Marsouins de France et d'outre-mer

Ce forum est dédié à tous les marsouins de France et d'Outre-mer, pour se retrouver, quelque soit le régiment duquel ils sont issus. Infanterie, Bigor, Cavalerie, parachutiste. et à tous nos frères d'armes.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Juin 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  
CalendrierCalendrier

Partagez | 
 

 Montpellier DGSE : Mort de deux jeunes agents secrets

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
L'Artilleur

avatar

Messages : 1058
Date d'inscription : 10/03/2010
Localisation : A vos 12h00

MessageSujet: Re: Montpellier DGSE : Mort de deux jeunes agents secrets    Jeu 18 Oct - 7:39

Montpellier L'instructeur de la DGSE condamné à deux ans de prison avec sursis

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Guillaume Gras est mort à l'âge de 21 ans. (ARCHIVES)


Thomas Bouffard a été condamné à deux ans de prison avec sursis. Le procureur de la République de Montpellier avait requis cet après-midi deux ans de prison dont dix-huit mois avec sursis.

L'ancien sergent du service action de la DGSE, à l'origine de la mort de deux autres militaires lors d'un exercice de maniement d'explosif, le 30 mars 2009 sur le terrain d'Opoul-Périllos (Pyrénées-Orientales), vient d'être condamné à deux ans de prison avec sursis. Il était jugé pour homicides involontaires.

Une mise à feu déclenchée prématurément

Ce jour-là, Nicolas Poinot, un instructeur de cette unité d'élite et un jeune stagiaire de 21 ans, Guillaume Gras, un Héraultais qui participait à une formation sur les effets des explosifs sur les véhicules, avaient été tués par une charge de plastique de 10 kilos, dont la mise à feu avait été déclenchée prématurément par le sergent Bouffard, qui ne s'était pas assuré qu'ils avaient bien regagné leur abri.

Le sergent a depuis quitté l'armée

"Ca fait trois ans et demi que je pense tous les jours à Guillaume et Nicolas" a expliqué, très ému, le sergent Bouffard, qui a aujourd'hui quitté l'armée et est au chômage.


Source : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



Revenir en haut Aller en bas
bruno
Admin
avatar

Messages : 3657
Date d'inscription : 04/10/2009
Age : 57
Localisation : roquebrune var

MessageSujet: Re: Montpellier DGSE : Mort de deux jeunes agents secrets    Mer 17 Oct - 19:31

Bonsoir l'artilleur

Tu as raison l'article de ce procès est vraiment mal tourné Shocked

_________________
Et au Nom de Dieu, vive la coloniale.
Revenir en haut Aller en bas
http://marsouinsdumonde.forumdediscussions.com
L'Artilleur

avatar

Messages : 1058
Date d'inscription : 10/03/2010
Localisation : A vos 12h00

MessageSujet: Montpellier DGSE : Mort de deux jeunes agents secrets    Mer 17 Oct - 7:48

Montpellier DGSE : la mort explosive de deux jeunes agents secrets

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Guillaume Gras, 21 ans, est l’un des deux agents décédés en mars 2009. (D.R.)


Un instructeur est jugé demain pour homicides involontaires, après un accident d’entraînement, en 2009, durant lequel deux agents du service action de la DGSE ont trouvé la mort .

Drôle d’accident du travail. Demain, le tribunal correctionnel de Montpellier va se pencher sur les circonstances dans lesquelles deux agents du service action de la DGSE ont trouvé la mort à l’entraînement, le 30 mars 2009 à Opoul-Périllos (Pyrénées-Orientales).

"Homicides involontaires"

Guillaume Gras, 21 ans, achevait alors sa longue et éprouvante formation au sein du Centre parachutiste d’instruction spécialisé de Perpignan (CPIS), l’unité la plus opérationnelle des services secrets français. Il a été déchiqueté, ainsi que son instructeur Nicolas Poinot, par l’explosion prématurée de dix kilos de plastic, posés sur une voiture, lors de cet "exercice de sensibilisation aux effets de l’emploi de différentes charges d’explosif sur un véhicule".

Ce jour-là, le sergent Thomas Bouffard, alors âgé de 36 ans, avait déclenché la mise à feu sans s’assurer que ses camarades avaient bien évacué le polygone de tir et regagné les abris. Mis depuis à la retraite par l’armée, il est aujourd’hui au chômage, et comparaît pour "homicides involontaires". Ce qui indigne son avocate, Me Laure Bergès, du barreau de Montauban. "Il ne peut assumer seul la défaillance d’une chaîne hiérarchique complètement carencée" indique-t-elle. "Au CPIS, parce qu’on a des missions très particulières, les soldats doivent coller au maximum à la réalité. Il n’a fait que respecter les consignes. Renvoyer ce lampiste au tribunal, ce n’est pas très courageux."

Pas de passe-droits pour les forces spéciales

Les deux principaux officiers de l’unité, entendus en juin comme témoins assistés, n’ont pas été poursuivis. "Il s’agit là d’une faute d’imprudence qui paraît énorme et inexplicable, de la part de professionnels expérimentés, de gens très sûrs d’eux dans une unité d’élite" indique-t-on au parquet de Montpellier. "Mais il n’y a pas de passe-droits pour les forces spéciales : cet entraînement s’est fait sous le régime commun des militaires."

"C’est les risques du métier"

Reste que la famille de Guillaume Gras attend beaucoup de ce procès. "Ils n’ont toujours pas compris ce qui s’est vraiment passé ce jour-là. Ils ont le sentiment qu’on ne leur a pas tout dit" indique leur avocat, Me Laurent Libelle. "Ils ne veulent surtout pas entendre dire que ce qui est arrivé à Guillaume, c’est les risques du métier."

Selon leur défenseur, la famille est toujours, trois ans plus tard, "complètement détruite par ce drame. Ils ne s’en remettent pas." Après la mort de Guillaume, sa famille avait tenu à rendre hommage "à ces militaires qui œuvrent dans l’ombre pour que chacun puisse vivre en paix." Des agents secrets sur lesquels la justice, fait peu commun, va devoir se pencher ce mercredi.



Source : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]








Je ne sais pas si vous êtes comme moi, mais je n'aime pas le trop le titre de cet article ! C'est vraiment d'un mauvais goût ... Rolling Eyes Rolling Eyes Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Montpellier DGSE : Mort de deux jeunes agents secrets    

Revenir en haut Aller en bas
 
Montpellier DGSE : Mort de deux jeunes agents secrets
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» le prieuré des deux amants
» Bagarres entre mes deux octodons femelles
» Mon chat de 7 ans est mort en deux jours ???
» Cognac: deux adolescents insultent et frappent les policiers.
» Deux jeunes Calvadosiens champions de ski nautique à 10 ans à peine

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marsouins de France et d'outre-mer :: Bar des TDM :: L'Actualité-
Sauter vers: