Marsouins de France et d'outre-mer

Ce forum est dédié à tous les marsouins de France et d'Outre-mer, pour se retrouver, quelque soit le régiment duquel ils sont issus. Infanterie, Bigor, Cavalerie, parachutiste. et à tous nos frères d'armes.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Novembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930   
CalendrierCalendrier

Partagez | 
 

 Présentation du fils d'un ancien marsouin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
SixOfOne



Messages : 35
Date d'inscription : 28/03/2013

MessageSujet: Présentation du fils d'un ancien marsouin   Jeu 28 Mar - 22:03

Bonjour à tous,

Je viens de découvrir votre forum suite à mes recherches à propos du parcours militaire de mon père. Plus particulièrement je recherchais des informations sur le Détachement Motorisé Autonome appartenant au 1er Régiment de Marche du Tchad lui-même partie de la 2e DB, ancêtre du 6e RIAOM. Votre article est excellent, il est, jusqu'à présent, le plus complet de ce que j'ai trouvé sur la toile.

Je fais donc un travail de mémoire posthume à propos de l'histoire de mon père, qui après avoir combattu pendant 3 ans l'occupant de 1942 à 1945, s'est engagé en septembre 1946, à l'âge de 18 ans, au titre du 1er Régiment de Marche du Tchad alors basé à Melun. Il fut donc m.a.r.s.o.u.i.n de 1946 à 1958 au cours duquel il participa à deux guerres, en Indochine et en AFN.

Pour ceux que cela pourrait intéresser, je vous propose de lire mes ébauches de travaux :

  1. 1942, tout débute à Mons en Charente
  2. 1946, le 1er Régiment de Marche du Tchad (Melun puis l'A.E.F. Oubangui-Chari, Cameroun, Tchad). DMA 3 stationné à Bouar
  3. 1949, le parcours d'un m.a.r.s.o.u.i.n du 3e bataillon thai. Indochine, Laos, Chine
  4. 4e Régiment d'Infanterie Coloniale puis 2e Bataillon d'Infanterie Coloniale. France
  5. 1954, Bataillon Autonome du Soudan Occidental puis Compagnie de Transition du Soudan (A.O.F. Soudan Français). Kayes et Bamako
  6. 1956, le parcours d'un m.a.r.s.o.u.i.n du 8e R.I.C. en A.F.N. Béni-Saf, Toute la région ouest de l'Algérie
  7. 1960, 86e Groupe Mobile de Sécurité en A.F.N. basé à Tamelhat / Molière (Ouarsénie, arrondissement de TENIET EL HAAD)


Mon père quitta définitivement les armes en juillet 1962 lorsqu'il quitta l'Algérie pour regagner la métropole, après 15 années au service de la France. Il resta néanmoins au service de la France puisqu'il entama une belle carrière au sein de la Sécurité Civile, et alors qu'il exerçait pourtant un poste de direction administrative, jusqu'en 1989, il n'a jamais hésité à se porter volontaire pour venir en aide aux populations sinistrées qui avaient besoin de secours, titulaire de tous les permis de conduire, même à l'âge de prendre sa retraite, il prenait le volant de poids lourd ou de véhicules amphibie pour délivrer du matériel de première urgence.

Je suis à la recherche de toute sorte d'information sur chacune des étapes du parcours militaire de mon père, bien que pour le moment les périodes du 1er R.M.T. (1946/1948), celle du B.A.S.O. et celle du 8e R.I.C. (1956/1958) sont mes priorités. A propos du 1er R.M.T., je cherche autant que possible des informations sur son casernement de Melun (France) mais également toute sorte d'information sur sa présence en Oubangui-Chari au travers de la présence militaire française en A.E.F. Quelle était la mission de ces militaires en A.E.F. en 1946/1948 ?

Après avoir présenté mon père, je vais donc vous brosser succinctement mon profil. Contrairement à mon père, je ne fus m.a.r.s.o.u.i.n que 2 semaines au sein du 1er RIMa... Le temps de réussir ma préparation militaire terre en 1988. Néanmoins, je connais toutes les valeurs et une bonne partie de l'Histoire des troupes coloniales, je fus élevé dans l'esprit des enfants de troupes... En 1992, je fus appelé à faire mon SN dans un premier temps à l'ESMAT de Chateauroux pour une période de 2 mois (PEG) puis affecté à l'ES-ALAT de Dax. A cette époque mon chef de section m'a proposé de m'envoyer à Coët en contrepartie d'un VSL... Mais, j'avais encore une dernière année de fac à faire pour obtenir mon diplôme universitaire, j'ai donc privilégié celui-ci à une éventuelle carrière militaire. Aujourd'hui, je suis Delivery Manager (Producteur) dans le secteur de la création de jeux vidéo.

J'espère ma présentation suffisante pour me présenter à vous.

Bonne journée,
Philippe


Dernière édition par SixOfOne le Ven 29 Mar - 21:47, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
aarona

avatar

Messages : 391
Date d'inscription : 17/11/2010
Age : 58
Localisation : TAHITI

MessageSujet: Re: Présentation du fils d'un ancien marsouin   Ven 29 Mar - 1:29

Bonjour et bienvenue à toi sur notre site, en espérant que tu trouveras ce que tu recherches pour le parcours de ton père a qui j'adresse mes salutations. Honneur et Respect à cet ancien de l'arme.
Amitiés Coloniales
Aarona
Revenir en haut Aller en bas
L'Artilleur

avatar

Messages : 1066
Date d'inscription : 10/03/2010
Localisation : A vos 12h00

MessageSujet: Re: Présentation du fils d'un ancien marsouin   Ven 29 Mar - 17:17

Bonjour et bienvenue à toi Philippe Wink
Très belle présentation, honneur à ton père.
Bonnes recherches.
Colonialement Votre
Revenir en haut Aller en bas
SixOfOne



Messages : 35
Date d'inscription : 28/03/2013

MessageSujet: Re: Présentation du fils d'un ancien marsouin   Ven 29 Mar - 21:20

Bonsoir,

Merci de votre chaleureux accueil ! Et je sais que les coloniaux sont des gars sur lesquels on peut compter et que leur coeur est aussi grand que leur courage.

Bonne soirée,
Philippe
Revenir en haut Aller en bas
bruno
Admin
avatar

Messages : 3719
Date d'inscription : 04/10/2009
Age : 57
Localisation : roquebrune var

MessageSujet: Re: Présentation du fils d'un ancien marsouin   Lun 1 Avr - 19:52

Bonsoir bienvenue Philippe

Merci de ta présentation et le résumé de la carrière d'un grand TDM qui était ton papa honneur et respect lui marsouin

_________________
Et au Nom de Dieu, vive la coloniale.
Revenir en haut Aller en bas
http://marsouinsdumonde.forumdediscussions.com
Jeanlouis

avatar

Messages : 1079
Date d'inscription : 25/11/2009
Age : 47
Localisation : Grasse - Alpes Maritimes

MessageSujet: §§   Lun 8 Avr - 21:35

Avec du retard bienvenue sur le forum SixOfOne un Grand Respect pour ton père et son "parcours" à bientôt
Revenir en haut Aller en bas
Jeanlouis

avatar

Messages : 1079
Date d'inscription : 25/11/2009
Age : 47
Localisation : Grasse - Alpes Maritimes

MessageSujet: §§   Mar 9 Avr - 3:11

SixOfOne a écrit:
Bonjour à tous,

Je viens de découvrir votre forum suite à mes recherches à propos du parcours militaire de mon père. Plus particulièrement je recherchais des informations sur le Détachement Motorisé Autonome appartenant au 1er Régiment de Marche du Tchad lui-même partie de la 2e DB, ancêtre du 6e RIAOM. Votre article est excellent, il est, jusqu'à présent, le plus complet de ce que j'ai trouvé sur la toile.

Je fais donc un travail de mémoire posthume à propos de l'histoire de mon père, qui après avoir combattu pendant 3 ans l'occupant de 1942 à 1945, s'est engagé en septembre 1946, à l'âge de 18 ans, au titre du 1er Régiment de Marche du Tchad alors basé à Melun. Il fut donc m.a.r.s.o.u.i.n de 1946 à 1958 au cours duquel il participa à deux guerres, en Indochine et en AFN.

Pour ceux que cela pourrait intéresser, je vous propose de lire mes ébauches de travaux :

  1. 1942, tout débute à Mons en Charente
  2. 1946, le 1er Régiment de Marche du Tchad (Melun puis l'A.E.F. Oubangui-Chari, Cameroun, Tchad). DMA 3 stationné à Bouar
  3. 1949, le parcours d'un m.a.r.s.o.u.i.n du 3e bataillon thai. Indochine, Laos, Chine
  4. 4e Régiment d'Infanterie Coloniale puis 2e Bataillon d'Infanterie Coloniale. France
  5. 1954, Bataillon Autonome du Soudan Occidental puis Compagnie de Transition du Soudan (A.O.F. Soudan Français). Kayes et Bamako
  6. 1956, le parcours d'un m.a.r.s.o.u.i.n du 8e R.I.C. en A.F.N. Béni-Saf, Toute la région ouest de l'Algérie
  7. 1960, 86e Groupe Mobile de Sécurité en A.F.N. basé à Tamelhat / Molière (Ouarsénie, arrondissement de TENIET EL HAAD)


Mon père quitta définitivement les armes en juillet 1962 lorsqu'il quitta l'Algérie pour regagner la métropole, après 15 années au service de la France. Il resta néanmoins au service de la France puisqu'il entama une belle carrière au sein de la Sécurité Civile, et alors qu'il exerçait pourtant un poste de direction administrative, jusqu'en 1989, il n'a jamais hésité à se porter volontaire pour venir en aide aux populations sinistrées qui avaient besoin de secours, titulaire de tous les permis de conduire, même à l'âge de prendre sa retraite, il prenait le volant de poids lourd ou de véhicules amphibie pour délivrer du matériel de première urgence.

Je suis à la recherche de toute sorte d'information sur chacune des étapes du parcours militaire de mon père, bien que pour le moment les périodes du 1er R.M.T. (1946/1948), celle du B.A.S.O. et celle du 8e R.I.C. (1956/1958) sont mes priorités. A propos du 1er R.M.T., je cherche autant que possible des informations sur son casernement de Melun (France) mais également toute sorte d'information sur sa présence en Oubangui-Chari au travers de la présence militaire française en A.E.F. Quelle était la mission de ces militaires en A.E.F. en 1946/1948 ?

Après avoir présenté mon père, je vais donc vous brosser succinctement mon profil. Contrairement à mon père, je ne fus m.a.r.s.o.u.i.n que 2 semaines au sein du 1er RIMa... Le temps de réussir ma préparation militaire terre en 1988. Néanmoins, je connais toutes les valeurs et une bonne partie de l'Histoire des troupes coloniales, je fus élevé dans l'esprit des enfants de troupes... En 1992, je fus appelé à faire mon SN dans un premier temps à l'ESMAT de Chateauroux pour une période de 2 mois (PEG) puis affecté à l'ES-ALAT de Dax. A cette époque mon chef de section m'a proposé de m'envoyer à Coët en contrepartie d'un VSL... Mais, j'avais encore une dernière année de fac à faire pour obtenir mon diplôme universitaire, j'ai donc privilégié celui-ci à une éventuelle carrière militaire. Aujourd'hui, je suis Delivery Manager (Producteur) dans le secteur de la création de jeux vidéo.

J'espère ma présentation suffisante pour me présenter à vous.

Bonne journée,
Philippe

Quelques éléments suplémentaire:

Bataillon Autonome du Soudan Occidentale:

23 avril 1892: création des Tirailleurs Soudanais

deviendront
Régiment de Tirailleurs Soudanais

01 janvier 1901: création du 2ème Rgt de Tirailleurs Sénégalais au Soudan - basé à Kati et Segou
Trois de ses Cies forment le Btn de Tirailleurs de Zinder le 01 janvier 1902
Trois de ses Cies forment le Btn de Tombouctou le 01 janvier 1907, qui devient le Btn de Tirailleurs Sénégalais n° 2 le 01 janvier 1910 (je passe les formations dont se Btn à donné naissance), il est dissous le 30 septembre 1939 et serait devenu (au conditionnel car peu d'info dessus)Btn des Confins Sahariens en octobre 1940 (idem que pour le BTS n°2, je passe les formations dont se Btn à donné naissance, je vais au principal).

02 septembre 1939 le 27me RTS devient 2ème Rgt Mobile de Tirailleurs Sénégalais

01 octobre 1940 devient Rgt de Tirailleurs Sénégalais du Soudan, aussi appelé Régiment du Soudan
Le Btn des Confins Sahariens est rattaché au RTSS en janvier 1945

31 décembre 1946 dissolution du Rgt du Soudan est création d'une Demi-Brigade comprenant:
Btn Autonome du Soudan Occidental - janvier 1947 à Kayes / celui de votre père
Btn Autonome du Soudan Nord - janvier 1947 à Segou (Ce Btn deviendra plus tard en 1958 le 5ème RIAOM première fortmation puis le G.M 41 au Dahomey en 1962

01 décembre 1958 le BASO devient par changement d'appelation le 18ème Btn d'Infanterie de Marine qui sera dissous le 30 septembre 1960
(Après avoir été membre de la fédération de l'Afrique-Occidentale Française (AOF) jusqu'en 1958 et fait partie de l'éphémère Fédération du Mali depuis quelques mois, le Mali, jadis connu sous le nom de Soudan français, proclame son indépendance le 22 septembre 1960)

Voila pour le BASO un survol rapide de son historique

Pour le RMT (qui descend directement du fameux Rgt De Tirailleurs Sénégalais du Tchad) période 1946/48 je vais regarder ce que j'ai

Concernant le 8ème j'ai ceci en attendant de trouver mieux (faut que je cherches aussi)
Le 13 Avril 1956 le 8ème RIC est recréé pour participer au maintient de l’ordre en AFN
De Mai 1956 à 1959 il participe à des opération dans le secteur d’AIN TEMOUCHENT et l’OUARSENNIS
Il mène de durs combats dans les secteurs du SEBA CHIOUKH, des BERKECHES, du TESSALA, de SIDI MESSAOUD, des CHEURFAS
Il reprend son ancienne appellation de 8ème RIMa et rejoint le secteur d’AIN SEFRA
De 1961 à 1962 il combat dans les secteurs de MARNIA, TLEMCEN, SEBDOU
En Octobre 1962 il est dissous pour la 3ème fois.

Il existe aussi ce blog "Le Blog des anciens du 8e RIMA en Algerie de 1951 à 1961"

Pour les Groupes Mobiles de Sécurité (que je ne connaissais pas) j'ai trouvé ce PDF sur le web à cette adresse
http://alger-roi.fr/Alger/gms/pdf/1_gms_1_19.pdf

Dans l'attente d'autres infos à bientôt sur le forum Colonialement
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Présentation du fils d'un ancien marsouin   

Revenir en haut Aller en bas
 
Présentation du fils d'un ancien marsouin
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marsouins de France et d'outre-mer :: Présentation :: Présentez vous ici.-
Sauter vers: