Marsouins de France et d'outre-mer

Ce forum est dédié à tous les marsouins de France et d'Outre-mer, pour se retrouver, quelque soit le régiment duquel ils sont issus. Infanterie, Bigor, Cavalerie, parachutiste. et à tous nos frères d'armes.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Août 2019
LunMarMerJeuVenSamDim
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031 
CalendrierCalendrier

Partagez
 

 COUGAR EC 725

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



COUGAR EC 725 Empty
MessageSujet: COUGAR EC 725   COUGAR EC 725 I_icon_minitimeLun 25 Jan - 20:38

L’EC 725

COUGAR EC 725 Ec7252ij4.thCOUGAR EC 725 Ec725yl9.thCOUGAR EC 725 Ec7258so5.th

Un peu d’histoire

Il faut savoir qu’à la base c’est une demande de l’armée de l’Air qui voulait un hélicoptère spécifiquement conçu pour les missions de sauvetage au combat (Combat SAR). Le Cougar AS 532 A2 est initialement choisi en 1996. Mais à l’issue d’une expérimentation poussée, l’armée de l’Air recommande un développement plus en profondeur pour obtenir un appareil encore plus ambitieux. Ce sera la naissance de l’EC 725.
L’EC 725 a réalisé son premier vol en novembre 2000. C’est un hélicoptère bimoteur dérivé du Cougar MK1 dont les performances ont été sensiblement améliorées. L’hélicoptère a obtenu sa certification définitive de la DGA en décembre 2004.
L’EC 725 a été pensé pour accomplir des missions SAR, SAR de Combat, de transport tactique longue distance, aussi bien que pour des missions de transport sanitaire, de soutien logistique. Il peut également être utilisé pour des missions navales.
L’appellation officielle est Cougar MK2 EC 725 et le tout premier fut réceptionné par la DGA en février 2005. Ce premier EC 725 sera employé par l’armée de l’air en avril 2005.
L’armée en commandera au total quatorze (6 pour l’AA (RESCO) et 8 pour l’AT (HUS)) pour un coût de 387 millions avec soutien technique, autant vous le dire tout de suite entre le RESCO et le HUS il n’y a strictement aucune différence. Il faut également savoir qu’initialement le DAOS souhaitait en commander dix. Dans le cadre de l’arrivé du EC 725 le DAOS à également créé une nouvelle escadrille (EOS 3) en juin 2005.
Les livraisons s'étalèrent entre 2005 et 2006. C’est le 10 mai 2006 que le dernier EC 725 a été officiellement livré à l’escadron EH 1/67 « Pyrénées » basé à Cazaux.
La sortie la plus médiatisé de l’EC 725 fut en juillet 2006 au Liban avec l’évacuation de ressortissants français et étranger pour chypre (opération Baliste). Puis en décembre ce fut l’Afghanistan, opération pour laquelle nous avons du utilisé des Antonov An-124 Condor. A quand une véritable force de projection aéronautique française, vive l’arrivé du 400M !

COUGAR EC 725 Ec7253bb3.thCOUGAR EC 725 Ec7259we0.thCOUGAR EC 725 ThpixCOUGAR EC 725 Ec7254qf5.th

Les caractéristiques techniques

-Charge maximale : 11,2 tonnes.
-Capacité : 31 passagers ou cinq tonnes sous élingue.
-Vitesse de croisière en pleine charge : 261Km/h.
-Rayon d’action maximum : 1280Km (décollage à masse maximale avec réservoirs standards + réservoir central + réservoirs extérieurs + réservoir arrière largable).
-Motorisation : 2 turbines Turbomeca Makila 2A d'une puissance de 2448 cv chacune.
-Autonomie en vole de 5h30 se qui oblige tout de même une capacité en carburant de 3750 litres.
-Diamètre du rotor : 16,2m.
Il faut savoir que ce rotor a une petite particularité, car il lui est possible de fonctionner pendant trente minutes sans huile (particularité qu'il partage avec l'Apache), très utile en cas de problème.

COUGAR EC 725 Ec7256da9.th

Armement et électronique embarqué

-Deux FM MAG58 en 7,62mm fabriqué par Herstal (P90, F2000).
-Deux mitrailleuses de 12,7mm, pour l’export et peut être en dotation sur les notre (testé fin 2006). Le rajout de pods canons de 20mm a été testé, mais visiblement le poids supplémentaire risquait de pénaliser les facultés de l’appareil à se dégager rapidement et les militaires y étaient opposés.
-Deux pods roquette, pour l’export.
-Une tourelle optronique (Caméra thermique infrarouge pour optimiser la vision de nuit, récepteur GPS, centrale de navigation inertielle gyrolaser).
-Cockpit avec écrans d'affichage LCD multifonctions.
-Possibilité de transférer l'ajustement du stationnaire au treuilliste.
-Détection des menaces sol-air et contre-mesures électroniques.
-Un pilote automatique.
-Système de flottaison de secours.
-Perche de ravitaillement, à ce sujet il faut savoir que nous ne pouvons équiper nos EC 725 de perche de ravitaillement que si nous demandons à nos alliées de venir faire le plein de nos hélicoptères ! Ce n’est pas une plaisanterie, nous n’avons pas d’avions ravitailleur spécifique pour l’EC 725, pas avant l’arrivé du 400M.

COUGAR EC 725 Ec7255sx1.thCOUGAR EC 725 Ec7257ht5.th

En conclusion

A ce jour, plus de 160 appareils appartenant à la famille des EC225/EC 725 ont déjà été vendus à 15 clients répartis dans 13 pays. L’Australie est très intéressé, après le Tigre et le NH90 ce serai un trio gagnant pour Eurocopter.

Amicalement
Revenir en haut Aller en bas
 
COUGAR EC 725
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marsouins de France et d'outre-mer :: militaria :: véhicule militaire-
Sauter vers: