Marsouins de France et d'outre-mer

Ce forum est dédié à tous les marsouins de France et d'Outre-mer, pour se retrouver, quelque soit le régiment duquel ils sont issus. Infanterie, Bigor, Cavalerie, parachutiste. et à tous nos frères d'armes.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Octobre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031     
CalendrierCalendrier

Partagez | 
 

 Le 9ème RIMa le Régiment des trois A est en deuil

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jeanlouis

avatar

Messages : 1079
Date d'inscription : 25/11/2009
Age : 47
Localisation : Grasse - Alpes Maritimes

MessageSujet: Le 9ème RIMa le Régiment des trois A est en deuil   Jeu 28 Juin - 9:27

Guyane : 2 militaires tués dans une opération contre des orpailleurs

le 28 juin 2012 à 06h26 , mis à jour le 28 juin 2012 à 09h14

Deux militaires ont été tués et deux gendarmes grièvement blessés mercredi dans une opération conjointe entre l'armée et la gendarmerie contre des chercheurs d'or clandestins en Guyane. Le ministre des Outre-mer, Victorin Lurel, est attendu sur place jeudi matin.

C'est un épisode d'une rare violence dans la lutte des forces de sécurité contre l'orpaillage. Mercredi, deux militaires ont été tués et deux gendarmes grièvement blessés dans une opération de l'armée et la gendarmerie contre des chercheurs d'or clandestins en Guyane.

Les deux militaires faisaient partie du 9ème RIMa, qui participe aux opérations "Harpie" contre les orpailleurs. L'un est un caporal-chef de 32 ans, père d'un enfant, l'autre un adjudant de 29 ans. Le pronostic vital des deux gendarmes n'est pas engagé, selon le colonel Didier Laumont, commandant de gendarmerie de la région. Ils faisaient partie d'un groupe revenu à proximité des lieux où, un peu plus tôt, un hélicoptère de la gendarmerie avait essuyé des tirs, dans la région de Dorlin, qui se situe sur l'immense territoire de la commune de Maripasoula. Jeudi matin, on précisait à Paris qu"un des gendarmes avait été touché à l'abdomen et le second au bras et à la jambe. Ils appartiennent au Peloton de sécurité et d'intervention de la gendarmerie (PSIG) de Cayenne.


Cet hélicoptère participait à une opération de sécurisation de la zone devant permettre l'installation progressive d'une société minière légale dans cette région qui est un haut lieu isolé de l'orpaillage clandestin en Guyane depuis près de 20 ans, sans accès terrestre depuis le littoral. Des géologues devaient initialement se rendre sur place dès jeudi.

"Très vive émotion du gouvernement"

Vers 10h heure locale, l'hélicoptère a essuyé des tirs, blessant légèrement un gendarme à la cuisse. "C'est comme si quelqu'un avait vidé le chargeur de son pistolet sur l'hélicoptère", a rapporté un témoin. Il y a eu au moins six impacts de tir sur l'appareil. Vers 13h, les autorités décidaient de déposer à quelque 2 km de l'incident une douzaine de gendarmes et 18 à 20 militaires. Après avoir marché une centaine de mètres sur un sentier bordé de forêts, ils ont essuyé un feu nourri. "Ils sont tombés dans une embuscade", a assuré la préfecture. Les deux militaires et les deux gendarmes touchés étaient en tête du groupe.

Le ministre des Outre-mer, Victorin Lurel, était attendu sur place jeudi matin pour "rendre hommage aux deux militaires tués et se rendre au chevet des blessés". Les ministres des Outre-mer, de l'Intérieur, Manuel Valls, et de la Défense, Jean-Yves Le Drian ont exprimé leur "très vive émotion" à la suite du décès de deux militaires. Les trois membres du gouvernement ont salué "l'engagement" des militaires décédés dans cette opération "ainsi que celui de tous les militaires dans la lutte contre l'orpaillage clandestin". Ils condamnent "avec la plus grande fermeté" cette attaque "contre des représentants de l'autorité républicaine".

600 opérations en 2010

Le dispositif "Harpie", mis en place en 2008, fait suite à l'opération "Anaconda". Il tente d'éradiquer l'orpaillage clandestin, associant parquet, gendarmerie, armée, police aux frontières, douanes et l'Office national des Forêts. En 2010, près de 600 opérations se sont traduites par l'interpellation de 1.500 étrangers en situation irrégulière. Le renchérissement constant du prix de l'or (50 euros le gramme actuellement contre 40 euros fin 2011) continue à attirer les "garimpeiros" brésiliens en Guyane.


Les éléments de l'Opération Harpie
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
bruno
Admin
avatar

Messages : 3709
Date d'inscription : 04/10/2009
Age : 57
Localisation : roquebrune var

MessageSujet: Re: Le 9ème RIMa le Régiment des trois A est en deuil   Jeu 28 Juin - 17:41

Bonsoir les marsouins

Il s’agit de l’adjudant Stéphane Moralia, 29 ans, célibataire et du caporal-chef Sébastien Pissot, 34 ans, pacsé. Les deux hommes appartenaient au 9ème Régiment d’Infanterie de Marine (RIMa) de Cayenne.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Source opex360

Quand les forces françaises sont en Guyane ils ne sont pas en guerre c’est juste des patrouilles Dans la forêt contre des orpailleurs clandestins . Les militaires sont-ils bien armés ont-ils assez de munitions ça j’en doute .
Et pendant ces patrouilles comme c’est un territoire français on ne voit pas le danger de la même façon il y a toujours un peu de relâchement .
Moi je me rappelle quand je patrouillai à ouvéa on n’avait qu’un seul chargeur avec seulement 10 cartouches ont fait quoi avec 10 cartouches avec un FAMAS . En Guyane Combien sont-ils équipés de chargeur à balle de guerre voilà la bonne question qu’il faut se poser .
Tous mes sincères condoléances à mes frères et ainsi que leurs amis et famille Sad Sad

_________________
Et au Nom de Dieu, vive la coloniale.
Revenir en haut Aller en bas
http://marsouinsdumonde.forumdediscussions.com
L'Artilleur

avatar

Messages : 1066
Date d'inscription : 10/03/2010
Localisation : A vos 12h00

MessageSujet: Re: Le 9ème RIMa le Régiment des trois A est en deuil   Jeu 28 Juin - 19:54

Mise à jour : 28/06/2012 19:56
L’adjudant Stéphane Moralia et le caporal-chef Sébastien Pissot ont été tués en Guyane le 27 juin 2012 au cours d’une opération de lutte contre l’orpaillage illégal en Guyane.


Agé de 28 ans, l’adjudant Stéphane MORALIA s’est engagé à l’Ecole nationale des sous-officiers de Saint-Maixent le 1er mars 2002. Nommé sergent le 1er septembre suivant et il rejoint le Régiment de marche du Tchad (RMT) alors à Noyon le 4 novembre.
Chef de groupe infanterie AMX 10P puis chef de groupe anti-char courte portée, il est promu sergent-chef le 1er octobre 2006 puis adjudant le 1er octobre 2011.
Le remarquable parcours professionnel de ce jeune sous-officier est jalonné de nombreuses opérations extérieures. En 2003, il fait partie de l’opération LICORNE en République de Côte d’Ivoire. En 2005, 2007 et 2008 il part respectivement pour l’Afghanistan, le Kosovo et le Liban.
En 2009, il est pour la première fois sur le continent sud- américain, en Guyane, dans le cadre de la mission HARPIE.
Homme de terrain au charisme hors du commun, il brille par son exemplarité et par ses compétences techniques. Doué de remarquables qualités de chef, volontaire et motivé, il fait preuve d’un professionnalisme sans faille dans l’exercice de ses fonctions.

Le 1er août 2011, il est affecté en Guyane, au 9e Régiment d’infanterie de marine 9e RIMa – Cayenne), comme sous-officier adjoint au sein des Commandos de recherche et d’actions en jungle (CRAJ) et il est engagé plus particulièrement dans le cadre de l’opération de lutte contre l’orpaillage illégal HARPIE.

Le 27 juin 212, engagé dans le cadre de la mission Harpie de lutte contre l’orpaillage clandestin, dans le secteur de Dorlin, dans le Sud-ouest de la Guyane, l’adjudant MORALIA, chef d’élément commando de recherche et d’action en jungle, est grièvement blessé au cours d’un accrochage avec des tireurs embusqués.
Il est évacué par hélicoptère vers Maripasoula sur une structure médicale. L'adjudant MORALIA meurt des suites de ses blessures.

L’adjudant MORALIA est détenteur d’une citation du niveau régiment avec attribution de la croix de la valeur militaire, de la médaille d’outre-mer et de la médaille d’or de la Défense nationale avec citation à l’ordre du régiment.

Célibataire et sans enfant, l’adjudant Stéphane MORALIA a été tué dans l’accomplissement de sa mission au service de la France. Il aura servi la France pendant plus de neuf ans.

Agé de 33 ans, le caporal-chef Sébastien Pissot, s’engage au 1er Régiment d’infanterie de marine (1er RIMa – Angoulême) le 1er décembre 1998. En juillet 2004, il rejoint le 6e Bataillon d’infanterie de marine (6e BIMa) au Gabon, en tant que tireur sur véhicule blindé ERC 90.
En 2006, il rejoint à nouveau le 1er RIMa et devient adjoint chef de patrouille sur véhicule blindé léger en 2008, puis chef de patrouille en 2010.
Le remarquable parcours professionnel de ce militaire du rang est jalonné de nombreuses opérations et missions extérieures. En 1999, il est en Côte d’Ivoire dans le cadre de l’opération LICORNE. En 2000, il est envoyé en mission à Djibouti. En 2001, il intervient au profit de la SFOR ONU en Ex-Yougoslavie. En 2002, 2004 et 2008, il part respectivement pour Mayotte, puis en Afghanistan puis pour Djibouti en 2008. En 2009, il participe à l’opération EPERVIER au Tchad.

Affecté depuis le 1er août 2011, à la compagnie de commandement et de logistique du 9e de Marine, le caporal-chef de 1ère classe Sébastien PISSOT est employé en qualité de chef d’équipe débarquée et d’auxiliaire sanitaire à la section de Commandos de recherche et d’actions en jungle (CRAJ). Particulièrement compétent et volontaire, il sert avec abnégation et montre une réelle maitrise des savoir-faire techniques et tactiques. Engagé régulièrement dans le cadre de l'opération HARPIE de lutte contre l’orpaillage illégal, il remplit toujours avec succès l’ensemble des missions en jungle qui lui sont confiées. Animé des plus belles qualités, il est apprécié de ses cadres et de tous ses camarades.

Le 27 juin 2012, engagé dans le cadre de la mission Harpie de lutte contre l’orpaillage clandestin, dans le secteur de Dorlin, dans le Sud-ouest de la Guyane, le caporal-chef de 1ère classe Sébastien PISSOT a été mortellement touché au cours d’un accrochage avec des tireurs embusqués, alors qu’il portait secours à un militaire blessé.

Il est titulaire de la médaille d’outre-mer et de la médaille d’or de la Défense nationale. Pacsé avec un enfant à charge, le caporal-chef de 1ère classe Sébastien PISSOT a été tué dans l’accomplissement de sa mission au service de la France. Il aura servi la France durant plus de treize ans.

Le 9e RIMa et l’ensemble de l’armée de Terre sont unis dans le deuil. Que leurs familles, leurs proches et les camarades de ces deux soldats soient assurés du soutien indéfectible de toute la communauté militaire. Nos pensées accompagnent également dans leur chemin vers la guérison les deux gendarmes blessés à leurs côtés.

Droits : Armée de Terre 2012



Source : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]




Sincères condoléances à leurs familles, camarades.
Revenir en haut Aller en bas
aarona

avatar

Messages : 391
Date d'inscription : 17/11/2010
Age : 58
Localisation : TAHITI

MessageSujet: Re: Le 9ème RIMa le Régiment des trois A est en deuil   Ven 29 Juin - 5:09

R.I.P. à nos deux frères d'armes, mes condoléances à leurs familles
Aarona
Revenir en haut Aller en bas
marsouin51

avatar

Messages : 64
Date d'inscription : 21/10/2011
Age : 60
Localisation : Witry-lès-Reims - Champagne Ardenne

MessageSujet: Re: Le 9ème RIMa le Régiment des trois A est en deuil   Ven 29 Juin - 7:57

Sincères Condoléances aux familles de nos deux marsouins du 9ème RIMa et un prompt rétablissement à nos deux gendarmes grièvement blessés en Guyane. Que l’adjudant Stéphane Moralia et le caporal-chef Sébastien Pissot reposent en paix.
Revenir en haut Aller en bas
bruno
Admin
avatar

Messages : 3709
Date d'inscription : 04/10/2009
Age : 57
Localisation : roquebrune var

MessageSujet: Re: Le 9ème RIMa le Régiment des trois A est en deuil   Sam 30 Juin - 21:20

bonsoir les marsouins

j'ai lu dans un article de presse que pendant leur patrouille dans la Forêt il n'avait pas de munitions avec leur armement seul le chef de patrouille avait les munitions en cas de coup dur il devait remettre des munitions à son groupe
Quand tu voix cette article ces quand même hallucinants de voir sa de nos jours faire une patrouille avec de l'armement sans munitions Twisted Evil Twisted Evil

_________________
Et au Nom de Dieu, vive la coloniale.
Revenir en haut Aller en bas
http://marsouinsdumonde.forumdediscussions.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le 9ème RIMa le Régiment des trois A est en deuil   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le 9ème RIMa le Régiment des trois A est en deuil
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 9° RIMA à Cayenne
» Historique du 9ème RCS
» LA 9ème DIVISION D'INFANTERIE COLONIALE de 1943 à la chute de l'Allemagne
» 9ème Congrès de la Fédération CGT services publics
» Le 4e Régiment Étranger souffle ses 90 bougies

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marsouins de France et d'outre-mer :: Bar des TDM :: L'Actualité-
Sauter vers: