Marsouins de France et d'outre-mer

Ce forum est dédié à tous les marsouins de France et d'Outre-mer, pour se retrouver, quelque soit le régiment duquel ils sont issus. Infanterie, Bigor, Cavalerie, parachutiste. et à tous nos frères d'armes.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Novembre 2018
LunMarMerJeuVenSamDim
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  
CalendrierCalendrier

Partagez | 
 

 Le lieutenant-colonel Broche - premier "PATRON" du BIMP

Aller en bas 
AuteurMessage
Jeanlouis

avatar

Messages : 1079
Date d'inscription : 25/11/2009
Age : 48
Localisation : Grasse - Alpes Maritimes

MessageSujet: Le lieutenant-colonel Broche - premier "PATRON" du BIMP   Dim 29 Aoû - 19:55

Le lieutenant-colonel Broche

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Né en 1905, tué au cours des combats de Bir-Hakeim en 1942, Félix Broche a été à l’origine de la création du bataillon du Pacifique et en a été le premier chef . Pour perpétuer son souvenir et rendre hommage à son action, le RIMaP-P a tenu à baptiser son lieu d’implantation du nom de Broche. Cela fut fait le 21 avril 1971 lorsque la caserne Bruat, où stationnait à l’époque le BIMAT, fut rebaptisée "Quartier Broche".

Cette caserne étant rendue au territoire en 1996, il était apparu normal aux anciens du Bataillon ainsi qu’à leurs " jeunes " du RIMaP-P, de baptiser le camp d’Arue où s’ était installé le régiment , du nom de Broche. Ainsi le 16 avril 1999, le camp d’ Arue a pris le nom de "Caserne lieutenant-colonel Broche".

Dès 18 ans, ses études terminées, Félix Broche s’embarque à Marseille pour le Dahomey. Il est employé pendant trente deux mois à la compagnie française de l’Afrique occidentale. Renonçant à l’exemption de service national dont bénéficient les jeunes Français résidant aux colonies, il s’engage en 1926 au 22ème régiment d’infanterie coloniale. Attiré par une carrière coloniale, il servira après son passage, à Saint Maixent, en Tunisie comme sous-lieutenant, puis à Madagascar, avant de rejoindre Fréjus où il est nommé capitaine en 1938. En 1939, il est désigné pour prendre le commandement du détachement d’infanterie coloniale de Tahiti. Moins de deux mois après son arrivée, la guerre est déclarée. Seul officier d’active de l’Océanie française il doit rester à Tahiti pour organiser la défense. Le détachement d’infanterie coloniale de Tahiti devient la compagnie autonome d’infanterie coloniale de Tahiti.

Le 2 septembre 1940, la colonie rallie le général de Gaulle et la France Libre. La création d’un corps expéditionnaire est alors décidée. Le capitaine Broche organise le recrutement des volontaires. Le 21 octobre 1940, il est appelé à Nouméa. Désigné par le général de Gaulle, il prend le commandement supérieur des troupes du Pacifique.

Le 21 avril 1941, trois cents soldats embarquent à Papeete sur le Monowaï. Le 5 mai à Nouméa, le contingent, fondu avec les Néo-Calédoniens et Néo-Hébridais, devient le bataillon du Pacifique, sous les ordres de Broche nommé chef de bataillon depuis février.

Après l’ Australie, la Palestine, puis la Syrie, le bataillon est incorporé à la 1° Division Légère des FFL sous les ordres du général Koenig.

En décembre 1941, Broche nommé lieutenant-colonel, est désigné pour l’état-major. Ne voulant à aucun prix quitter ses hommes, il obtient de garder le commandement du bataillon.

Début 1942 , les opérations commencent en Libye. En mai c’est la bataille de Bir Hakeim. C’est là, le 9 juin, que le lieutenant-colonel Broche Ancien Quartier BROCHE de l’avenue BRUAT sera tué au combat à la tête du bataillon du Pacifique. Le général de Gaulle rendra hommage à son action en lui décernant la croix de la libération à titre posthume en 1943.
Revenir en haut Aller en bas
Raphaël DELLE-CASE

avatar

Messages : 263
Date d'inscription : 30/01/2010
Age : 65
Localisation : SIECQ (17)

MessageSujet: Re: Le lieutenant-colonel Broche - premier "PATRON" du BIMP   Lun 30 Aoû - 20:16

Bonjour,

Encore un grand!!!!
Amicalement.
Raphaël.
Revenir en haut Aller en bas
 
Le lieutenant-colonel Broche - premier "PATRON" du BIMP
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le lieutenant-colonel Broche - premier "PATRON" du BIMP
» Le lieutenant-colonel Hubert de Seguins-Pazzis.
» le lieutenant-colonel Stéphane Caffaro, du 21ème régiment d'infanterie de marine, était blessé en Afghanistan
» Que demanda le Colonel RABERIN, patron du 5 éme REI
» Le Lieutenant-Colonel Bernard MAGNILLAT

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marsouins de France et d'outre-mer :: histoire militaire :: les grand soldat-
Sauter vers: