Marsouins de France et d'outre-mer

Ce forum est dédié à tous les marsouins de France et d'Outre-mer, pour se retrouver, quelque soit le régiment duquel ils sont issus. Infanterie, Bigor, Cavalerie, parachutiste. et à tous nos frères d'armes.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Septembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930 
CalendrierCalendrier

Partagez | 
 

 Un jeune Marsouin quitte l'Armée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
L'Artilleur

avatar

Messages : 1060
Date d'inscription : 10/03/2010
Localisation : A vos 12h00

MessageSujet: Un jeune Marsouin quitte l'Armée   Ven 4 Jan - 2:10

Bonjour les Marsouins,


Dites voir les amis, qu'est-ce que vous pensez de cette histoire ?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Vos avis m'intéresse ! Wink

Merci.


Colonialement Votre
Revenir en haut Aller en bas
Guy



Messages : 480
Date d'inscription : 20/02/2010

MessageSujet: Re: Un jeune Marsouin quitte l'Armée   Sam 5 Jan - 12:09

Salut l'Artilleur
je n'en pense pas grand chose...
Beaucoup ne sont pas fait pour la vie militaire. Je m'interroge beaucoup plus sur les déserteurs et le laxisme dont ils bénéficient.
Amitiés
Revenir en haut Aller en bas
william.kessler



Messages : 69
Date d'inscription : 15/07/2012

MessageSujet: que peux t on en savoir   Dim 6 Jan - 0:44

de ce qui se passe dans la tête d'une personne.

Il semblerai que cette personne a vécu un accident de la route qui n'a rien a voir avec des activités l'armée, donc cet accident serait survenu dans un "coté civil" de sa vie.

Donc si cette personne psychologiquement ne supporte pas ce qu'elle a vécu en " coté civil", qu'en serait il si dans le cadre d'une opex, il y a morts de plusieurs camarades sur une mission ou il participerait ? ?

La vrai question est la, déserterait il, refuserait il de "terminer" la mission, ou quoi d'autre ? ? ?

cela fait très longtemps que j'ai quitté l'armée, (en 1972), a cette époque les états d'âme du troufion les gradés s'en foutaient complètement et les psychologues pour les consulter , il fallait que se soit un gradé qui envoie le soldat, et certainement pas le soldat qui demandait a consulter.
Sa demande de consultation aurait été réglée de suite par une punition, tours de garde et une attention toute particulière pendant pas mal de temps

Par contre si un soldat qui a fait son armée récemment veut bien m'expliquer comment un soldat peut se mettre en maladie UN AN, puisse dire qu'il ne veut pas revenir dans son régiment, puisse savoir d'avance qu'il sera classé P4 etc etc.
A mon époque ÊTRE P4 classait le soldat inapte a l'armée et retour au civil, mais cela lui posait de gros problème une fois retourné dans le civil, puisque si j'ai bon souvenir être P4 voulait dire avoir de graves problèmes psychologique qui nécessitait un suivi psychologique, donc fermait d'office pas mal de professions dont toute la fonction publique.

J'ai connu un type dans ma section, qui manifestement n'avait rien a faire dans l'armée, il en a bavé grave de chez grave, pas un seul gradé et surtout pas question de consulter malgré les blessures qu'il a supporté suite a des sévices graves infligés par des " camarades" de section, et bien que les gradés savaient pertinemment ce qu'il subissait.

Alors avoir vécu un " accident" de la route qui n'a rien a voir avec une quelconque activité militaire ou dans le cadre de l'armée, puisse permettre a ce soldat de se mettre en maladie pendant 1 an, n'avoir aucune réaction de la part de l'armée parce qu'il ne veut plus remettre les pieds dans son régiment parce qu'il ne le veut pas, je comprends plus rien, ou quelque chose m'échappe.

bref un soldat aussi "fragile" n'a effectivement pas sa place dans un régiment T.D.M, à moins que ce monsieur a une idée bien réfléchie derrière la tête.



Revenir en haut Aller en bas
william.kessler



Messages : 69
Date d'inscription : 15/07/2012

MessageSujet: Je m'interroge beaucoup plus sur les déserteurs et le laxisme dont ils bénéficient.   Dim 6 Jan - 0:53

Moi aussi , je m'interroge sur l'armée d'aujourd'hui, sans vraiment savoir, je pense que l'armée d'aujourd'hui n'a plus rien a voir avec l'armée que j'ai connu.
des déserteurs j'en ai connu, mais la désertion avait des "raisons" entrainement trop dur, incapacité a supporter la vie de soldat dans un régiment dur en discipline ou à l'entrainement physique, voir quelques autres raisons d’incompatibilité d'humeur ou de "piffrage de nez"avec les gradés d'encadrement, mais le fait de déserter , il fallait pas se faire reprendre sinon le quart qui suivait l'arrivé au régiment s'était un quart d'heure inoubliable pour des années et des années.

A mon époque la désertion n'engageait pas une chasse a l'homme ou si peu de temps, mais il fallait 20 ans avant que l'oubli arrive, aujourd'hui s'est 5 ans, alors qu'il est possible aujourd'hui de démissionner pour pas grand chose comme motif.
Bref une autre époque ou les anciens comme moi ne comprenne plus rien a l'armée d'aujourd'hui
Revenir en haut Aller en bas
Jeanlouis

avatar

Messages : 1079
Date d'inscription : 25/11/2009
Age : 47
Localisation : Grasse - Alpes Maritimes

MessageSujet: §§   Dim 6 Jan - 9:22

Il est chaud bouillant le gars, au vu de ce que j'ai lu il n'avait rien à faire dans l'armée en général (et encore plus dans dans un régiment TDM) et comme le souligne william.kessler que se passerait t'il dans une opération si ce genre de gus craque, combien de mort ou blessé dans nos rangs??
La ou le bas blesse c'est aussi je pense la détection de l'état psychologique, lors de l’enrôlement, des personnes qui se présentent dans les bureaux, maintenant que l’armée c'est professionnalisée ne doit on pas justement faire plus attention à ce genre de micheton qui bloque du côté cérébral dès qu'il lui tombe une tuile à côté des pompes.
J'suis pas spécialiste et vous les anciens du forum qui avait pas mal bourlingué avait certainement plus votre mot à dire que moi, en attendant je pense qu'un petit traitement de choc d'un quart d'heures dans bureau fermé avec certaines personnes serait adéquate avant le retour dans le civil...........après il peu partir en Nouvelle Zélande ou sur une île seul
Revenir en haut Aller en bas
bruno
Admin
avatar

Messages : 3698
Date d'inscription : 04/10/2009
Age : 57
Localisation : roquebrune var

MessageSujet: Re: Un jeune Marsouin quitte l'Armée   Dim 6 Jan - 18:32

Bonsoir les marsouins

Le gars devrait attendre sa mise en réforme puis faire son circuit dans différents bureaux du régime pour mettre fin à son engagement . Après il pourra partir à l'étranger si il ne fait pas ça il sera considéré comme déserteur
Le problème qui se pose dans les régiments d'engager je les connu en fin de carrière jais été muter a la 11e compagnie
comme instructeur la qualité n'était plus au rendez-vous seule la quantité été important pour nos chefs militaires
pour réduire le sous effectif du régiment Mad

_________________
Et au Nom de Dieu, vive la coloniale.
Revenir en haut Aller en bas
http://marsouinsdumonde.forumdediscussions.com
L'Artilleur

avatar

Messages : 1060
Date d'inscription : 10/03/2010
Localisation : A vos 12h00

MessageSujet: Re: Un jeune Marsouin quitte l'Armée   Lun 7 Jan - 1:36

william.kessler a écrit:
de ce qui se passe dans la tête d'une personne.

Il semblerai que cette personne a vécu un accident de la route qui n'a rien a voir avec des activités l'armée, donc cet accident serait survenu dans un "coté civil" de sa vie.

Donc si cette personne psychologiquement ne supporte pas ce qu'elle a vécu en " coté civil", qu'en serait il si dans le cadre d'une opex, il y a morts de plusieurs camarades sur une mission ou il participerait ? ?

Non justement, ça c'est passé pendant une activité de l'armée. Ils étaient en train de faire une marche de 60 km quand une voiture civil les a percutée !

Lisez bien la page 2 le pourquoi il veut quitter l'armée ...
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



Lisez bien toutes les pages du topic.
> Page 1 : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

> Page 2 : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

> Page 3 : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
william.kessler



Messages : 69
Date d'inscription : 15/07/2012

MessageSujet: Re: Un jeune Marsouin quitte l'Armée   Lun 7 Jan - 12:15

Autant pour moi, j'avais pas tout lu, mais le fond reste le même.
je pense pas que cette personne aie été blessée dans l'accident mais l'a vécu.
Il reproche a ses gradés leurs comportement ( ? ? ?) et vient se rajouter son armoire fracturée et le vol de ses effets militaires.

Je reste donc sur mes convictions, cette personne n'a rien a faire a l'armée, beaucoup trop sensible et donc dangereuse en cas de carton ou tout simplement de problème.

Désolé mais si "voir" un carton lors d'une marche de 60 km, que les gradés ne "maternent pas les pauvres chouchoux" et une armoire fracturée suffisent a traumatiser cette personne s''est dans une crèche qu'il faut qu'il travaille pas dans l"armée et encore moins un régiment T.D.M.

Je suis pas pour une armée débile, mais j'imagine ce type passer ce qu'a enduré pendant plus d'un an un type du 7eme rima de 69 a 71, la il se serait suicidé dès le premier jour.

Mais en tout état de cause, si il ne repasse pas a son régiment pour faire son circuit de réforme il est hors procédure de réforme et il risque des emm.... au moins grave se retrouver entre 2 gendarmes et être remis a son chef de corps et faire son circuit de réforme, au pire être pris par des gendarmes et remis a son chef de corps comme insoumis et la sa réforme sera compromise pour la durée qui lui reste a faire. soit en hôpital psychiatrique soit aux arrêts de rigueurs avec rétention en cellule, l’équivalent de la prison ferme pour le civil s'est a dire 23 h de cellule et 1 h de promenade par jour pour la durée restante de son contrat.

tant qu'il n'est pas libéré officiellement de son engagement par son chef de corps ( ce qui se faire qu'après avoir effectué la procédure de réforme complète il est toujours sous les drapeaux donc....)

Je sais pas ce qu'il aurait fait ce type au 7eme en général et a la 1er compagnie a mon époque surtout avec comme camarades des abrutis qui n'avaient rien copier des kakous actuels des cités

enfin je sais pas ou va l'"armée mais entre ce qui était de trop et ce qui est maintenant, il doit bien y avoir un point d'équilibre ? ? ? ?
Revenir en haut Aller en bas
aarona

avatar

Messages : 391
Date d'inscription : 17/11/2010
Age : 58
Localisation : TAHITI

MessageSujet: Re: Un jeune Marsouin quitte l'Armée   Mar 8 Jan - 23:04

Effectivement, ce gars la n'a rien a faire dans les RIMa ou autres corps, par contre l'attitude de l'administration me semble bizzare ? Ce laisser faire ........me préoccupe ? De mon temps il n'y avait pas de congé maladie civil, bref les temps changent mais pas dans le bon sens à mon avis.
Aarona
Revenir en haut Aller en bas
william.kessler



Messages : 69
Date d'inscription : 15/07/2012

MessageSujet: la convalo a mon époque   Mer 9 Jan - 1:23

A mon époque ( 1969/1971) quand on avait un gros "carton" on avait une convalo, je crois 1 j 1/2 pour 1 jour d'hosto.
Ily avait ceux qui pouvait rentrer chez eux dans le civil et ceux qui ne le pouvait, dans ce cas il passait leur convalo en caserne avec autorisation de sortie quasi permanente, ou pour le moins une dispense de service en caserne.

Mais a mon époque un type inadapté a l'armée, il faisait son temps d'engagement que ça lui plaise ou non, je dirais même que certains en bavaient plus que nécessaire sous prétexte de le "dresser" en homme.
Ce qui provoquait pas mal de désertion ou de tentative de suicide.
ca j'ai connu les désertions et les suicides aussi. il n'y avait pas de place pour les faibles psychologiques ou de constitution physique.

Mais pas de psychologue, pas de psychiatre a consulter sur demande du troufion, s'était les gradés qui t'envoyaient au psy.

En gros, l'armée avait le croit de se tromper de te prendre , mais si toi tu te trompais en entrant dans l'armé"e tant pis pour ta gu.. fallait assumer, tu as signé s'est pour en chi... et de la des désertions, des suicides ou le type finissait son contrat complètement détruit psychologiquement, voir pour certains complètement antimilitariste et activistes contre l'armée si se n'est contre la France.



Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un jeune Marsouin quitte l'Armée   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un jeune Marsouin quitte l'Armée
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un jeune Marsouin quitte l'Armée
» les lieu d'entraînement
» Pourquoi le nom de Marsouin
» Orthophoniste chez un jeune enfant
» Recherche PHOTOS MARINE pour le musée de l'armée

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marsouins de France et d'outre-mer :: Bar des TDM :: Parler de tout et de rien.-
Sauter vers: