Marsouins de France et d'outre-mer

Ce forum est dédié à tous les marsouins de France et d'Outre-mer, pour se retrouver, quelque soit le régiment duquel ils sont issus. Infanterie, Bigor, Cavalerie, parachutiste. et à tous nos frères d'armes.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Décembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
CalendrierCalendrier

Partagez | 
 

 Il a perdu deux hommes en Afghanistan... sans commentaires tout est dit je pense

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jeanlouis

avatar

Messages : 1079
Date d'inscription : 25/11/2009
Age : 48
Localisation : Grasse - Alpes Maritimes

MessageSujet: Il a perdu deux hommes en Afghanistan... sans commentaires tout est dit je pense   Mar 19 Juin - 20:01

Infos > France
Il a perdu deux hommes en Afghanistan

Par Martin Feneau avec A.H
Publié le 14 juin 2012 à 07h04
Mis à jour le 14 juin 2012 à 07h17
Tweet

TÉMOIGNAGE - "Je sais ce que c'est que de ne pas revoir quelqu'un à qui on a donné un ordre", témoigne le colonel Héluin.

Il a perdu deux hommes sur le sol afghan en avril et mai 2011. Alors qu'un hommage national est rendu jeudi aux quatre soldats tués samedi dernier en Afghanistan, le colonel Bruno Héluin, à la tête du 2e Régiment d'infanterie de Marine (RIMa) basé au camp d'Auvours, dans la Sarthe, s'est confié à Europe 1. "Je sais ce que c'est que de ne pas revoir quelqu'un à qui on a donné un ordre. En partant en Afghanistan, je me suis dit que j'espérais ne pas le vivre", raconte le colonel Bruno Héluin.

"Il est mort sur le coup"

Sa mission a duré un peu plus de six mois, de décembre 2010 à juin 2011. Parti avec un bataillon de 800 hommes, il a perdu deux soldats de sa caserne à quelques semaines d'intervalles.

Ces soldats ont été victimes de mines :
"On se dit que l'on va passer au travers, puis, le réveil est brutal. J'étais sur une position fortifiée, juste en bord de cette vallée. J'ai entendu l'explosion. Ce n'est pas une porte qui claque, c'est autre chose. Et puis, le compte-rendu arrive : il manque quelqu'un. On vient de le retrouver et il est mort sur le coup. On se dit 'ça y est, on n'arrivera pas à ramener tout le monde''.

"Au moment où cela se produit, on se dit 'pourquoi tout ça ?'", confie le colonel Bruno Héluin.

"Il s'agit de repartir tout de suite"

"Tout le monde regarde le chef en se demandant s'il est serein ou s'il est effondré. Une heure après, on va prendre l'hélicoptère pour une opération. Il s'agit de repartir tout de suite. Après, on s'interroge. Le moment où l'on s'interroge vraiment, c'est devant la feuille blanche pour écrire à la famille", précise-t-il.

"J'ai écrit ces lettres, toujours à la main : 'C'est moi qui ait donné l'ordre qui a conduit à la mort de votre fils'. Et puis, on essaye de donner du sens à tout cela. Quand on est arrivés en Afghanistan, personne ne dépassait le parallèle 42 de la vallée de Tagab. Quand on est partis, il y avait 10 kilomètres de vallée qui étaient entre nos mains", insiste-t-il. "On est partis en haut de cette vallée. On leur dit 'votre fils a servi à cela'".

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
© Reuters

source:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
 
Il a perdu deux hommes en Afghanistan... sans commentaires tout est dit je pense
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» HNIx2 ou deux Bébés sans couche..?
» Ce qui est affirmé sans preuve peut être nié sans preuve
» Un militaire a été décapité par deux hommes d’origine africaine.
» Yerres - 91 - Deux hommes armés agressent un couple, un policier tire.
» Deux hommes au milieu de soutifs, le rêve

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marsouins de France et d'outre-mer :: Bar des TDM :: L'Actualité-
Sauter vers: