Marsouins de France et d'outre-mer

Ce forum est dédié à tous les marsouins de France et d'Outre-mer, pour se retrouver, quelque soit le régiment duquel ils sont issus. Infanterie, Bigor, Cavalerie, parachutiste. et à tous nos frères d'armes.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Août 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031   
CalendrierCalendrier

Partagez | 
 

 Adieu aux Armes pour le 41ème BIMa.........un de plus qui disparaît

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jeanlouis

avatar

Messages : 1079
Date d'inscription : 25/11/2009
Age : 47
Localisation : Grasse - Alpes Maritimes

MessageSujet: Adieu aux Armes pour le 41ème BIMa.........un de plus qui disparaît   Mer 4 Juil - 19:18

Guadeloupe | Infos Locales
0
Réagir
Adieu au 41e BIMa...

Le Vice-amiral Loïc Raffaëlli, Commandant supérieur des Forces Armées des Antilles, présidera ce soir la cérémonie de dissolution du 41e Bataillon d'Infanterie de Marine de la Guadeloupe.
[ 04/07/2012 00:03 | DOMactu.com | Par Karen Bourgeois ]
Tweeter
Follow @domactu

Il faut savoir que le 41e BIMa a été créé en 1987. Le 12 octobre 1992, il reçoit le nouveau drapeau du 41e RIMa.

Ce drapeau porte les inscriptions « AISNE 1918 » et « VAUXAILLON 1918 » faisant reconnaitre sa filiation du 41e RMIC, dont il est l'héritier.

Et donc aujourd'hui, le 41ème Bataillon d'Infanterie de Marine de la Guadeloupe disparait. Sa dissolution sera faite à 18h45 au Camp Dugommier à la Jaille.

« Elle s'inscrit dans le cadre des restructurations menées par les Forces Armées des Antilles depuis 2008 ».

Au cours du mois de juillet, ce sont trois unités qui seront dissoutes : demain, le 33ème Régiment de Marine de Martinique ; le 17 juillet, la Base Aérienne 365 stationnée au Lamentin.

Pour autant, l'armée de terre demeure présente en Martinique et en Guadeloupe, avec la création, demain, du Détachement Terre Antilles/33ème RIMa.

« Il reprendra, sous une nouvelle organisation, les traditions du régiment de Martinique et assurera la continuité de ses missions au sein des FAA ».
Karen Bourgeois - DOMactu.com
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

source:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
bruno
Admin
avatar

Messages : 3689
Date d'inscription : 04/10/2009
Age : 57
Localisation : roquebrune var

MessageSujet: Re: Adieu aux Armes pour le 41ème BIMa.........un de plus qui disparaît   Mer 4 Juil - 19:33

Bonsoir les marsouins

Un régiment Colo de plus qui disparaît Mad Mad

_________________
Et au Nom de Dieu, vive la coloniale.
Revenir en haut Aller en bas
http://marsouinsdumonde.forumdediscussions.com
L'Artilleur

avatar

Messages : 1060
Date d'inscription : 10/03/2010
Localisation : A vos 12h00

MessageSujet: Re: Adieu aux Armes pour le 41ème BIMa.........un de plus qui disparaît   Lun 9 Juil - 0:52

Encore un .... Crying or Very sad
Revenir en haut Aller en bas
bruno
Admin
avatar

Messages : 3689
Date d'inscription : 04/10/2009
Age : 57
Localisation : roquebrune var

MessageSujet: Re: Adieu aux Armes pour le 41ème BIMa.........un de plus qui disparaît   Mar 10 Juil - 17:13

Bonsoir les marsouins

seul le 33e RIMA sera recréé

« UNE NOUVELLE HISTOIRE COMMENCE »
1800 militaires environ devraient garnir à présent les rangs des Forces armées aux Antilles, dont 400 soldats de l'armée de terre en mission de courte durée (4 mois).
Jeudi soir, la présentation des 2e, 3e et 4e compagnies du 33e RIMa (la 1re ayant été dissoute l'an dernier), en musique et en lumière, rendait cet instant solennel. Créé en janvier 1961, en mémoire des soldats français d'Outre mer morts pendant le Seconde Guerre mondiale, le 33e RIMa faisait suite au 33e RICMS, créé en mai 1940, qui lui-même venait après le 33e RIC, constitué lors de la mobilisation de 1914. Une même histoire avec des appellations un peu différentes, marquée par une forte proportion d'engagés antillais. « Cette dissolution ne signifie pas la fin du 33. Au contraire, c'est l'acte fondateur du DTA, reprenant son héritage et sa tradition. Une nouvelle histoire commence » , se félicitait le vice-amiral Loïc Raffaëlli, commandant supérieur des Forces armées aux Antilles, qui présidait la cérémonie. En proclament la création officielle du DTA/33e RIMa, il réaffirmait que « l'armée de terre restera bien aux Antilles » . Enfin, le colonel François-Xavier Poisbeau, chef de corps du 33e RIMa, cédait sa place au lieutenant-colonel Bruno Yver, nouveau chef de corps du DTA/33e RIMa.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Source Martinique.france antilles

_________________
Et au Nom de Dieu, vive la coloniale.
Revenir en haut Aller en bas
http://marsouinsdumonde.forumdediscussions.com
aarona

avatar

Messages : 391
Date d'inscription : 17/11/2010
Age : 58
Localisation : TAHITI

MessageSujet: Re: Adieu aux Armes pour le 41ème BIMa.........un de plus qui disparaît   Mer 11 Juil - 6:50

Que dire??????
Je partage votre opinion, hélas.
Ici en Polynésie, le RIMaP-P défilera pour la dernière fois ce 14 juillet dans une avenue de Papeete et ensuite le RIMaP-P sera également dissout.
Revenir en haut Aller en bas
bruno
Admin
avatar

Messages : 3689
Date d'inscription : 04/10/2009
Age : 57
Localisation : roquebrune var

MessageSujet: Re: Adieu aux Armes pour le 41ème BIMa.........un de plus qui disparaît   Jeu 12 Juil - 17:33

Twisted Evil Twisted Evil Twisted Evil Twisted Evil Twisted Evil

_________________
Et au Nom de Dieu, vive la coloniale.
Revenir en haut Aller en bas
http://marsouinsdumonde.forumdediscussions.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Adieu aux Armes pour le 41ème BIMa.........un de plus qui disparaît   

Revenir en haut Aller en bas
 
Adieu aux Armes pour le 41ème BIMa.........un de plus qui disparaît
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Adieu aux Armes pour le 41ème BIMa.........un de plus qui disparaît
» Adieu aux armes du général Denis Favier
» Le général Puga à Calvi pour la St-Michel
» en octobre 2001, l’Adieu aux Armes du Bataillon de Joinville
» Marseille : des armes pour sceller l'union sacrée

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marsouins de France et d'outre-mer :: Bar des TDM :: L'Actualité-
Sauter vers: