Marsouins de France et d'outre-mer

Ce forum est dédié à tous les marsouins de France et d'Outre-mer, pour se retrouver, quelque soit le régiment duquel ils sont issus. Infanterie, Bigor, Cavalerie, parachutiste. et à tous nos frères d'armes.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Juillet 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
     12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31      
CalendrierCalendrier

Partagez | 
 

 lA SOURCE...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
gmartinez



Messages : 3
Date d'inscription : 20/02/2012
Age : 55
Localisation : Cordieux (Ain)

MessageSujet: lA SOURCE...   Lun 20 Fév - 22:57

1979 c'est loin et si prés a la fois, je pense souvent a "Mon épisode" celui que j'avais choisi un aprés midi du mois de Septembre de la même année, puis ce fut la découverte de la Bretagne d'abord (surprenante pour le jeune Catalan que j'étais) puis ce fut le contact avec le quartier Foch ce 2 Novembre ou a 17H00 je franchissais la porte de la Caserne. Ce que j'ai vécu m'a accompagné à chaque seconde de mon existence ce sont les jalons venus renforcer ceux que mes parents m'avaient appris à planter pour avoir une vie heureuse et équilibrée. J'ai rompu mon cordon et dieu sait s'il était fort alors que je n'avais pas dix huit ans, le jour de mon départ c'est la première fois que je vis mon Père pleurer, moi j'ai fais exprès de ne pas m'en apercevoir, il à mieux valu. Durant ces 8 années et demi j'ai vécu deux opérations, la première fut BARRACUDA au sein de la section Antiaérienne de la CEA formée pour la circonstance elle était commandée par l'Adjudant Chef Auteuil duquel je garde un excellent souvenir. Nous étions sur Bouar et si au début l'action nous semblait promise elle se mua en une mission de nomadisation fort intéressante. Nous y restâmes 6 mois car les élections et les nouvelles directives du nouveau président F Mitterand, nous contraignirent a rester au de là des 4 mois supposés. J'ai pu ainsi découvrir la République centre Africaine du Nord au sud en passant par BERBERATTI la superbe. J'ai eu la bonne idée en ce temps d'écrire chaque jour le déroulement des évènements, c'est une belle histoire vécue. Ensuite j'ai rejoint en 1983 le 11eme Régiment d'Artillerie de Marine pour devenir un Bigor (Marsouin qui tire au canon...) et là j'ai participé à l'opération MANTA Echo de fin 1983 au 12 Juin 1984, l'endroit était mystérieux et désolant, il n'y a rien, j'ai passé le plus clair de mon temps en mission de protection rapprochée de l'ALAT avec mon 20mm T2 de l'équipe Antiaérienne, nous aurions du alterner avec ceux de la Légion qui étaient sur Biltine mais leurs pièce HS ne purent leur permettre d'assurer la rotation. 4 mois d'une situation ou nous avons assurés une mission ingrate ponctuée par l'évènement de la destruction du Jaguar le 27 Février de cette année. Puis ce fut le retour et je n'aurai pas assez de place je crois pur parler de ces merveilleux souvenirs sur lesquels mes deux jeunes garçons me demandent souvent de leur parler. Je voudrais saluer la dernière équipe a laquelle j'ai appartenu la bas pour ce dernier séjour a savoir mon chef de section duquel hélas j'ai oublié le nom, Alexandre Wema mon Kanak préféré, le Caporal chef Picard et Ringlet, ainsi que l'incomparable Le Kunf Breton s'il en est ! Voila mes amis je pense a vous souvent du haut de ce demi siècle que vous m'avez aidé à construire en ne perdant jamais de vue de quoi fut faite ma vie de Marsoin et de Bigor. Je n'oublie pas les autres camarades comme Jean Jacques Gruette, Pascal Chevallier le Nantais, celui la même qui après avoir renversé sa citerne d'eau, car agacé par la lenteur du convois il avait décidé de doubler quelques véhicules, ce qui ne manqua pas vu la stabilité des pistes, sans se démonter il déclara au Colonel du deuxième REP qu'il ne comprenait pas que l'on veuille le sanctionner car il avait doublé dans les règle du sport automobile (dixit le retour du Capitaine de l'époque l'ayant accompagné il me semble). La réaciton du Colonel avait été telle qu'a cours d'argument devant tant d'aplomb il avait préféré laisser la punition en interne à la Batterie (la première)... Voilà encore un épisode rigolo de ce type de situation en campagne. Je vous salut a tous Franternellement... Guy MARTINEZ
Revenir en haut Aller en bas
para33

avatar

Messages : 73
Date d'inscription : 02/09/2011
Age : 58
Localisation : Saint-André de Cubzac

MessageSujet: Re: lA SOURCE...   Mar 21 Fév - 8:54

Very Happy

bonjour

bienvenu sur le forum
Revenir en haut Aller en bas
marsouin51

avatar

Messages : 64
Date d'inscription : 21/10/2011
Age : 60
Localisation : Witry-lès-Reims - Champagne Ardenne

MessageSujet: Re: lA SOURCE...   Mar 21 Fév - 10:21

Bonjour Guy,
Bienvenue sur le site marsouins de France et d'Outre-mer.
Beau récit et que de souvenirs que l'on ne peut oublier de ces années qui ont marquées à jamais notre jeunesse. On pourrait en raconter et beaucoup d'anciens et de jeunes ssont admirateurs et attentifs à
tous ces récits. Merci à toi, tu pourrais écrire un livre.
Amicalement,
un ancien marsouin TDM EV 3 ans
7ème RIMa/CIITDM Fréjus
6ème RIAOM Tchad Cie Moto Sahr
3ème RIMa Vannes 11ème Cie Camp de Meucon
Eric Druart
Revenir en haut Aller en bas
bruno
Admin
avatar

Messages : 3674
Date d'inscription : 04/10/2009
Age : 57
Localisation : roquebrune var

MessageSujet: Re: lA SOURCE...   Mar 21 Fév - 19:45

bonsoir Guy bienvenue sur le forum belle présentations marsouin . Oui comme le dit marsouin51 tu pourrais écrire un livre c'est vrai on a tellement de choses à raconter pendant tout ce temps passé dans les troupes de marine

_________________
Et au Nom de Dieu, vive la coloniale.
Revenir en haut Aller en bas
http://marsouinsdumonde.forumdediscussions.com
gmartinez



Messages : 3
Date d'inscription : 20/02/2012
Age : 55
Localisation : Cordieux (Ain)

MessageSujet: La Source   Mar 21 Fév - 22:17

Merci mes chers camarades, j'éprouve toujours une joie très profonde a évoquer avec les anciens comme avec les jeunes ce que fut "Ma" période j'ai toujours une oreille attentive a ce que le hasard me permet d'entendre. Une chose rigolote, la semaine précédent le 14 Juillet, je me persuade de ne pas faire attention a cette date et a me dire que d'autres sont la pour mettre en valeur nos régiments et traditions, je me persuade de ne pas prendre date, qu’après tout c'est le passé, et que se passe t'il le 14...? Ben voila je me plante dés que possible devant mon poste a apercevoir mes chers drapeaux. Je scrute au grès des images en gros plans (peine perdue, je n'ai jamais reconnu personne...) une tête familière. Je sais c'est débile mais bon je suis si fier de voir défiler "les nôtres", je crois que ce genre de comportement prouvent que de 79 à 88 j'ai connu un truc unique. Lors de mes pérégrinations commerciales je fus amené après avoir atterri a l’Aéroport de Rennes, de devoir me rendre a St Malo, ou j'eus d'autres souvenirs d'ailleurs, je suis passé a proximité de La Lande Douée, vous imaginez bien que je m'y suis arrété et qui était là à l'entrée du camp l'un de mes camarades toujours Caporal Chef avec lequel nous avons (beaucoup) parlés vous l'imaginez bien. J'ai poussé le truc a demander une "visite" si je puis dire de mes anciens quartiers, et je ne peux pas vous traduire ici l’émotion qui fut la mienne dans ce camp ou en première Batterie je perdis en 86 quatre de mes chers camarades tombés en Irak lors d'une démonstration de ce qui était l'une des premières versions du canon de 155mm. Guibert, Brocard, Max qui lui ne supporta pas le choc et rejoint volontairement les disparus, et les autres ceux que j'ai vu souffrir à l’hôpital du Val de Grace; étaient là avec moi. Nous avons appris cela alors que nous étions a ce moment la nous même en démonstration à Satory devant des acheteurs potentiels, tomber de cette façon a eu quelque chose de terrible et m'a laissé un goût amer.
De façon plus heureuse, j'ai passé des vacances (oui oui de vacances d'été...humide) en Bretagne comment ne pas aller sur la terre de mes 18 ans, j'ai voulu montrer "ça" à mes garçons, j'ai été très fier de me rendre sur le camp de Meucon ou j'ai appris a me servir d'un mortier lourd les deux modèles s'il vous plait a savoir le mle 51 et le Mle F1 (le matra) c'etait à la fameuse SML sous les ordres du Lieutenant Cuocolo qui termina Capitaine.Ensuite j'ai continué en intégrant la section Anti aérienne dont les chefs étaient (et resteront toujours) les sergents Massin et Peigne de la SER. Deux gars excellents compétents et avec lesquels le travail était un plaisir. Lors de mon arrivée il était prés de midi en ce mois de Juillet d'un gris magnifique et, ce camp en mon temps si actif raisonnant en permanence des chants des diverses sections et régiments puisque nous partagions a l'instar du quartier Foch la zone avec le RICM. c'était comment dire très calme. Le PC lui aussi ne donnait guère de signe d'activité, je me dirigeais donc vers le Mess m’arrêtant a la hauteur de ce qui avait servi de "Semaine", j'entendis derrière moi venant du chalet qu'occupait la SAC 1 quelqu'un qui m'appela, je me retournais et vit la aussi un ancien l'un de ceux avec lesquels j'avais partagé ces grands moments défervescence opérationnelle, j'ai depuis oublié son nom mais je sais qu'il est toujours la il vielle au grain il m'a dit que le camp devait reprendre une forte activité, j'espère que c'est le cas a l'heure ou avec vous je me souviens. Voila mes amis ce qu'il me plait de ressentir au de la du temps et des époques. Merci pour vos diverses appréciations.

Et au nom de Dieu...
Revenir en haut Aller en bas
bruno
Admin
avatar

Messages : 3674
Date d'inscription : 04/10/2009
Age : 57
Localisation : roquebrune var

MessageSujet: Re: lA SOURCE...   Mer 22 Fév - 20:40

bonsoir les marsouins

Tu vois Guy ces ce que je ressens quand je passe au 21e toujours les mêmes sensations . Et la je me dis vivement Bazeilles que je puisse revoir tous mais anciens frères d'armes . il y a pas à dire ça fait un bien fou de revoir tout ce beau monde

_________________
Et au Nom de Dieu, vive la coloniale.
Revenir en haut Aller en bas
http://marsouinsdumonde.forumdediscussions.com
L'Artilleur

avatar

Messages : 1060
Date d'inscription : 10/03/2010
Localisation : A vos 12h00

MessageSujet: Re: lA SOURCE...   Jeu 23 Fév - 20:58

Bonjour, bienvenue à vous Marsouin Wink
Revenir en haut Aller en bas
gmartinez



Messages : 3
Date d'inscription : 20/02/2012
Age : 55
Localisation : Cordieux (Ain)

MessageSujet: Re: lA SOURCE...   Jeu 23 Fév - 21:03

merci pour votre accueil, ! :www.gsma.pf/Hi
Revenir en haut Aller en bas
21TDM08

avatar

Messages : 318
Date d'inscription : 08/10/2009
Localisation : sur votre site Web

MessageSujet: Re: lA SOURCE...   Ven 24 Fév - 16:25

Bonjour et bienvenue
d'un ancien C/C de la CEA du 21e de Marine 78/83
Salutations..........
Revenir en haut Aller en bas
https://twitter.com/OpexNews
Raphaël DELLE-CASE

avatar

Messages : 263
Date d'inscription : 30/01/2010
Age : 64
Localisation : SIECQ (17)

MessageSujet: Re: lA SOURCE...   Mer 29 Fév - 22:58

Bonjour et bienvenue sur ce forum
Il est vrai que nous avons tous des souvenirs que nous seuls pouvant comprendre et éventuellement en parler.
C'est encré au fond de moi, comme beaucoup d'autres.
1 ancien des TDM. 1970/1973.
FREJUS: 06/0970 au 18/05/1971.
TCHAD: 19/05/1971 au 25/05/1972. 26/05/1972 au 12/07/1972 CFC.
20 jours en UC.
MOM, agrafe "TCHAD"
TRN, "OPERATIONS EXTERIEURS"
Médaille d'Honneur de la Police Nationale.
RICM : 13/07/1972 au 31/12/1972.
CMFP, FONTENAY LE COMTE (85) : 01/01/1973 au 31/08/1973.
Amicalement.
Raphaël.
Revenir en haut Aller en bas
bruno
Admin
avatar

Messages : 3674
Date d'inscription : 04/10/2009
Age : 57
Localisation : roquebrune var

MessageSujet: Re: lA SOURCE...   Jeu 1 Mar - 19:43

bonsoir gmartinez le lien que tu as mis ne fonctionnes scratch

_________________
Et au Nom de Dieu, vive la coloniale.


Dernière édition par bruno le Mar 2 Oct - 19:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://marsouinsdumonde.forumdediscussions.com
aarona

avatar

Messages : 391
Date d'inscription : 17/11/2010
Age : 58
Localisation : TAHITI

MessageSujet: Re: lA SOURCE...   Dim 30 Sep - 18:36

Bonjour et bienvenue sur le forum.
En ce 31 août 2012, je suis retourné au Camp Lecocq à Fréjus pour commémorer Bazeilles alors que j'avais quitté le régiment en janvier 1985. grosse et vive émotion de ma part de retrouver le 21°RIMa, de partager une fraîche avec mes frères d'arme de ma génération avec les plus jeunes et les plus anciens.
Amitiés Coloniales
Aarona
Revenir en haut Aller en bas
prigent

avatar

Messages : 262
Date d'inscription : 01/01/2011
Age : 80

MessageSujet: Re: lA SOURCE...   Lun 1 Oct - 6:43

Bonjour !! J'ai connu le Camps LECOCQ en 1955 époque préhistorique (j'avais 18 ans ) engagé dans les paras en septembre 1955 à la Citadelle de Bayonne, puis la formation assez dur du stage, les parcours commando.. et le brevet para le 29 novembre 1955 je sais que déjà je suis sélectionné pour être dans l'Escadron du 3e Régiment de Parachutistes Coloniaux dont le Bataillon ce bas avec fureur en Algérie à la frontière tunisienne. Je suis donc désigné pour faire un stage à La FRAAC au camp Lecocq pour les permis PL VL et et un rudiment de dépannage sur véhicules Jeep-4X4- GMC. une fois cela un stage de perfectionnement à la conduite en zone extême tout terrain au camp des GARRIGUES de Nîmes, en plein hiver avec un froid exceptionnellement bas puisque toutes les canalisations étaient éclatées ( - 15°) nous avions montés un commando pour alimenter le seul poële de la chambrée en vue de démonter un hangar en planche, et la nuit par ce froid par équipe de démolition nous avons au bout de 6 jours éliminé le hangar ( car nous étions pas les seuls à jouer les casseurs de bois ). Bons souvenirs souvenirs commêmme et puis à 18 ans on risque tout avec de la gaité dans l'âme, car nous étions un peu casse-cou sur les bords !!! et le 3 avril 1956 : embarquement sur une vieille baille pour BÔNE en Algérie où du froid de la France nous sommes passés à la chaleur du mois d'avril des Pieds-Noirs , mais avec la vigueur des ordress du Colonel Bigeard, je me suis retrouvé le 8 avril sans ma jeep, à crapahuter en plein DJEBEL avec mon MAS 36 et mon barda , souvent dans ces cas là, la refelxion ne ce fait qu'après coup. Mais ques-ce que je fais dans cette galère ????? mais bien des mois plus tard j'étais complétement trans formé en chien de chasse, juste les muscles nécessaires, pas un poil de graisse et agréssif pour la bagarre contre les Fellaghas qui furent nombreuses. je totalise en 28 mois d'Algérie, 47 accrochages contre les rebelles et des dizaines d'opérations souvent très durs les marches de 48 heures avec un repos d'une heure par ci, par là, nous faisaient résemblés à des fauves affamés, j'ai eu le flair de noter sur des petits carnets, tout les événements de cette époque palpitante, et comme un livre qui sorti en 1971 écrit par Pierre SERGENT un gars du 1er REP : dont le titre est :" NON JE NE REGRETTE RIEN "
Revenir en haut Aller en bas
http://blogdegustave-3RPC.over-blog.com
prigent

avatar

Messages : 262
Date d'inscription : 01/01/2011
Age : 80

MessageSujet: Re: lA SOURCE...   Lun 1 Oct - 6:48

J'ai fait un doublon clown clown clown merci à l'admin de le faire disparaitre Sad
Revenir en haut Aller en bas
http://blogdegustave-3RPC.over-blog.com
bruno
Admin
avatar

Messages : 3674
Date d'inscription : 04/10/2009
Age : 57
Localisation : roquebrune var

MessageSujet: Re: lA SOURCE...   Mar 2 Oct - 19:19

Bonsoir les marsouins

Encore un grand merci à toi prigent de nous faire partager les récits sur la guerre d'Algérie

_________________
Et au Nom de Dieu, vive la coloniale.
Revenir en haut Aller en bas
http://marsouinsdumonde.forumdediscussions.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: lA SOURCE...   

Revenir en haut Aller en bas
 
lA SOURCE...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La bière open source
» Comment la source de la Loue fut découverte ?
» Eau de source
» Fenètre source
» Ma belle, ma mélodie, ma source de joie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marsouins de France et d'outre-mer :: Présentation :: Présentez vous ici.-
Sauter vers: