Marsouins de France et d'outre-mer

Ce forum est dédié à tous les marsouins de France et d'Outre-mer, pour se retrouver, quelque soit le régiment duquel ils sont issus. Infanterie, Bigor, Cavalerie, parachutiste. et à tous nos frères d'armes.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Octobre 2018
LunMarMerJeuVenSamDim
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031    
CalendrierCalendrier

Partagez | 
 

 Commémoration du 70ème anniversaire de la bataille de Bir Hakeim

Aller en bas 
AuteurMessage
Jeanlouis

avatar

Messages : 1079
Date d'inscription : 25/11/2009
Age : 48
Localisation : Grasse - Alpes Maritimes

MessageSujet: Commémoration du 70ème anniversaire de la bataille de Bir Hakeim   Mar 10 Juil - 23:05

Le 06 juillet a eu lieu sur la place Bir Hakeim à Nouméa la commémoration du 70ème anniversaire de la bataille de Bir Hakeim, voici l'affiche.
Hommage et Respect à ces hommes venue du bout du monde pour servir la France.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
source:http://www.armees-polynesie.pf/spip.php?article123
Revenir en haut Aller en bas
bruno
Admin
avatar

Messages : 3795
Date d'inscription : 04/10/2009
Age : 58
Localisation : roquebrune var

MessageSujet: Re: Commémoration du 70ème anniversaire de la bataille de Bir Hakeim   Jeu 12 Juil - 17:40

Bonsoir les marsouins

Merci Jean-Louis

Oui j'ai toujours eu un grand respect pour ses Marsouin avenues de loin pour défendre la patrie
Ont leur doit beaucoup comme pour nos anciens Merci merci . Hommage et respect pour ce que vous avez accompli

_________________
Et au Nom de Dieu, vive la coloniale.
Revenir en haut Aller en bas
http://marsouinsdumonde.forumdediscussions.com
WITZ-Gilles

avatar

Messages : 408
Date d'inscription : 19/11/2009
Age : 66
Localisation : Strasbourg

MessageSujet: Re: Commémoration du 70ème anniversaire de la bataille de Bir Hakeim   Jeu 12 Juil - 18:06

Jeanlouis a écrit:
Le 06 juillet a eu lieu sur la place Bir Hakeim à Nouméa la commémoration du 70ème anniversaire de la bataille de Bir Hakeim, voici l'affiche.
Hommage et Respect à ces hommes venue du bout du monde pour servir la France.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
source:http://www.armees-polynesie.pf/spip.php?article123

=================================================

Salut Jean louis

Comme tu le dit si bien respect et hommage pour les grands hommes qui se sont battue à Bir- Hakeim
Au début de 1942, après sa déroute dans l'ouest de la Cyrénaïque, la 8e armée britannique fait face aux troupes germano-italiennes en Libye, autour de la place forte de Tobrouk. En mai 1942, l'offensive allemande en Libye est relancée avec pour but la prise du canal de Suez. Cette offensive sera menée à bien jusqu'à la bataille de Bir Hakeim qui ruinera les ambitions de Rommel au Moyen-Orient. L'offensive débute sous de bons augures, le général Kesselring et son corps aérien, revenus du front de l'est, ont lancé l'opération Herkules visant à s'emparer de Malte.

Malte, qui entravait le ravitaillement de l'Afrika Korps, est neutralisée par les bombardiers opérant à partir des bases de Sicile. De plus, des hommes-grenouilles italiens ont coulé deux cuirassés britanniques, ainsi qu'un cargo de la Royal Navy, en rade d'Alexandrie. Le ravitaillement et les renforts germano-italiens s'améliorent alors que les Britanniques sont contraints d'envoyer des troupes en Asie du Sud-Est pour contrer les Japonais (voir campagne de Birmanie notamment).

Pour préparer cette offensive, Rommel peut compter sur de multiples sources de renseignements sur la situation de l'ennemi. L'Abwehr a réussi à percer les codes britanniques et peut déchiffrer les messages transmis aux attachés militaires américains qui regorgent de précisions sur le dispositif militaire britannique ; il a aussi infiltré un espion au Caire, Johannes Eppler (en) et, à ceci, s'ajoutent les moyens de surveillance radiotélégraphiques de la compagnie d'écoute Horch. Certes, Rommel n'a pour cette offensive que 90 000 hommes et 575 panzers à opposer aux 100 000 hommes et 994 chars britanniques, mais il possède l'initiative et ses troupes sont plus mobiles et plus aguerries, en particulier pour combattre dans le désert. Il choisit d'envelopper la ligne de front britannique par le sud et de remonter ensuite au nord de manière à séparer en deux la 8e armée britannique du général Ritchie. Le 26 mai 1942, Erwin Rommel lance son offensive, avec laquelle il espère atteindre le canal de Suez.

Avec son aile gauche, composée des 10e et 21e corps italiens (divisions Sabratha, Trento, Brescia et Pavia) renforcés par la 15e brigade allemande d'infanterie, il déclenche une attaque frontale sur Gazala, sur la route côtière, en direction de Tobrouk, espérant ainsi y fixer l’essentiel des forces du Commonwealth. Mais, simultanément, il lance vers le sud ses cinq meilleures divisions (la 15e Panzerdivision, la 21e Panzerdivision, la 90e Leichte Afrika Division allemande, la division blindée Ariete et la division motorisée Trieste), en un mouvement tournant destiné à contourner la ligne fortifiée nord-sud des Britanniques, de façon à remonter ensuite vers le nord pour prendre à revers le gros des forces britanniques et les détruire dans la poche ainsi créée. Il espère ensuite une chute rapide de Tobrouk, pour pouvoir foncer sur l'Égypte. Le général Ritchie, commandant la 8e armée britannique, convaincu que les Allemands attaqueront directement Tobrouk, a déployé le gros de ses forces face aux deux divisions italiennes, avec quatre divisions et deux brigades. Le flanc sud n'est couvert que par deux divisions et trois brigades dont la 1re brigade française libre. Le piège semble pouvoir se refermer sur la 8e armée.
Honneur à de grands hommes et combattants
Revenir en haut Aller en bas
http://www.2groupeduracaof.com/
Jeanlouis

avatar

Messages : 1079
Date d'inscription : 25/11/2009
Age : 48
Localisation : Grasse - Alpes Maritimes

MessageSujet: §§   Jeu 12 Juil - 18:41

Merci WITZ-Gilles pour les précisions apportées, de plus cette victoire a été très importantes, car d'une les français ont tenu plus que demandé ou envisagé la position, de deux cela a permis de sauver la 8ème armée britanique , mais aussi qu’elle se ressaisisse afin de pouvoir préparer une contre attaque et de trois celle la plus importante la victoire à montrer au monde que la France n'était pas morte et que des hommes continuais à se battre sous le drapeau tricolore.

Rommel raconte :
« Le 11 juin 1942, la garnison française devait recevoir le coup de grâce. Malheureusement pour nous, les Français n'attendirent pas. En dépit des mesures de sécurité que nous avions prises, ils réussirent à quitter la forteresse, commandés par leur chef, le général Kœnig, et à sauver une partie importante de leurs effectifs. À la faveur de l'obscurité, ils s'échappèrent vers l'ouest et rejoignirent la 7e brigade anglaise. Plus tard, on constata qu'à l'endroit où s'était opérée cette sortie, l'encerclement n'avait pas été réalisé conformément aux ordres reçus. Une fois de plus, la preuve était faite qu'un chef français, décidé à ne pas jeter le fusil après la mire à la première occasion, peut réaliser des miracles, même si la situation est apparemment désespérée. Dans la matinée, je visitais la forteresse, théâtre de furieux combats ; nous avions attendu sa chute avec impatience. Les travaux de fortification autour de Bir Hakeim comprenaient, entre autres, 1 200 emplacements de combat, tant pour l'infanterie que pour les armes lourdes ».(by by Erwin Twisted Evil Twisted Evil tongue )

Du côté de l'Axe, les pertes sont les suivantes :
3 300 hommes ont été tués, blessés ou ont disparu, 272 ont été fait prisonniers (149 Italiens, 123 Allemands).
52 chars et 11 automitrailleuses, ainsi que plusieurs dizaines de camions ont été détruits6.
La Luftwaffe a perdu 7 avions du fait de la DCA et 42 Stukas abattus par la RAF.
Les pertes françaises, selon l'estimation citée par Koenig et confirmée par Pierre Messmer, sont comparativement beaucoup plus légères, avec 99 tués et 109 blessés, pendant le siège, et 41 tués, 21 blessés et 763 disparus (dont 600 prisonniers), lors de la sortie6,7.
Un état récapitulatif de 1944 signale 683 prisonniers sur les 829 disparus initialement comptabilisés par les Français libres. Laissés sans eau pendant quatre jours, 22 sont morts après leur capture, un a perdu la vue, puis 118 ont disparu lors du torpillage du Nino Bixio8.
En outre, pendant celle-ci, 40 canons de 75, 5 de 47, 8 Bofors et une cinquantaine de véhicules divers ont été perdus.
Au total 2 619 hommes des FFL arriveront à rejoindre les lignes britanniques, sur les 3 723 présents au départ.
Revenir en haut Aller en bas
aarona

avatar

Messages : 391
Date d'inscription : 17/11/2010
Age : 59
Localisation : TAHITI

MessageSujet: Re: Commémoration du 70ème anniversaire de la bataille de Bir Hakeim   Sam 14 Juil - 21:59

HONNEUR et RESPECT au BATAILLON DU PACIFIQUE composé de Polynésiens, Néo-Calédoniens, Wallisiens et Néo-Hébridais qui s'est illustré à Bir Hakeim.
Aarona
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Commémoration du 70ème anniversaire de la bataille de Bir Hakeim   

Revenir en haut Aller en bas
 
Commémoration du 70ème anniversaire de la bataille de Bir Hakeim
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Commémoration du 70ème anniversaire de la bataille de Bir Hakeim
» Commémoration du 250 ème anniversaire de la mort du Marquis de MONTCALM à Nîmes
» [Histoires Histoire] la commémoration des 70 ans du Débarquement
» Commémoration du 20ème anniversaire de la mort du LV Eychenne en ex-Yougoslavie.
» 2009... 65 ème anniversaire du Débarquement.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marsouins de France et d'outre-mer :: photos et autres :: affiches .images. peintures. carte postales-
Sauter vers: