Marsouins de France et d'outre-mer

Ce forum est dédié à tous les marsouins de France et d'Outre-mer, pour se retrouver, quelque soit le régiment duquel ils sont issus. Infanterie, Bigor, Cavalerie, parachutiste. et à tous nos frères d'armes.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Août 2019
LunMarMerJeuVenSamDim
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031 
CalendrierCalendrier

Partagez
 

 Respect - un autre exemple d'intégration nationale

Aller en bas 
AuteurMessage
bruno
Admin
bruno

Messages : 3844
Date d'inscription : 04/10/2009
Age : 59
Localisation : roquebrune var

Respect - un autre exemple d'intégration nationale Empty
MessageSujet: Re: Respect - un autre exemple d'intégration nationale   Respect - un autre exemple d'intégration nationale I_icon_minitimeJeu 17 Déc - 16:50

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

_________________
Et au Nom de Dieu, vive la coloniale.
Revenir en haut Aller en bas
http://marsouinsdumonde.forumdediscussions.com
colmar

colmar

Messages : 385
Date d'inscription : 08/10/2009
Age : 62
Localisation : utah beach

Respect - un autre exemple d'intégration nationale Empty
MessageSujet: Re: Respect - un autre exemple d'intégration nationale   Respect - un autre exemple d'intégration nationale I_icon_minitimeMer 16 Déc - 20:32

Respect - un autre exemple d'intégration nationale 325434 Respect - un autre exemple d'intégration nationale 325434 Respect - un autre exemple d'intégration nationale 325434
Revenir en haut Aller en bas
Jeanlouis

Jeanlouis

Messages : 1079
Date d'inscription : 25/11/2009
Age : 49
Localisation : Grasse - Alpes Maritimes

Respect - un autre exemple d'intégration nationale Empty
MessageSujet: Respect - un autre exemple d'intégration nationale   Respect - un autre exemple d'intégration nationale I_icon_minitimeMer 16 Déc - 3:05

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Youssouf Aptidon Darar est né en 1921, à Djibouti. Fils de pêcheur , il se lance très jeune dans le commerce de détail. Il fuit son pays au début de la guerre et rejoint l’Ethiopie pour s’engager en 1941 au sein des FFL et participe à la libération de Djibouti fin 1942. Le bataillon somali est alors recréé à partir des élément des FFL, aux ordre du chef de bataillon Bentzmann. Youssouf y est nommé caporal le 1er avril 1943. Déterminé, remarqué par ses chefs, il se prépare avec son unité à rejoindre en 1944 le corps expéditionnaire qui va partir en France. Il est nommé sergent en février 1944. Il touche le sol métropolitain à Antibes où il ronge son frein pendant plusieurs semaines. Enfin, le 26 mars 1945, il est engagé dans les combats de la Pointe de Graves, en Gironde, où il se couvre de gloire avant de passer en force le Gua et de liberer Soulac. “Sous-officier courageux et discipliné, s’est particulièrement distingué à la tête de son groupe de combat lors de la réduction de la Pointe des Graves, faisant preuve d’une bravoure exemplaire au cours de l’offensive finale des 14 et 20 avril 1945”.

Démobilisé en 1946, M . Aptidon est demeuré aux service de la France comme député à l’ assemblée territoriale et ministre des affaires intérieures e la CFS. Aujourd’hui, à 86 ans, animé d’une grande simplicité et un large sourire fendant son visage, il garde fidèlement et avec fierté la mémoire de ce qu’il a côtoyé il y a soixante ans. Et un amour indéfectible pour la France.

Fait chevalier de la Légion d’honneur par le président de la République française le 25 août 2004, il est président des anciens combattants.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


M. Yousouf Aptidon Darar et Miguil Dirir Bouh, anciens membres du 2éme bataillon de Marche Somalis, ont été élevé au cours de cette cérémonie, tout comme leurs camarades africains d'ailleurs, au rang de Chevalier de la Légion d'Honneur par le président Français Jacques Chirac. Cela en présence des Chefs d'Etats des pays dont sont originaires les anciens spahis, goumiers, marcheurs et tirailleurs…
Le président français, à leur adresse, affirmé dans son intervention : " vous avez mêlé votre sang au nôtre. "

Merci "Chichi" et maintenant la suite de l'article trouvé sur le net, là sa remet les pieds sur terre scratch

"La reconnaissance des " oubliés du débarquement " comme les a surnommé la presse africaine, intervient à un moment où la France procède au réajustement et à la revalorisation des pensions accordées aux anciens combattants. Ces pensions ont été augmentées de 20 à 100 % depuis avril dernier comme l'a indiqué un communiqué du ministère délégué aux anciens combattants, publié à la veille des commémorations du 15 août dernier.
Le même ministère a également indiqué que 120 millions d'euro avaient été inscrits au budget français de l'année 2004, destinés aux financements de revalorisation des 80000 pensions d'anciens combattants, sans pour autant donner des précisions sur le montant des crédits prévus au titre de ces augmentations dans le budget de 2005.
Le regretté Amadou Diop, soldat de l'Armée française de 1937 à 1959 est certainement à l'origine de la revalorisation des pensions et de la reconnaissance par l'état français qui s'en est suivie.
En 1996, l'ancien tirailleur sénégalais, offensé par l'injustice, avait déclenché un combat juridique acharné à l'issue duquel il devait obtenir satisfaction. Injustice parce que les soldats africains pourtant en première ligne durant la guerre, étaient néanmoins rémunérés 10 à 15 fois moins que leur camarades français.
L'Etat qui s'est aperçu de sa grave méprise à l'égard de ses anciens combattants africains, est revenu sur ses pas pour corriger son erreur.
D'où cette reconnaissance courageuse de la France envers ceux qui l'ont servie et lui ont versé leur sang durant les deux guerres mondiales."



Je pense que tout est dit, et ces vétérans ne siffleront jamais la Marseillaise Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Respect - un autre exemple d'intégration nationale Empty
MessageSujet: Re: Respect - un autre exemple d'intégration nationale   Respect - un autre exemple d'intégration nationale I_icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Respect - un autre exemple d'intégration nationale
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» BAYANE AL YAOUM: Le respect du légalité de La CMSS
» Mon mari en aime une autre!
» Rugby-Club de la marine nationale
» qui a traité des plaintes des parents contre l'Education Nationale ?
» L'exemple vient d'en haut.......

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marsouins de France et d'outre-mer :: militaria :: Colletion de pucelles fanions et tout ce qui est en rapport avec la colo-
Sauter vers: