Marsouins de France et d'outre-mer

Ce forum est dédié à tous les marsouins de France et d'Outre-mer, pour se retrouver, quelque soit le régiment duquel ils sont issus. Infanterie, Bigor, Cavalerie, parachutiste. et à tous nos frères d'armes.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Octobre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031     
CalendrierCalendrier

Partagez | 
 

 Joyeux Noël

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jeanlouis

avatar

Messages : 1079
Date d'inscription : 25/11/2009
Age : 47
Localisation : Grasse - Alpes Maritimes

MessageSujet: Joyeux Noël   Mer 23 Déc - 22:24

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Je souhaites un Joyeux Noël et de très Bonne Fête à tous les membres du forum ainsi qu'à leurs familles.

"Et Pour Que et au Nom de Dieu Vive la Coloniale"

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Baroudeur

avatar

Messages : 355
Date d'inscription : 05/10/2009
Age : 54
Localisation : Le Marquenterre

MessageSujet: Re: Joyeux Noël   Jeu 24 Déc - 11:34

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
bruno
Admin
avatar

Messages : 3709
Date d'inscription : 04/10/2009
Age : 57
Localisation : roquebrune var

MessageSujet: Re: Joyeux Noël   Jeu 24 Déc - 18:15

bonsoir les marsouins


Les origines
de Noël

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Pourquoi
fêtons nous Noël le 25 décembre ? - Qui est le Père
Noël ? etc...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Le solstice
d'hiver

Dès que l'homme commencé
à cultiver la terre, il suivit attentivement la trajectoire du soleil
tout au long de l'année, car c'était de lui que dépendait
la nourriture, la chaleur et le bien-être.

Le cours des saisons déterminait
aussi le moment des fêtes. Depuis la nuit des temps, les rites de
remerciements et de sacrifices étaient célébrés
dès que le soleil atteignait les points significatifs de son orbite,
c'est à dire aux solstices d'été et d'hiver.


Ce fut au solstice
d'hiver
, la période de l'année où les journées
commencent enfin à être plus longues, que l'on concéda
le plus d'importance.

Les historiens s'accordent à
reconnaître que, bien avant l'époque romaine, on fêtait
en Europe la renaissance tant attendue de la nature et l'espérance
de vie nouvelle.

Mais en revanche on ne sait rien
de précis sur les cérémonies qui se déroulaient
à cette époque. Il est probable que le feu et la lumière,
en tant que symboles, jouaient un rôle important.



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Les
saturnales

Les romains invoquaient Saturne,
dieu des semailles et de l'agriculture, dont le nom vient du verbe latin
Severe (semer). Sa fête, les saturnales,
donnait lieu à des réjouissances du 17 au 24 décembre.

On disait qu'elles s'étendaient
jusqu'aux calendes de janvier, le jour
de l'An romain. Les calendes désignaient, chez les Romains, le premier
de chaque mois.

Les peuples nordiques célébraient
Njord, dieu de la fécondité et Idun, gardienne "des pommes
de providence", nourriture des dieux.

Les orientaux rendaient un culte
à Mithra, divinité de la lumière.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Toutes
ces religions antérieures au Christianisme donnaient l'occasion
de fêter le solstice d'hiver avec pour but de redonner courage
et espoir au peuple effrayé par les sols gelés, l'absence
de vie et l'obscurité.

A l'origine, les Saturnales avaient
lieu à l'occasion des semailles, mais cette tradition se perdit
avec le temps. Cette célébration servit peu à peu
à justifier toutes sortes de réjouissances effrénées,
de fêtes et d'orgies.

Le poète gréco-romain
Lucien, qui vécut au IIe siècle ap. J.C., décrivit
les Saturnales comme une occasion pour boire plus que d'ordinaire, faire
du vacarme, jouer et danser, pour nommer des rois et donner des repas aux
esclaves. Il régnait une gentillesse à l'égard de
tous.

Comme pendant nos fêtes de
Noël actuelles, on offrait des cadeaux : des porte-bonheur, du miel,
des gâteaux, de l'or étaient des cadeaux courants. On décoraient
les maisons avec du lierre, des branches de houx et de gui et tout travail,
à part celui de la cuisinière et du banquier, était
interdit.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]...

Le
Père Noël
/ Saint
Nicolas
/ [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
/ [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] / [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
/ [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Ecrire
au Père Noël
/ [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
/ [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] / [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]/
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]





_________________
Et au Nom de Dieu, vive la coloniale.
Revenir en haut Aller en bas
http://marsouinsdumonde.forumdediscussions.com
bruno
Admin
avatar

Messages : 3709
Date d'inscription : 04/10/2009
Age : 57
Localisation : roquebrune var

MessageSujet: Re: Joyeux Noël   Jeu 24 Déc - 18:22

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
L'ARBRE DE NOEL

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Les Celtes
considéraient le 24 décembre, comme le jour de la renaissance
du Soleil. Ils avaient coutume d'associer un arbre à chaque mois
lunaire, ils avaient dédié l'épicéa, qui était
l'arbre de l'enfantement, à ce jour-là.

Au XIe siècle,
les fidèles avaient coutume de présenter des scènes
appelées Mystères, dont celle du Paradis. L'arbre du Paradis
était souvent symbolisé par un sapin garni de pommes rouges.

C'est en
1521
que le sapin ou arbre de Noël ou encore arbre du Christ a
été mentionné pour la première fois en Alsace.
Il existe également des documents attestant d'une fête le
24 décembre


Au XIIe siècle
la tradition du sapin apparait en Europe, en Alsace.

On parle
alors de décorer les maisons avec des branches coupées 3
jours avant Noël.

Il était répandu en
Alsace et dans la région de Bâle. Il représentait à
l'origine l'Arbre d'Eden dans les mystères joués la veille
de Noël sur les bords du Rhin. Pour le décorer, on attachait
des pommes à ses branches.

Il existe également des documents
attestant d'une fête le 24 décembre
1510 à Riga en Lettonie
où des marchands dansaient
outour d'un arbre décoré de roses artificielles avant de
le brûler.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
En 1546, on parle sérieusement d'arbres de Noël quand la ville
de Sélestat en Alsace autorise à couper des arbres verts
pour Noël, au cours de la nuit de la Saint Thomas, le 21 décembre.



Symbole de la vierge, les roses faisaient
partie de la panoplie de décoration pour parer les sapins en Alsace
au XVIe siècle, ainsi que des pommes, des confiseries et des petits
gâteaux qui ressemblaient à des hosties.


Les pommes avaient également
une valeur symbolique, car sur l'ancien calendrier des saints, le 24 décembre
était réservé à Eve et Adam, canonisés
par les Eglises orientales.

A l'époque l'église
considérait l'arbre de Noël comme une pratique païenne
et franc-maçonne.


Et ce fût le cas jusqu'au
milieu du XXe siècle.


En fait, avant que la fête
de Noel n'existe, il existait déjà un rite paien lors des
fêtes du solstice d'hiver : on décorait un arbre, symbole
de vie, avec des fruits, des fleurs, du blé.

Plus tard, on accrocha une étoile
au sommet de l'arbre, symbole de l'étoile de Bethléem qui
guida les Rois Mages. Dès lors il conquit peu à peu les communes
protestantes d'Allemagne du nord et les grandes villes et occupa une place
de choix dans les églises des deux religions.

Une gravure de 1806, représente
un sapin décoré avec des petits personnages, des animaux,
des oiseaux et des gâteaux découpés.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
En 1560, au moment de la Réforme,
les protestants se
refusent à représenter la Nativité par une crèche
comme les catholiques. Ils préfèrent développer la
tradition du sapin de Noël, arbre qui symbolise le paradis d'Adam
et Eve et la connaissance du bien et du mal.

La tradition du sapin de Noël
se répand dans les pays d'Europe Protestante, en Allemagne et en
Scandinavie.





[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Au
XVII et XVIIIe siècle on commence à voir des premiers sapins
illuminés.


Comme la cire était couteuse,
on plaçait des coquilles de nois remplies d'huile à la surface
de laquelle une petite mèche flottait ou des chandelles souples
que l'on nouait autour des branches.

C'est au
XIXe siècle que le sapin de Noël prend son essor.


Cette coutume de l'arbre de Noël
arriva en Grande Bretagne dans les années 1840. La jeune reine Victoria
et son époux le roi Albert le firent apprécier dans tout
le pays. Les époux mirent l'arbre de Noël allemand avec ses
lumières brillantes au centre de la fête familiale de Noël
au château de Windsor.

Il fit ensuite son apparition aux
Etats Unis à la Maison Blanche.

En France,
l'arbre de Noël fut introduit à Versailles par Marie Leszcynska,
femme de Louis XV en 1738.

En 1837
Hélène de Mecklembourg, duchesse d'Orléans et d'origine
allemande fait décorer un sapin aux Tuileries.





[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Cette tradition
se généralisa après la guerre de 1870 dans tout le
pays.

Les Emmigrés d'Alsace-Lorraine
font largement connaître la tradition du sapin aux français
: "Là où il y a une famille alsacienne,
il y a un sapin de Noël"
. A la fin du XIXe siècle
tout le pays l'a adopté.

C'est à partir de 1880 qu'on
a pu voir les premières décorations avec des ampoules électriques
aux Etats Unis.


Mais c'était tout de même
rare car au au début du siècle le prix d'une guirlande d'ampoules
représentait un salaire hebdomadaire moyen.



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Décorations
du sapin

Jusque dans les années 1950
c'est l'Allemagne et les pays d'Europe de l'est qui restent le coeur de
production des ornements d'art.

Les artisans travaillaient de nombreaux
matériaux comme le verre soufflé, filé, moulé,
le métal, la cire et le bois.

On fabriquait aussi des petits personnages
en coton, des cheveux d'anges métalliques (origine lyonnaise).

La boule de Noël qui décore
les sapins est née à Meisenthal en Moselle.

Traditionnellement, on y accrochait
des pommes mais en 1858, l'hiver fut si rigoureux qu'il n'y eu plus de
pommes. Un artisan verrier eut l'idée pour donner quand même
un peu de joie à la fête de créer des boules représentant
une pomme et d'autres fruits.

La boule de Noël était
née.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

_________________
Et au Nom de Dieu, vive la coloniale.
Revenir en haut Aller en bas
http://marsouinsdumonde.forumdediscussions.com
bruno
Admin
avatar

Messages : 3709
Date d'inscription : 04/10/2009
Age : 57
Localisation : roquebrune var

MessageSujet: Re: Joyeux Noël   Ven 25 Déc - 13:58

salut les marsouins



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
Et au Nom de Dieu, vive la coloniale.
Revenir en haut Aller en bas
http://marsouinsdumonde.forumdediscussions.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Joyeux Noël   

Revenir en haut Aller en bas
 
Joyeux Noël
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» REPAS ITALIEN - 12/09.2010 - Joyeux Anniversaire le fofo !!!
» Joyeux Noël
» Le joyeux lutins
» JOYEUX NOEL !!!!
» Joyeux anniversaire Lolo !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marsouins de France et d'outre-mer :: Bar des TDM :: Parler de tout et de rien.-
Sauter vers: