, dans l'infanterie, une section de 30 hommes était commandé soit par un Adjudant-Chef ou Lieutenant.

Si mes souvenirs sont bons :

La section de 30 hommes était divisible par 3 groupes de 10 hommes, soit :

- 1 chef de groupe (Sergent)
- 1 Caporal-Chef (Adjoint Chef de groupe)
- 1 Tireur FRF-2
- 1 Tireur LRAC ou APILAS
- 1 Servant LRAC
- 5 GV (Grenadier Voltigeur)


Guy, est-ce que tu as connu à peut prêt ce type d'organigramme ?


--------------------------------------------------------


Réponse de Guy :


c'est vrai que je n'aime pas trop parler de moi...
Ma (courte) présentation : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Engagé EVSO pour St Maixent en juin 78, j'y ai fait mes 9 mois et recalé.
Trop mauvais et pas assez mûr, c'est mon auto critique.

Ensuite EVDR au 21, 2eme Cie, 4eme section; pour finir à la 1ère Cie, échelon de réparation en 83
Tu es bon pour le groupe de combat, sauf que je n'ai pas connu de FRF2 (F1) à mon époque et ne connais pas APILAS juste LRAC 73 (St Maixent) et 89.
S'ajoutait à ton organigramme 1 FM (Nana 52 et le pourvoyeur) ne pas oublier Nana, c'était LA pièce maîtresse du groupe et le LG.

A cette époque le 21 s'articulait d'une façon peu commune (1979-83)
1 ECS (escadron commandement et services)
11eme escadron (instruction)
1 CEA (compagnie d'éclairage et appui)
2 compagnies de combat sur AMX13 VTT, brièvement Marmon puis VAB
2 escadrons de combat AMX13 canon (90mm) puis AMX 10RC et enfin Sagaie quand je suis parti.


-------------------------------------------------------------------------


Réponse de Bruno :


Bonsoir les marsouin

Bien dit Guy tu a bien résumé . Mai le 21e été aussi le plus lourd de l'armée Français dans les année 1984/86 un Régiment interarmes avec la 5 batterie
Mai pour revenir sur le poste L'Artilleur sur les effectif des section de combat

Tu a oublie le groupes de commandement

chef de section
la adjoint du chef de section un sergent chef
un caporal d’échelon
un ou deux Tireur LRAC
aprés je ne sais plus trop

Et les groupe de combat été divisée en deux l'équipe choc et l'équipe feux avec un chef d'équipe dans chaque groupe
Revenir en haut Aller en bas
L'Artilleur

avatar

Messages : 1066
Date d'inscription : 10/03/2010
Localisation : A vos 12h00

MessageSujet: Re: Il était une fois le 21e RIMa   Jeu 28 Juil - 19:40

J'avais carrément oublié dans l'organigramme de mon groupe de stipuler le Mitrailleur AA52 et son pourvoyeur ..... Rolling Eyes Rolling Eyes


Normalement ça donne au début des années 90 :

La section de 30 hommes était divisible par 3 groupes de 10 hommes, soit :

- 1 chef de groupe (Sergent)
- 1 Caporal-Chef (Adjoint Chef de groupe)
- 1 Tireur FRF-2
- 1 Tireur LRAC ou APILAS
- 1 Servant LRAC
- 1 Mitrailleur AA52
- 1 Pourvoyeur AA52
- 3 GV (Grenadier Voltigeur)




Normalement je dois être bon messieurs ? Very Happy




Combien il y avait de sections dans une Compagnie ?
Sachant qu'une section comptait 30 hommes.
On nous donne le nombre de sections qui articulent une Compagnie, et on trouvera le nombre d'hommes au total dans une Compagnie de Combat !


Moi j'ai connu le 21e RIMa équipé de VAB "rang", ce qui veut dire, de VAB transport de troupes.
Revenir en haut Aller en bas
Guy



Messages : 482
Date d'inscription : 20/02/2010

MessageSujet: Re: Il était une fois le 21e RIMa   Jeu 28 Juil - 20:29

Citation :
Et les groupe de combat été divisée en deux l'équipe choc et l'équipe feux avec un chef d'équipe dans chaque groupe
Merci de me rafraichir la mémoire, Bruno Embarassed
Tout cela est bien loin; près de trente ans ont passé.

Le chef de groupe pouvait être caporal-chef titulaire du BMP1.

Dans mes souvenirs, une compagnie : c'était 4 sections de combat + 1 commandement.

Les VAB étaient tous transport de troupe, tous équipés d'une mauvaise tourelle à mitrailleuse 52.
Seul celui du commandant de compagnie était réellement amphibie.
Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
L'Artilleur

avatar

Messages : 1066
Date d'inscription : 10/03/2010
Localisation : A vos 12h00

MessageSujet: Re: Il était une fois le 21e RIMa   Jeu 28 Juil - 21:37

Il y a 30 ans seul le VAB du Capitaine commandant la Compagnie avait un VAB "rang" amphibie ?
C'est bien ça ?
Si oui, pourquoi ? scratch
Revenir en haut Aller en bas
Guy



Messages : 482
Date d'inscription : 20/02/2010

MessageSujet: Re: Il était une fois le 21e RIMa   Ven 29 Juil - 7:00

Salut
c'est bien cela.
C'était un VAB plein de radios, ne me demande pas leurs modèles : ce n'était pas mon rayon, je ne faisais que le piloter et entretenir.
Je n'ai jamais eu l'occasion de "flotter" avec cet engin, mais on me lui avait fait appliquer une préparation sous la caisse (vernis?) au cas où.
Les autres n'avaient pas d'hydrojets, comme sur ce lien :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Citation :
Si oui, pourquoi ?
je ne sais pas.
Je serai mauvaise langue, je dirai que c'était question prix No

Les points faibles étaient :
- pas de radio entre pilote et chef de bord (le MAN lancé à 3000 tour ça hurle!)
- la direction "flottait" sur la route après 70 km/h et tendance à se mettre sur le toit en terrain (très) accidenté.
Amicalement
Revenir en haut Aller en bas
L'Artilleur

avatar

Messages : 1066
Date d'inscription : 10/03/2010
Localisation : A vos 12h00

MessageSujet: Re: Il était une fois le 21e RIMa   Ven 29 Juil - 7:50

Merci pour ce récit Guy Wink

Tiens si tu veux voir du matériel militaire, il y a ce site fort intéressant Wink
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Il y a en photo des VAB dans toutes ses variantes.



Colonialement vôtre.
Revenir en haut Aller en bas
Guy



Messages : 482
Date d'inscription : 20/02/2010

MessageSujet: Re: Il était une fois le 21e RIMa   Ven 29 Juil - 9:45

y a pas de quoi : c'est gratuit Razz

Son point fort, cela surprendra quelques uns : son blindage.
En juin 82 un VAB a été canardé à Tyr, sud Liban. Je ne me rappelle plus si le pilote était dedans mais le pare brise avait reçu 2 ou 3 impacts.
Les pralines n'ont pas traversé la moitié de l'épaisseur.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Là c'est à Beyrouth, peut être en 1982 ou 83. Il me semble que ce sont des VAB du 21 car ils ont encore la peinture blanche ONU et ils semblent accompagnés de marsouins.
En tout cas on ressemblait à cela en 82...
Amitiés
Revenir en haut Aller en bas
L'Artilleur

avatar

Messages : 1066
Date d'inscription : 10/03/2010
Localisation : A vos 12h00

MessageSujet: Re: Il était une fois le 21e RIMa   Ven 29 Juil - 19:25

Merci pour l'explication Wink
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Il était une fois le 21e RIMa   

Revenir en haut Aller en bas
 
Il était une fois le 21e RIMa
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» IL ÉTAIT UNE FOIS DES GENS HEUREUX PAR NICOLE MARTIN
» Il était une fois le Pas de Calais libéré 2014
» Il était une fois ,une fleur
» Il était une fois le Pas de Calais libéré 2015 (Souchez)
» Il était une fois [Léonie]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marsouins de France et d'outre-mer :: Bar des TDM :: Parler de tout et de rien.-
Sauter vers: