Marsouins de France et d'outre-mer

Ce forum est dédié à tous les marsouins de France et d'Outre-mer, pour se retrouver, quelque soit le régiment duquel ils sont issus. Infanterie, Bigor, Cavalerie, parachutiste. et à tous nos frères d'armes.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Octobre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031     
CalendrierCalendrier

Partagez | 
 

 L'adieu aux armes des Français au Sénégal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
L'Artilleur

avatar

Messages : 1066
Date d'inscription : 10/03/2010
Localisation : A vos 12h00

MessageSujet: L'adieu aux armes des Français au Sénégal   Dim 4 Avr - 23:45

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Défilé d'un contingent de l'armée française, hier à Dakar, à l'occasion des 50 ans de l'indé-pen­dance du Sénégal. Crédits photo : AFP



"Si le départ des militaires de la base de Dakar est acquis, les modalités restent floues.



C'était sans doute le dernier défilé militaire français dans les rues de Dakar. Dimanche, pour le cinquantenaire de l'indépendance du Sénégal, les soldats de la 23e brigade d'infanterie de marine (Bima) ont une ultime fois paradé sur l'avenue du Général-de-Gaulle. Dans les semaines à venir, la base française implantée dans la capitale sera fermée.

Ce rapatriement n'est pas une surprise. Dès 2008, Nicolas Sarkozy avait clairement fait savoir, lors d'un discours au Cap, en Afrique du Sud, que la France entendait redessiner la carte de ses implantations militaires sur le continent. «La France n'a pas la vocation de maintenir indéfiniment des troupes en Afrique», avait souligné le président, voyant une occasion de mettre en place les relations nouvelles entre Paris et ses anciennes colonies. Quelques mois plus tard, le livre blanc de la défense prévoyait de ne conserver qu'une base sur la façade occidentale de l'Afrique, au Gabon ou au Sénégal.

Début février, l'éruptif président sénégalais mettait un terme au suspense en annonçant le départ des 1 200 hommes des Forces françaises du Cap-Vert (FFCP). Une décision qu'il présentait comme souveraine. Et de poser symboliquement le 4 avril comme date butoir. «Dans les faits, la fermeture de Dakar est une décision commune», glisse un officier français.

Peu avant la déclaration, une visite d'Hervé Morin avait scellé le sort des FFCP. Dans le cadre de la renégociation des accords de défense de 1974, Dakar avait proposé à Paris de transférer son contingent à Thiès, à une cinquantaine de kilomètres plus à l'est. «Une proposition militairement sans intérêt et très coû­teuse», analyse le militaire. Car dans ce dossier l'aspect financier l'emporte sur le stratégique. Côté français, on souhaite réduire certains postes pour faire face à d'autres engagements extérieurs. Côté sénégalais, la base de Bel-Air, 40 hectares surplombant la baie de Hann, en plein cœur d'une capitale en proie à la spéculation foncière, fait saliver.


Revendication inattendue

Depuis, pourtant rien ne bouge. Samedi, dans une interview au Journal du dimanche, Abdoulaye Wade a menacé de rétablir unilatéralement la souveraineté sénégalaise sur Bel-Air. Une déclaration qui traduit plus l'agacement du président qu'une vraie menace, l'emprise militaire française étant déjà considérée comme un territoire sénégalais.

«Le départ est acquis mais les modalités restent à définir», explique une source française. Le futur «accord de partenariat de défense» entre les deux États reste flou. La dimension des deux autres sites militaires français du Sénégal, l'unité de marine et la base aérienne 160, est encore en discussion. Au total, de 300 à 400 soldats français devraient demeurer sur ­place, avec notamment une mission de formation régionale.

À ces difficultés s'est ajoutée une revendication inattendue. Promis au chômage, les quelque deux mille employés civils de la base Bel-Air et les domestiques des officiers français ont fait savoir leur mécontentement. Paris a promis de prendre leur sort en compte.



Source : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'adieu aux armes des Français au Sénégal   Lun 5 Avr - 9:22

Ce qui me fait sourire c'est que dans deux ans il y a des élections au Sénégal et je pense qu'il risque d'y avoir des surprises pour l'ami Wade. Parce que les chômeurs qui vont apparaitre suite au départ des FFCV il faudra les assumer et en plus la guérilla casamançaise qui revient sur le devant de la scène.

Amicalement
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'adieu aux armes des Français au Sénégal   Lun 5 Avr - 14:17

Revenir en haut Aller en bas
bruno
Admin
avatar

Messages : 3709
Date d'inscription : 04/10/2009
Age : 57
Localisation : roquebrune var

MessageSujet: Re: L'adieu aux armes des Français au Sénégal   Lun 5 Avr - 18:03

bonjour les marsouins

moins de compagnie tournemte plus OPX
moins de base et plus d'économie
et je pense plus sa viendra plus l'armée
sera gérer comme une entreprise

_________________
Et au Nom de Dieu, vive la coloniale.
Revenir en haut Aller en bas
http://marsouinsdumonde.forumdediscussions.com
colmar

avatar

Messages : 385
Date d'inscription : 08/10/2009
Age : 60
Localisation : utah beach

MessageSujet: Re: L'adieu aux armes des Français au Sénégal   Lun 5 Avr - 19:56

malheureusement oui bruno mais pas comme une entreprise privée mais d'etat avec les erreurs que nous avons connu
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'adieu aux armes des Français au Sénégal   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'adieu aux armes des Français au Sénégal
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Adieu aux armes du général Denis Favier
» en octobre 2001, l’Adieu aux Armes du Bataillon de Joinville
» Adieu aux Armes pour le 41ème BIMa.........un de plus qui disparaît
» Adieu aux armes de l’inspecteur général des armées - Marine
» Le général Puga à Calvi pour la St-Michel

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marsouins de France et d'outre-mer :: Bar des TDM :: L'Actualité-
Sauter vers: