Marsouins de France et d'outre-mer

Ce forum est dédié à tous les marsouins de France et d'Outre-mer, pour se retrouver, quelque soit le régiment duquel ils sont issus. Infanterie, Bigor, Cavalerie, parachutiste. et à tous nos frères d'armes.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Juillet 2018
LunMarMerJeuVenSamDim
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031     
CalendrierCalendrier

Partagez | 
 

 1915 : L’invention du mortier mobile

Aller en bas 
AuteurMessage
bruno
Admin
avatar

Messages : 3784
Date d'inscription : 04/10/2009
Age : 58
Localisation : roquebrune var

MessageSujet: 1915 : L’invention du mortier mobile   Jeu 26 Mar - 14:55

Bonjour les marsouins
1915 : L’invention du mortier mobile par Edgar BRANDT
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

source Theatrum Belli

Très intéressant a lire je ne pensais pas que le mortier été de tant d'années 1915
Merci à Theatrum Belli pour son article sur le mortier Laughing

_________________
Et au Nom de Dieu, vive la coloniale.
Revenir en haut Aller en bas
http://marsouinsdumonde.forumdediscussions.com
Euvrard

avatar

Messages : 49
Date d'inscription : 02/08/2015

MessageSujet: Re: 1915 : L’invention du mortier mobile   Mar 4 Aoû - 13:55

Tiré d'un manuscrit en cours de rédaction.

Petit additif :

STOKES Frederick Wilfred Scott (Liverpool, 9 avril 1860–Ruthin, Pays de galles, 7 février 1927). Ingénieur civil et inventeur anglais, Stokes était président et directeur des ventes de Ransomes et Rapier, société d’ingénierie située à Ipswich qui fabriquait principalement des grues.
Bien que le nom de Stokes fût associé au nom le plus connu concernant le mortier de la guerre, son projet fut seulement expérimenté vers la fin de 1914. C’est un exemple de conception simple qui acquit immédiatement la célébrité.
Les Anglais avaient à l’époque beaucoup d’idées pour contrer les mortiers allemands (minenwerfer) utilisés contre les Français dans l’est de la France et plus tard contre les Anglais.
Bien que le mortier n’était plus utilisé depuis l’ère napoléonienne, celui inventé par Stokes fut sans aucun doute une arme nouvelle. Entre-temps, Anglais et Français utilisèrent d’anciens mortiers et en conçurent de nouveaux utilisant les réserves d’armes et de munitions vieilles d’un siècle.
Curieusement, le projet de Stokes fut initialement rejeté en juin 1915 car il était impossible d’utiliser les munitions existantes pour les mortiers anglais. Il fallut l’intervention combinée de David Lloyd George alors ministre des munitions et du lieutenant-colonel J.C. Matheson du service des approvisionnements pour lancer la fabrication des mortiers de Stokes. Douglas Haig était un autre défenseur de l’arme.
Elle est constituée d’un tube à âme lisse, tenu à une extrémité par un bipied léger permettant le réglage en site et en direction ; de l’autre, sur une plaque de base plate, destinée à absorber le recul. Lorsqu’une bombe ou obus est lâché dans le tube, une amorce placée à la base de celle-ci vient heurter un percuteur fixe situé au fond de l’âme, enflammant une charge propulsive qui éjecte le projectile.
D’une taille de 3 pouces, la bombe pesait 4.5 kg, elle était pourvue d’un percuteur de grenade à main modifiée, à l’avant ; d’un tube empenné, contenant une faible charge propulsive et d’un dispositif destiné à sa mise à feu à l’impact, à l’arrière.
Le mortier Stokes avait une cadence de tir théorique de 22 coups par minute et une portée maximale de 1 100 m.
Presque tous les mortiers modernes dérivent du mortier Stokes.
Stokes fut fait chevalier de l’empire britannique en reconnaissance du succès de son invention.
P. Euvrard.
Revenir en haut Aller en bas
bruno
Admin
avatar

Messages : 3784
Date d'inscription : 04/10/2009
Age : 58
Localisation : roquebrune var

MessageSujet: Re: 1915 : L’invention du mortier mobile   Mar 4 Aoû - 16:24

Bonsoir Euvrard

Merci pour ce complément d'article très intéressant à lire
quelles que soit l'armement lourd ou léger Ça m'a toujours fasciné

_________________
Et au Nom de Dieu, vive la coloniale.
Revenir en haut Aller en bas
http://marsouinsdumonde.forumdediscussions.com
Euvrard

avatar

Messages : 49
Date d'inscription : 02/08/2015

MessageSujet: Re: 1915 : L’invention du mortier mobile   Ven 11 Sep - 12:36

Brandt Edgar William (Paris, 24 décembre 1881–Collonge-Bellerive, Suisse, 8 mai 1960). Français d'origine alsacienne, ferronnier d'art et industriel de l'armement. Il inventa un mortier pneumatique de 60 mm (Mle 1915), il améliora, après la guerre le mortier de Stokes pour devenir le mortier Stokes-Brandt de 81 mm (calibre réel 81,4 mm, trois pouces) Mle 27/31 qui fut réglementaire dans l'armée de terre française durant la Seconde Guerre mondiale et jusqu'à aujourd'hui avec quelques modifications d'optique, de bipied et de tube, mais l'aspect général reste le même que celui de Stokes. Le modèle F1 (Mo 81 LLR F1) en est son ultime version.
Ce sont ses munitions qui bénéficièrent de transformations considérables, améliorant leurs performances et leurs portées.
Revenir en haut Aller en bas
bruno
Admin
avatar

Messages : 3784
Date d'inscription : 04/10/2009
Age : 58
Localisation : roquebrune var

MessageSujet: Re: 1915 : L’invention du mortier mobile   Jeu 17 Sep - 17:06

Bonsoir Euvrard
Merci pour se complément d'information Laughing

_________________
Et au Nom de Dieu, vive la coloniale.
Revenir en haut Aller en bas
http://marsouinsdumonde.forumdediscussions.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 1915 : L’invention du mortier mobile   

Revenir en haut Aller en bas
 
1915 : L’invention du mortier mobile
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 1915 : L’invention du mortier mobile
» Recherche info sur l'hôpital auxiliaire d'Evreux en 1915
» La téléphonie mobile objet d’une contestation grandissante
» Mobile en bois
» Quelle est la plus grande invention du 20ème siècle ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marsouins de France et d'outre-mer :: militaria :: Armement-
Sauter vers: