Marsouins de France et d'outre-mer

Ce forum est dédié à tous les marsouins de France et d'Outre-mer, pour se retrouver, quelque soit le régiment duquel ils sont issus. Infanterie, Bigor, Cavalerie, parachutiste. et à tous nos frères d'armes.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Octobre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031     
CalendrierCalendrier

Partagez | 
 

 Lourcine, une caserne historique transformée en logements étudiants

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
bruno
Admin
avatar

Messages : 3709
Date d'inscription : 04/10/2009
Age : 57
Localisation : roquebrune var

MessageSujet: Lourcine, une caserne historique transformée en logements étudiants   Sam 11 Sep - 19:17

bonjour les marsouins

Lourcine, une caserne historique transformée en logements étudiants

On connait la chanson : "Dans les bistrots près de Lourcine, les anciens m'en faisait un plat ; Tu verras c'que c'est qu' l'Indochine. Ecoute la chanson d'un soldat..." C'est Marie-Dominique, sur des paroles de Pierre Mac Orlan. La caserne de Lourcine, située dans le XIII ème arrondissement de Paris, est cedée aujourd'hui au ministre de l'enseignement supérieur et de la recherche. L'armée de terre y restera toutefois jusqu'en 2012.

Lourcine est l'un des plus anciens sites militaires parisiens. Dès le Moyen-Age, il s'agit de l'un des postes avancés de la défense de Paris. En 1780, le duc de Lauzun y fît edifier une caserne pour les Gardes françaises. Au XIXème siècle, des régiments de ligne y tiennent garnison et en 1907, le 23 ème Régiment d'infanterie coloniale (RIC) s'y implante. La caserne devient la maison mère de la Colo dans la capitale. En 1939, François Mitterrand y est incorporé. Depuis 1994, la caserne abrite la Direction du personnel de l'armée de terre
site secret defense

et oui encore une qui disparait un lieu remplie de mémoire de nos ancien

_________________
Et au Nom de Dieu, vive la coloniale.
Revenir en haut Aller en bas
http://marsouinsdumonde.forumdediscussions.com
colmar

avatar

Messages : 385
Date d'inscription : 08/10/2009
Age : 60
Localisation : utah beach

MessageSujet: Re: Lourcine, une caserne historique transformée en logements étudiants   Dim 12 Sep - 16:18

le général bigeard qui je crois a été chef de la 6ème compagnie en 45 n'est heureusement plus là
le 23ème a toujours été implanté sur Paris ou la région Parisienne (fort d'ivry, fontainebleau,21TDM08 a des photos de ces casernements) c'était le régiment colonial des parisiens c'est pourquoi quand il a été recréé en 44 comme la majorité des hommes venaient des FFI parisiens il a repris son nom (ils avaient été incorporés sous le 13ème RTS)
merci de l'info bruno
Revenir en haut Aller en bas
21TDM08

avatar

Messages : 318
Date d'inscription : 08/10/2009
Localisation : sur votre site Web

MessageSujet: Re: Lourcine, une caserne historique transformée en logements étudiants   Dim 12 Sep - 18:34

bonjour les amis voici une CPA de la caserne de Lourcine
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
https://twitter.com/OpexNews
Jeanlouis

avatar

Messages : 1079
Date d'inscription : 25/11/2009
Age : 47
Localisation : Grasse - Alpes Maritimes

MessageSujet: §§   Lun 13 Sep - 6:39

Super post merci à tous, comme tu dits encore un lieux chargé de mémoires qui disparait plus ou moins (avant il y avait des cheveux courts et maintenant il y aura des cheveux longs sale époque quand même)
Revenir en haut Aller en bas
bruno
Admin
avatar

Messages : 3709
Date d'inscription : 04/10/2009
Age : 57
Localisation : roquebrune var

MessageSujet: Re: Lourcine, une caserne historique transformée en logements étudiants   Lun 13 Sep - 17:59

bonjour les marsouins

l'un des grand générale qui a commander le 23e RIC est qui a fais tout sa carrière militaire dans les troupe de marine
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

CARRIÈRE MILITAIRE du générale Sylvain MURAT

1897-Ecole Spéciale militaire de Saint -CYr

1/10/1899-sort de St -CYR avec le grade de Sous-lieutenant : rejoint le 8e R I MA devenant l’année suivante l’Infanterie coloniale.

10/07/1900-Madagascar : 3e RTS avec le grade de Lieutenant

1906-1907-22e RIC puis bataillon du Congo

1911-Capitaine Etat-major du général commandant supérieur de l’A.O.F à Dakar

1912-1914-Préparation des décisions du Chef investi d’un grand commandement.

04/10/1914-Commandant de compagnie au front au 36e colonial.

25/06/1915-Etat-Major de la 15e division colonial.

24/06/1916-Chef de bataillon du 23e RIC.

1918-Adjoint au Colonel commandant le 21e RIC : Lieutenant-colonel le 25/12/1918.

1921 Chef d’Etat-major de la 2e DIC à l’Armée du RHIN.

1922-1924-Commandant le régiment de Tirailleurs Sénégalais au Cameroun.

1925-05/1929-22e RIC : Colonel le 21/12/1926,en prend le commandement jusqu’en Mai 1929.Assure en plus de son commandement ,la direction des Ecoles de Perfectionnement des Officiers de Réserve (E.P.O.R ) d’Aix ;Salon et Dignes.

06/1929-05/1931-Commandant militaire du Niger.

06/1931-1933-commandant le 42e régiment de tirailleurs malgache en Métropole.

01/1933-08/1937-Commandant la 2e brigade de l’A.O.F à KATY-(ville militaire proche de Bamako).Nommé général de Brigade le 20/03/1933.Commandant de la 2e DIC à Toulon jusqu’au 19/08/1937 date de sa mise a la retraite (en réserve).

CITATIONS DECORATIONS PROMOTION

11/08/1902 : Le général commandant en chef du corps d’occupation et gouverneur général de Madagascar et dépendances adresse ces félicitations au lieutenant MURAT pour l’entrain remarquable et les sérieuses qualités militaires dont il a fait preuve tout au long des opérations auquel il a pris part en pays SAKARAHA.

« LIEUTENANT. »

30/08/1907 : Ordre particulier n°66 du général commandant supérieur des troupes du groupe de l’A O F. Le Lieutenant Murat du bataillon du CONGO ,a pris part à toutes les opérations exécutées dans le moyen OUBANGI du mois de Novembre 1906 au mois d’avril 1907 et n’a cessé d’y faire preuve d’intelligence ;d’entrain et de bravoure.

1911 : CAPITAINE.

12/03/1915 : Cité à l’ordre du régiment le 36e colonial ; commandant de compagnie

12/04/1915 : Fait Chevalier de la Légion d’Honneur avec citation à l’ordre de l’armée.

17/06/1915 : Cité à l’ordre de la division.

05/12/1915 : Cité a l’ordre du 2e corps d’armée colonial : ‘’Payant toujours très bravement de sa personne ; véritable entraîneur d’hommes’’. Officier de valeur qui inspire une grande confiance a sa troupe ; Calme sang –froid remarquable, intelligence et conscience professionnelle le distingue à l’attention de ces chefs.

22/01/1916 au24/06/1916 : Officier d’état major à la 15e division coloniale ; promu chef de bataillon du 23e RIC.

COMMANDANT.

26/04 et26/06/1917 Cité à l’ordre du régiment (23e RIC) 2 citations qui viennent le récompenser.

‘’Le chef lucide qui ayant préparé son bataillon d’attaque ; pénètre à travers les lignes ennemies et pousse son avance sur une profondeur de 20kms en rase campagne’’

‘’Activité inlassable ; réel mépris du danger ; qualité de jugement ; esprit de décision’’

1918 : Adjoint au colonel commandant le 21RIC.

Lieutenant-colonel le 25/12/1918.

12/03/1919 : Cité à l’ordre de l’armé : ‘’officier de grande valeur ; remarquable par sa froide bravoure et sa haute conception du devoir ; tacticien émérite à fait preuve pendant les durs combats d’octobre 1918 sur la Suippes dans l ‘attaque de la HUNDLING-STELLUNG ;d’un courage et d’une science militaire dignes de toutes éloges
.
Par les reconnaissances périlleuses dénotant un mépris du danger absolu et son intervention personnelle au moment de l’attaque ; a assuré la pleine réussite des opérations qui ont permis de capturer à l’ennemi plus de 600 prisonniers et un nombreux matériel de guerre.’’

16/06/1920 : Promu Officier de la Légion d’Honneur

25/12/1926 : Promu COLONEL.

20/03/1933 : Nommé GENERAL DE BRIGADE.

20/12/1933 : Promu Commandeur

1953 : Grand Officier de la Légion d’honneur

Autres DECORATIONS :

1°/FRANCAISE :

Croix de guerre 2 palmes, 1 étoile vermeil ,2 étoiles argent, 2 étoiles bronze

Médaille coloniale agrafes : A.O.F.-CONGO –MADAGASCAR-SAHARA

Médaille de la Victoire

Médaille commémorative de G.G

Commandeur de l’o/o de l’Etoile Noire du 27/03/1927

1947 Médaille de la résistance

1953 croix de guerre avec palme

2°/ ETRANGERES /

Commandeur avec plaque de l’Etoile Noire du Bénin

CAMPAGNES GUERRE 14/18 :

LORRAINE-RICHECOURT 25/10/1914

SIGNAL DE XON Février 1915

ARGONNE –Vienne le CHATEAU 14-16/07/1915

CHAMPAGNE (SOUIN) 25-30/09/1915

AISNE (MONT des SINGES) 16/04/1917

CHEMINS des DAMES Août 1917

REIMS –Juillet à octobre 1918

JOLIMONT – Octobre 1918

Durant ces campagnes il lui vaudra 6 citations et 10 lettres de félicitations

GUERRE 1939-1945 :

CITATION – DECISION N°313 ; A L’ORDRE DE L’ARMEE.

MURAT Sylvain ; Général de Brigade des Troupes Coloniales, des EX FORCES-FRANCAISES de l’intérieur :

Officier général dont la carrière d’honneur et le patriotisme s’est poursuivie avec la même flamme jusqu’à la libération. A inlassablement préparer, durant quatre ans, l’action libératrice, réalisant pratiquement la doctrine qu’il avait élaborée avec les dirigeants de l’Armée Secrète. A conduit lui-même les cadres qu’il avait formés au maquis de février 1944 à la libération, donnant en particulier les 20 et 21 juin 1944, lors de l’attaque allemande dans la région de Teillet (Tarn) un magnifique exemple de bravoure et d’énergie audacieuse, ramenant lui-même au combat les troupes des jeunes F.F.I. ébranlés par le premier choc de l’ennemi. A superbement montrer le plus grand mépris du danger, galvanisant ainsi les jeunes recrues qui l’entouraient.

Ces citations comportent l’attribution de la croix de guerre avec palm

Source : Archives militaires

honneur pour se grand marsouin

_________________
Et au Nom de Dieu, vive la coloniale.
Revenir en haut Aller en bas
http://marsouinsdumonde.forumdediscussions.com
colmar

avatar

Messages : 385
Date d'inscription : 08/10/2009
Age : 60
Localisation : utah beach

MessageSujet: Re: Lourcine, une caserne historique transformée en logements étudiants   Lun 13 Sep - 18:13

bonsoir les marsouins
comme tu le dis bruno un grand colonial et qui de plus a fait les 2 regiments le 21 et le 23
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Lourcine, une caserne historique transformée en logements étudiants   

Revenir en haut Aller en bas
 
Lourcine, une caserne historique transformée en logements étudiants
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Lourcine, une caserne historique transformée en logements étudiants
» Post-bac : Logements étudiants !
» histoire de paysan normand
» Historique des navires
» Plus d'infrastructures pour les SDF/ Réquisition des logements vides/Réelle politique d'insection

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marsouins de France et d'outre-mer :: Bar des TDM :: L'Actualité-
Sauter vers: