Marsouins de France et d'outre-mer

Ce forum est dédié à tous les marsouins de France et d'Outre-mer, pour se retrouver, quelque soit le régiment duquel ils sont issus. Infanterie, Bigor, Cavalerie, parachutiste. et à tous nos frères d'armes.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Décembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
CalendrierCalendrier

Partagez | 
 

 26 mai 1962 arrivées en France des expatriées

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jeanlouis

avatar

Messages : 1079
Date d'inscription : 25/11/2009
Age : 48
Localisation : Grasse - Alpes Maritimes

MessageSujet: 26 mai 1962 arrivées en France des expatriées   Sam 26 Mai - 14:07

Cinquante ans après, les rapatriés d'Algérie se souviennent
LE SAMEDI 26 MAI 2012 À 10:15

1962 : 700.000 Français d'Algérie arrivent en métropole. À l'époque, on les appelle déjà "des rapatriés". Ces derniers jours, de nombreuses communes du Sud de la France célèbrent le souvenir, souvent douloureux, des premiers arrivés sur des bateaux, que ce soit à Marseille ou dans les différents ports de Méditerranée.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
700.000 "Pieds-Noirs", Français d'Algérie, doivent quitter le pays en 1962 pour rejoindre l'HexagoneDALMAS/SIPA

En 1962, Yves a 23 ans. Il débarque à bord d'un chalutier à Port-Vendres, avec une trentaine de personnes, hommes, femmes, enfants. À leur arrivée, ils sont "complètement perdus, désorientés", et "s'éparpillent, un peu partout". C'est le début d'un du travail d'adaptation, au milieu de Français qui les prennent "pour des colons", explique Lisette.

"Dommage qu'on ne vous ai pas coulés"

L'intégration est difficile. Elle prendra des années, et Lisette aura longtemps l'impression d'être rejetée par la France. "Bien des années après, des gens m'ont dit : dommage qu'au large, on ne vous ai pas coulés. Et ça, c'était plus dix ans après. L'incompréhension dure." Aujourd'hui encore, toute une partie de la communauté des Pieds-Noirs se sent déracinée.

"Je ne suis pas rapatrié, je suis un expatrié"

"Je suis né là-bas, je regrette toujours mon Algérie", explique l'un d'eux. "Même aujourd'hui, on se rassemble entre pieds-noirs, on ne parle que de l'Algérie, et j'en rêve." Alors ce terme de "rapatrié", il est tout simplement insupportable pour Jean-Claude : "Moi je ne suis pas rapatrié, puisque je n'avais jamais mis les pieds en France. Moi je suis un expatrié, j'ai été rejeté de mon pays."

Pour tous, cinquante ans après, la souffrance est encore bien présente. Certains sont retournés depuis en Algérie, d'autres refusent d'y mettre les pieds. Pour ne pas gâcher le souvenir qu'ils ont de "leur" pays.

Source
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Marsouin56



Messages : 4
Date d'inscription : 30/03/2012

MessageSujet: Re: 26 mai 1962 arrivées en France des expatriées   Sam 26 Mai - 17:11

Les pieds noirs ont eux plus de chance que les Harkis qui eux se sont battus pour la France et qui se sont retrouvés dans des camps .
Revenir en haut Aller en bas
Jeanlouis

avatar

Messages : 1079
Date d'inscription : 25/11/2009
Age : 48
Localisation : Grasse - Alpes Maritimes

MessageSujet: Re: 26 mai 1962 arrivées en France des expatriées   Dim 27 Mai - 8:22

[quote="Marsouin56"]Les pieds noirs ont eux plus de chance que les Harkis qui eux se sont battus pour la France et qui se sont retrouvés dans des camps . [/quote

Tout à fait d'accord, et encore on ne parle que de ceux qui ont pu grâce à certains officiers ou autres de l'armée française (qui ont enfreint les ordres), entrés en France (pour être parqué comme des bêtes dans des camps d'internement)les autres qui sont restés en Algérie ont subis les atrocités que tout le monde connait mais dont personne ne veut parler, on préfère aborder le sujet de la torture qui lui est beaucoup plus porteur au point de vue médiatique (avec des appelés réfractaire qui entache en racontant leurs histoires, ceux qui ont servis dans des unités avec prestige et honneur mais dont on n’entend pas parler).
La France, en comptant les pieds noirs européens ou juifs, et tous les musulmans loyalistes, aurait dû accueillir sur son sol 2,5 millions de personnes. Elle le fit pour les premiers (dans des conditions indignes par rapport à ce qu'ils ont fait pour la France) et abandonna les autres. Seuls 42 500 harkis purent trouver refuge en France métropolitaine. Les harkis et leurs descendants représentent en 2012 environ 500 000 personnes.

Le 14 avril 2012, Nicolas Sarkozy a officiellement reconnu la responsabilité du gouvernement français dans « l'abandon » des harkis après la fin de la guerre d'Algérie en 1962(ce que ça va leur apporter j'en sais rien).

Une estimation (qui, je pense est en-deçà de la vérité)fait état de 150 000 harkis massacrés pendant "l'épuration" algérienne, après le cessé le feu.

J'ai mis surtout ce poste pour un devoir de mémoire, car ce jour là la France perdait un territoire immense et riche, avec tout ce que cela comporte (culture des différentes ethnies qui composaient ce territoire, position stratégique en Afrique et de part le monde etc..), après l'abandon de l’Indochine (déjà plus ou moins envisagé par de Gaulle à l'époque après la guerre)voila maintenant que le Grand Charles, s'intéressant plus à l'Europe qu'au reste, trahissait l'armée qui la remis en selle, mais en même temps les français d'Algérie et tous les algériens qui croyait en la France.
Pour faire "équitable" je vais posté un article sur les Harkis, en mémoire à leur sacrifice(mais nous pourrions aussi parler de tous les Tirailleurs -Sénégalais, Tonkinois etc.., les Goumier,Tabors etc..qui ont eu aussi été trahi et abandonné par la France)
Revenir en haut Aller en bas
bruno
Admin
avatar

Messages : 3736
Date d'inscription : 04/10/2009
Age : 57
Localisation : roquebrune var

MessageSujet: Re: 26 mai 1962 arrivées en France des expatriées   Dim 27 Mai - 20:51

Marsouin56 a écrit:
Les pieds noirs ont eux plus de chance que les Harkis qui eux se sont battus pour la France et qui se sont retrouvés dans des camps .

et combien parmi eux se sont faits massacrer . Puis arriver en France se sont retrouvés parquer comme des animaux

_________________
Et au Nom de Dieu, vive la coloniale.
Revenir en haut Aller en bas
http://marsouinsdumonde.forumdediscussions.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 26 mai 1962 arrivées en France des expatriées   

Revenir en haut Aller en bas
 
26 mai 1962 arrivées en France des expatriées
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'Arrivée de Chelsea (Pukifee Ante)
» Livre aidant a comprendre l'arrivée du petit frere/Soeur
» arrivée 2éme enfant?
» 6 Juillet 1962 - Lieutenant Degueldre
» Arrivée d'eau

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marsouins de France et d'outre-mer :: Bar des TDM :: L'Actualité-
Sauter vers: