Marsouins de France et d'outre-mer

Ce forum est dédié à tous les marsouins de France et d'Outre-mer, pour se retrouver, quelque soit le régiment duquel ils sont issus. Infanterie, Bigor, Cavalerie, parachutiste. et à tous nos frères d'armes.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Décembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
CalendrierCalendrier

Partagez | 
 

 Fin de mission et relève des éléments de la force Epervier

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jeanlouis

avatar

Messages : 1079
Date d'inscription : 25/11/2009
Age : 48
Localisation : Grasse - Alpes Maritimes

MessageSujet: Fin de mission et relève des éléments de la force Epervier   Sam 2 Mar - 8:23

01/03/2013 13:06
Les 21 et 24 février 2013, au terme d’un mandat de cinq mois en opération extérieure au Tchad et au Mali, près de 300 militaires du groupement terre de la force Epervier, « mandat 86 », ont quitté le Mali et ont rejoint la France.

Depuis le 11 janvier 2013, le groupement terre des éléments français au Tchad (EFT) armé par les «marsouins» du 21e régiment d’infanterie marine (21eRIMa) de Fréjus pour la compagnie motorisée, par les légionnaires du 1er régiment étranger de cavalerie (1er REC) d’Orange pour l’escadron blindé ainsi que par les «bigors» du 3e régiment d’artillerie de marine (3e RAMa) de Canjuers pour la compagnie PROTERRE d’Abéché, était déployé au Mali dans le cadre de l’opération Serval. Il a constitué le Groupement tactique interarmes 1 (GTIA 1).

Entrés en premier sur ce théâtre d’opérations, ils ont mené une offensive de plus de 900 kms. Aux côtés de l’armée malienne, le GTIA 1 a participé à la libération des villes de Diabaly, Nampala, Lere, Niafounke, Tonka, Goundam, Gossi, Gao, Menaka, Sévaré et Tombouctou. Ensemble, ils ont sécurisé la ville de Tombouctou et effectué des patrouilles avec la gendarmerie malienne qui ont permis de recueillir un volume important de renseignements. Les militaires français ont également effectué des formations au profit de l’armée malienne afin de les aider à réaliser des postes de contrôle efficaces à l’entrée de la ville, permettant ainsi de filtrer et sécuriser la zone.

Parallèlement, le 15 février 2013, a eu lieu à N’Djamena la relève du mandat 86 du groupement Terre de la force Epervier auquel appartiennent les éléments déployés dans Serval. Le colonel Waché, chef de corps du 110e régiment d’infanterie (110e RI), basé à Donaueschingen en Allemagne, a succédé au colonel Gèze, chef de corps du 21e RIMa, déployé au Mali dès le déclenchement de l’opération Serval. Le 110ème RI arme désormais l’état-major du groupement Terre ainsi que la compagnie motorisée (COMOTO) ; le 3e régiment de Hussards (3e RH) de Metz arme l’escadron blindé et le 8e régiment d’artillerie (8e RA) de Commercy constitue l’unité élémentaire de protection terrestre détachée à Abéché.

Par ailleurs, du 20 au 24 février 2013, un détachement du groupement Terre du mandat 87 de la force Epervier s’est rendu à Bamako, afin de procéder à la prise en compte des matériels déployés au déclenchement de l’opération Serval. Une quarantaine de véhicules (ERC90, VAB, VLRA) ont été projetés depuis le Tchad vers le théâtre malien. Au bilan, les véhicules ont parcouru plus de 5000 kilomètres sur le territoire malien. La remise en condition de ces matériels sera effectuée dès leur retour à N’Djamena par le sous-groupement de maintenance adapté au théâtre (SGMAT). Le détachement a rapatrié 5 tonnes de fret comprenant de l’armement, les optiques et du matériel de transmission. Plusieurs rotations d’avions de transport tactique seront nécessaires pour ramener la totalité des véhicules de la force Epervier à N’Djamena.

Le groupement Terre compte environ 350 militaires et 70 véhicules (14 véhicules blindés légers, 23 véhicules d’avant-blindés et divers véhicules légers). Il assure essentiellement des missions de surveillance, de protection et de reconnaissance. Les missions de reconnaissance s’effectuent lors des opérations de nomadisation conduites dans les diverses régions du Tchad avec le concours des forces tchadiennes. Les militaires des différentes unités du groupement participent également à l’animation de la plupart des DIO (détachement d’instruction opérationnelle) organisés par la force Épervier au profit des FADS (forces armées et de sécurité) tchadiennes. Ils réalisent aussi de nombreuses actions civilo-militaires à l’occasion de leurs déplacements sur le terrain.

source: [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
 
Fin de mission et relève des éléments de la force Epervier
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» émission des maternelles sur les punitions avec Claude Halmos
» recherche émission tv/vivre avec 100 objets
» Émission toc toc toc
» Parlez-vous Normand... l'émission. Et la chronique.
» Décès de Peter Graves, héros de la série Mission Impossible

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marsouins de France et d'outre-mer :: Bar des TDM :: L'Actualité-
Sauter vers: