Marsouins de France et d'outre-mer

Ce forum est dédié à tous les marsouins de France et d'Outre-mer, pour se retrouver, quelque soit le régiment duquel ils sont issus. Infanterie, Bigor, Cavalerie, parachutiste. et à tous nos frères d'armes.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Août 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031   
CalendrierCalendrier

Partagez | 
 

 Je ne connaissais pas cette homme mais respect à lui et condoléances à ça famille

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jeanlouis

avatar

Messages : 1079
Date d'inscription : 25/11/2009
Age : 47
Localisation : Grasse - Alpes Maritimes

MessageSujet: Je ne connaissais pas cette homme mais respect à lui et condoléances à ça famille   Jeu 23 Aoû - 11:17

Décès de Jean Tranape, compagnon de la Libération et ancien de Bir Hakeim
23 août 2012 – 9:44

Compagnon de la Libération, Jean Tranape s’est éteint le 21 août, à Rueil-Malmaison, à l’âge de 93 ans. Il avait témoigné de son engagement au sein des Forces françaises libres dans le documentaire “Quand la France renaît”, diffusé par France 3 en juin dernier, à l’occasion du 70ème anniversaire de la bataille de Bir Hakeim, à laquelle il avait pris part (voir vidéo ci-dessous).

Né en Nouvelle-Calédonie le 3 décembre 1918, Jean Tranape est dessinateur aux Travaux publics de Nouméa quand il est appelé sous les drapeaux en janvier 1940. Alors incorporé au Bataillon mixte d’infanterie coloniale (BMIC), il rejoint, en septembre de la même année, le Bataillon du Pacifique du commandant Broche, qui sera l’une des premières unités à rallier la France Libre et le général de Gaulle.

En 1941, Jean Tranape est au Moyen Orient, où le Bataillon du Pacifique est appelé à combattre. Un an plus tard, en juin 1942, il se distingue lors de la bataille de Bir Hakeim, au cours de laquelle plus de 3.000 soldats de la France Libre tinrent tête aux troupes de l’Axe, dix fois plus nombreuses. Pour sa conduite héroïque sous le feu ennemi, le jeune néo-calédonien est cité à l’Ordre de l’Armée.

Affecté au Bataillon d’Infanterie de Marine et du Pacifique, né, comme son nom l’indique, de la fusion du Bataillon du Pacifique et du 1er Bataillon d’Infanterie de Marine dont les effectifs avaient été décimés, Jean Tranape prend part aux campagnes de Libye et de Tunisie.

Le 12 mai 1944, il est blessé par des éclats de grenade dans la région de Girofano, en Italie. Quelques semaines plus tard, le général de Gaulle lui remet, en personne, la Croix de la Libération lors d’une prise d’armes (voir photo).

En août de la même année, après le débarquement de la Première armée française (l’armée de Lattre) en Provence, Jean Tranape est une nouvelle fois blessé au cours des combats pour la libération de Toulon. Evacué vers l’Afrique du Nord, il ne retrouvera son unité qu’en décembre, alors qu’elle est mise en repos, à la caserne Latour-Maubourg, à Paris.

Démobilisé en juillet 1946 avec le grade de sergent-chef, Jean Tranape reprend ensuite son métier de dessinateur industriel et, en 1958, il est nommé nommé membre du Conseil de l’Ordre de la Libération. Il était également commandeur de la Légion d’Honneur et titulaire notamment de la Médaille militaire et de la Croix de guerre 39/45 (2 palmes).
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
bruno
Admin
avatar

Messages : 3689
Date d'inscription : 04/10/2009
Age : 57
Localisation : roquebrune var

MessageSujet: Re: Je ne connaissais pas cette homme mais respect à lui et condoléances à ça famille   Jeu 23 Aoû - 19:11

Bonsoir les marsouins

Un grand homme nous a quitté

Jean Tranape avait témoigné en mai avec les derniers survivants de la bataille de Bir Hakeim, livrée dans le désert libyen il y a 70 ans. 3.700 Français Libres résistèrent du 27 mai au 11 juin 1942 à 32.000 soldats allemands et italiens du général Erwin Rommel, retardant l'offensive du "Renard du désert" vers l'Egypte.

Dans ce documentaire intitulé "Quand la France renaît", Jean Tranape, mince et droit comme un jeune homme, racontait avec simplicité et beaucoup d'humour ce premier grand fait d'armes de la France Libre.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Source 20minutes.fr

Il est parti rejoindre nos anciens des troupes de marine tous nos Sincères condoléances [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

_________________
Et au Nom de Dieu, vive la coloniale.
Revenir en haut Aller en bas
http://marsouinsdumonde.forumdediscussions.com
L'Artilleur

avatar

Messages : 1060
Date d'inscription : 10/03/2010
Localisation : A vos 12h00

MessageSujet: Re: Je ne connaissais pas cette homme mais respect à lui et condoléances à ça famille   Ven 24 Aoû - 23:03

Toutes mes sincères condoléances.
Encore un Grand Monsieur qui nous quitte.
Reposez en paix Sergent-Chef.
Revenir en haut Aller en bas
aarona

avatar

Messages : 391
Date d'inscription : 17/11/2010
Age : 58
Localisation : TAHITI

MessageSujet: Re: Je ne connaissais pas cette homme mais respect à lui et condoléances à ça famille   Sam 25 Aoû - 21:26

RIP
Colonialement
Aarona
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Je ne connaissais pas cette homme mais respect à lui et condoléances à ça famille   

Revenir en haut Aller en bas
 
Je ne connaissais pas cette homme mais respect à lui et condoléances à ça famille
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» le nom de cette homme (public)
» Appollo 11 : « C'est un petit pas pour un homme, mais un bond de géant pour l'humanité. »
» qui est cette homme
» bonjour a tous (qui es cette homme)
» poulain né cette nuit mais la mère laisse pas téter... que faire ??

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marsouins de France et d'outre-mer :: Bar des TDM :: L'Actualité-
Sauter vers: