Marsouins de France et d'outre-mer

Ce forum est dédié à tous les marsouins de France et d'Outre-mer, pour se retrouver, quelque soit le régiment duquel ils sont issus. Infanterie, Bigor, Cavalerie, parachutiste. et à tous nos frères d'armes.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Juillet 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
     12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31      
CalendrierCalendrier

Partagez | 
 

 Ils ont Osé !!!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
L'Artilleur

avatar

Messages : 1060
Date d'inscription : 10/03/2010
Localisation : A vos 12h00

MessageSujet: Ils ont Osé !!!    Sam 13 Juil - 18:40

EUROPE1 .

Pompiers et policiers qui tentaient de porter secours aux victimes du déraillement ont fait face à des jets de pierres.

L'info. C'est une scène incroyable à laquelle ont assisté les policiers à leur arrivée à Brétigny-sur-Orge. Alors qu'ils tentaient de porter secours aux victimes du déraillement du Paris-Limoges, dans lequel au moins six personnes ont trouvé la mort, ils ont dû faire face à des jets de pierres de la part d'un petit groupe de jeunes. A l'origine de l'agression, des pillards, venus voler sur les corps des morts et des blessés ce qu'ils pouvaient emporter.

>> Retrouvez ici les dernières infos sur la catastrophe ferroviaire

"Ils semblent porter secours aux victimes". Nathalie Michel, du syndicat de police Alliance, raconte la scène au micro d'Europe 1 : "A 17 heures 30, alors que nos collègues interviennent, ils voient un groupe de jeunes qui approchent et qui semblent porter secours aux victimes. Très rapidement, ils se rendent compte que ces individus sont présents pour dépouiller les victimes et notamment les premiers cadavres", s'insurge la syndicaliste.

>> A LIRE AUSSI : Brétigny : le scénario de l'accident

"Inqualifiable, monstrueux". Les policiers décident alors de les chasser, mais les jeunes n'entendent pas se laisser faire. Ils ripostent aux forces de l'ordre en leur jetant des pierres, ainsi qu'aux pompiers en cours d'intervention. Pour s'en débarrasser, les secours sont contraints de demander des renforts. "C'est inqualifiable, monstrueux", ajoute encore Nathalie Michel, écœurée.

Peu de chances d'être retrouvés. Au moins un suspect a été arrêté pour vol, mais les autres ont peu de chances d'être retrouvés : une partie des caméras de la gare était hors-service après l'accident, et les policiers présents sur place travaillaient surtout à secourir les victimes.

europe1.fr : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
L'Artilleur

avatar

Messages : 1060
Date d'inscription : 10/03/2010
Localisation : A vos 12h00

MessageSujet: Re: Ils ont Osé !!!    Sam 13 Juil - 18:40

Déraillement d'un train à Brétigny-Sur-Orge : Les secours caillassés par des jeunes, les twittos sont choqués !

Le bilan des victimes est important et les secours continuent d'intervenir. À leur arrivée, des jeunes leur ont envoyé des projectiles. Les twittos sont choqués par tant de bêtise.

Vendredi vers 17 heures, un train Téoz se rendant à Limoges a déraillé en arrivant sur la gare de Brétigny-sur-Orge. Le bilan est pour l'instant de 6 morts, 12 blessés graves dont 9 très graves selon le préfet de l'Essonne. Les secours continuent d'intervenir et la majorité des hôpitaux de Paris ont été réquisitionnés. De plus, le survol de la zone d'Orly a été autorisé exceptionnellement pour l'évacuation de certains blessés. L'ambiance est plus que tendue et des jeunes n'ont pas aidé les secours en les agressant physiquement. En effet, deux personnes ont été placées en garde à vue pour avoir dérobé les téléphones portables de membres du SAMU. Des véhicules de secours ont aussi été caillassés. Les policiers qui maintiennent le cordon de sécurité ont dû faire appel au renfort des CRS pour maintenir la sécurité des secours et des personnes coincées dans le train. Les twittos sont choqués d'une telle violence dans un moment si grave. Ils ont témoigné leur soutien aux secouristes sur le web. Le RER C reste bloqué et la RATP n'a pas pu mobiliser de bus pour remplacer les trains supprimés jusqu'à au moins demain matin. Avec les départs en vacances, tous les bus étaient déjà sollicités. François Hollande s'est rapidement rendu sur les lieux pour apporter son soutien aux victimes et à leurs familles. Les premières photos du déraillement ont été disponibles sur Twitter !

meltybuzz.fr : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
L'Artilleur

avatar

Messages : 1060
Date d'inscription : 10/03/2010
Localisation : A vos 12h00

MessageSujet: Re: Ils ont Osé !!!    Sam 13 Juil - 18:40

Brétigny : les secours caillassés alors qu'ils venaient en aide aux victimes

Un train Corail intercités a déraillé ce vendredi sur la commune de Brétigny-sur-Orge dans l'Essonne. Alors qu'ils portaient secours aux victimes, les secours ont été caillassés. Certains d'entre eux se sont même fait voler leur portable.

17h14, le train Corail intercités déraille en arrivant en gare de Brétigny dans l'Essonne. Une catastrophe mortelle. Presque immédiatement le plan nombreuses victimes, le plan rouge, est déclenché par la Préfecture. Il est "destiné à organiser" les secours en cas "d'événement provoquant un nombre élevé de victimes", selon le site du ministère de l'Intérieur. 300 pompiers, 20 équipes médicales Smur et 8 hélicoptères sont alors mobilisés sur les lieux du drame.

Mais pendant qu'ils viennent en aide aux victimes, des véhicules de secours sont caillassés, rapporte Le Parisien. Les policiers doivent alors faire face à une grosse tension pour maintenir le cordon de sécurité qui interdit l'accès à la gare. De nombreux curieux tentent de forcer le passage. Des informations relayées également par une journaliste de France 3 sur son compte Twitter. Elle assure que "les journalistes ont dû se réfugier derrière les CRS".

Dans la panique, des téléphones portables sont dérobés à des membres du SAMU et à des victimes. Le Parisien annonce que deux personnes ont été placées en garde à vue pour ces vols. Des vols confirmés par un journaliste de France 2 sur son compte Twitter. "Des policiers me le confirment à l'instant : SAMU et quelques victimes détroussés. Incidents avec CRS", écrit-il, précisant que ce ne sont pas des annonces officielles mais du off.

Tf1.fr : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
L'Artilleur

avatar

Messages : 1060
Date d'inscription : 10/03/2010
Localisation : A vos 12h00

MessageSujet: Re: Ils ont Osé !!!    Sam 13 Juil - 18:41

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Guy



Messages : 478
Date d'inscription : 20/02/2010

MessageSujet: Re: Ils ont Osé !!!    Dim 14 Juil - 10:28

Salut l'Artilleur
c'est bien d'oser en parler!
Bien sûr que "ils osent"... Pourquoi n'oseraient ils pas? Attaques de trains, métros restent impunis, au plus de légères peines symboliques. Pourquoi se gêner?
Caillasser les pompiers, docteurs c'est pas d'hier; je m'étonne que certains soient étonnés.
Alors détrousser des cadavres ou achever les blessés, y aura-t-il une limite?

Les policiers qui maintiennent le cordon de sécurité ont dû faire appel au renfort des CRS pour maintenir la sécurité des secours et des personnes coincées dans le train. a écrit:
Le texte fait penser que les CRS n'étaient pas encore sur les lieux ou ais-je mal compris?
Bon 14 juillet et amitiés
Revenir en haut Aller en bas
L'Artilleur

avatar

Messages : 1060
Date d'inscription : 10/03/2010
Localisation : A vos 12h00

MessageSujet: Re: Ils ont Osé !!!    Dim 14 Juil - 17:02

Brétigny-sur-Orge : quatre interpellations suite à un incident


Quatre jeunes ont été interpellés, aujourd'hui, à Brétigny-sur-Orge (Essonne). Ils sont soupçonnés d'avoir participé, vendredi, après le déraillement du train Paris-Limoges, à une bousculade dans laquelle un urgentiste s'est fait dérober son téléphone portable. Selon une source proche de l'enquête, les quatre hommes mis en cause sont en garde à vue au commissariat d'Arpajon (Essonne). Certaines sont majeurs, d'autres mineurs. Dans cette même affaire, un adolescent de 16 ans de Brétigny-sur-Orge avait été interpellé dès vendredi soir près des lieux de l'accident. Il se trouvait toujours en garde à vue dimanche. L'incident a trouvé sa genèse quinze minutes après l'accident survenu à 17h14, quand des jeunes gens qui se trouvaient à la gare de Brétigny-sur-Orge se sont dirigés vers les quais. Un différend a éclaté entre un secouriste et plusieurs de ces jeunes car, selon une autre source proche de l'enquête, ils n'auraient pas obtenu qu'une jeune femme qui les accompagnait soit observée par le médecin.


Selon une autre source, les premiers témoignages recueillis ne font pas état de volonté de pillage comme une rumeur en fait état, mais indiqueraient que les jeunes gens disaient vouloir porter secours aux victimes. Le syndicat de police Alliance a au contraire évoqué sur Europe 1 la présence d'un groupe de jeunes "qui semblent porter secours aux victimes" mais les policiers "se rendent compte que ces individus sont présents pour dépouiller les victimes et notamment les premiers cadavres".

La sûreté départementale de l'Essonne est chargée de déterminer s'il y a eu pillage ou volonté de pillage. La thèse n'est pour l'heure accréditée par aucun témoignage direct.

Suite à cette bousculade, deux plaintes ont été déposées: une par le médecin qui s'est fait dérober son téléphone et par un policier, pour outrages lors de la première interpellation de vendredi.

Dans un incident distinct, juste après l'accident, des projectiles ont été lancés vers des représentants de l'Etat, notamment un camion de pompiers. Selon une source proche de l'enquête, un groupe de jeunes était mécontent d'être éloigné des lieux de la catastrophe en raison de la mise en place d'un large périmètre de sécurité.


"Aucun problème" selon la Croix-Rouge et le Samu

Sur place, les secouristes de la Croix-Rouge intervenus n'ont pas vu de pillage. "Nos équipiers n'ont rencontré aucun problème avec des badauds. Il n'y a pas eu d'agressions, nous avons travaillé de façon tout à fait normale", a déclaré à Jean-François Riffaud, le directeur de la communication de la Croix-Rouge, qui était à Brétigny vendredi. Quelques 90 "équipiers" de la Croix-Rouge, ont été mobilisés "à partir de 18h30", selon M. Riffaud, soit 1 heure 15 après l'accident.

Même son de cloche du côté du SAMU de Paris. Le chef de service Pierre Carli a dit à la presse qu'il n'avait pas eu connaissance d'éventuels caillassage ou pillage, dont ses équipes auraient été victimes, tout en notant que la zone d'intervention était étendue. Joint par l'AFP, les pompiers de l'Essonne n'étaient pas en mesure de répondre samedi après-midi.

Pas "de victimes dépouillées"


Une source policière a évoqué samedi une "situation tendue" en début de dispositif quand la Sûreté générale (SUGE), le service de sécurité de la SNCF, est arrivée pour sécuriser la zone, "comme souvent dans ces moments". "Il y a eu quelques jets de projectiles, mais pas de caillassage", a-t-il dit. "Dans un événement complètement déconnecté, plus tard, un jeune a tenté de voler" le portable d'un secouriste, "il a été interpellé", a ajouté cette source. Il s'agit d'un adolescent de 16 ans de Brétigny selon une source judiciaire, qui confirme cette tentative : un petit groupe de jeunes qui ne voulait pas s'éloigner de la zone de l'accident, a pris à partie les médecins du SAMU, provoquant une bousculade au cours de laquelle le téléphone d'un des médecins est tombé et a été volé.

De son côté, le ministre des transports, Frédéric Cuvillier, a indiqué sur i-Télé, n'avoir pas eu connaissance "de victimes dépouillées" par des délinquants après la catastrophe ferroviaire de Brétigny-sur-Orge, comme des rumeurs en font état depuis la veille. Le ministre a fait état d'"actes isolés", d'"une personne interpellée", d'"une tentative de vol de portable" au préjudice d'un secouriste, de "pompiers qui, par petits groupes, ont été accueillis de façon un peu rude". Mais de "véritables actes commis en bande, non", a dit le ministre qui a ajouté qu'"à sa connaissance", il n'y avait pas eu "de victimes dépouillées".

"Voyous charognards"

Les accusations de pillage ont provoqué les réactions indignées de quelques responsables politiques à droite et à l'extrême droite. Le délégué général de l'UMP, Eric Ciotti a dénoncé "des agressions barbares" contre les victimes et les secouristes, tandis que le député UMP Lionnel Luca s'en prenait sur Twitter à "des attitudes scandaleuses de voyous charognards". Le FN a pointé des "comportements abjects et immoraux".

Plus d'informations sur cet accident de train ici



Source : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
bruno
Admin
avatar

Messages : 3674
Date d'inscription : 04/10/2009
Age : 57
Localisation : roquebrune var

MessageSujet: Re: Ils ont Osé !!!    Dim 14 Juil - 19:36

Bonsoir les marsouins

Ces jeunes qui ont fait sa moi j'appelle ça des merdes ils ne valent rien dans la vie
aucune pudeur
et le pire quand ils vont passer devant le juge encore un qui aura pitié de ces petits con
encore un rappel à la loi est mis à l'épreuve Evil or Very Mad Evil or Very Mad 

_________________
Et au Nom de Dieu, vive la coloniale.
Revenir en haut Aller en bas
http://marsouinsdumonde.forumdediscussions.com
Jeanlouis

avatar

Messages : 1079
Date d'inscription : 25/11/2009
Age : 47
Localisation : Grasse - Alpes Maritimes

MessageSujet: §§   Lun 15 Juil - 7:07

Ces f..d...p... pourront toujours comme prétexte une fois de plus dirent qu'ils tournaient un clip de rap au cas où ça pourrait passer au point ou nous en sommes.
Ils m'arrivent parfois de regretter de vivre dans une Ripoublique Démocratique car les Russes ou autres pays de cet accabis n'aurrait pas fait dans le détail mais bon de toute façon un député PS (je sais plus qui car je fait pas d'effort pour retenir leurs noms) à demander aux journaleux sur un tweet de ne plus parler de cette affaire, c'est vrai ça fait mauvais genres......Mad Mad 
Revenir en haut Aller en bas
aarona

avatar

Messages : 391
Date d'inscription : 17/11/2010
Age : 58
Localisation : TAHITI

MessageSujet: Re: Ils ont Osé !!!    Lun 15 Juil - 20:35

Pauvre FRANCE.........
Bonne journée à tous quand même
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ils ont Osé !!!    

Revenir en haut Aller en bas
 
Ils ont Osé !!!
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marsouins de France et d'outre-mer :: Bar des TDM :: Parler de tout et de rien.-
Sauter vers: