Marsouins de France et d'outre-mer
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Marsouins de France et d'outre-mer

Ce forum est dédié à tous les marsouins de France et d'Outre-mer, pour se retrouver, quelque soit le régiment duquel ils sont issus. Infanterie, Bigor, Cavalerie, parachutiste. et à tous nos frères d'armes.
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Mai 2021
LunMarMerJeuVenSamDim
     12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31      
CalendrierCalendrier
-33%
Le deal à ne pas rater :
Moustiquaires ajustable pour fenêtre avec toile 150×180 cm
11.99 € 17.99 €
Voir le deal

 

 Les 15 et 16 août 1944 -

Aller en bas 
AuteurMessage
bruno
Admin
bruno

Messages : 3941
Date d'inscription : 04/10/2009
Age : 61
Localisation : roquebrune var

Les 15 et 16 août 1944 -  Empty
MessageSujet: Les 15 et 16 août 1944 -    Les 15 et 16 août 1944 -  I_icon_minitimeDim 16 Aoû - 16:25

Bonsoir les Marsouins

Les 15 et 16 août 1944 -
Le 15 - Prélude au débarquement en Provence, des commandos et groupes de choc alliés sont largués soit dans l’intérieur, soit sur la côte. Les Français du commando d’Afrique (qui compte de nombreux marsouins) le sont au Cap Nègre, les Américains dans la région du Muy et de Grimaud.
Le 16 à 20h00, les premiers éléments de la 1re DFL (pour la petite histoire, elle avait été rebaptisée 1ere division motorisée d’infanterie (DMI), ce qui soulevait la réprobation de tous ceux qui avaient rejoint la France Libre avant le 1er juillet 1943 et se considéraient comme les seuls vrais FFL) qui fait partie avec la 3e DIA et la 1ere DB du premier échelon de l’armée « B » commandée par le général d’armée de Lattre de Tassigny et rattachée à la VIIe armée américaine (général Patch), débarquent à Sylvabelle (Var) et dans la baie de Cavalaire, dans le cadre de l’opération DRAGOON, à la suite du VIe CA US (général Truscott). Ils renforcent aussitôt les éléments américains et les commandos qui les ont précédés. Le 18, la division reçoit l’ordre de s‘emparer d’Hyères. Le général Patch avait prévu vingt jours pour prendre Toulon (premier objectif de la division) et autant pour Marseille. Fort de ses 16 000 hommes déjà débarqués et conscient de leur allant et de leur volonté de vaincre, le général d’armée de Lattre décide de libérer Toulon sans perdre de temps et avec le maximum de moyens. Toutefois la DFL devait se voir privée d’une partie de son succès. Du Gapeau au Cap Brun elle a perdu 229 tués et 692 blessés. Elle est retirée du combat avant la capitulation de Toulon en vue d’être remise en condition et de pouvoir poursuivre aussitôt sur Lyon : « …En lui imposant le sacrifice de ne pas prendre toute sa part de la victoire, écrit le général de Lattre, je me promets à moi-même de lui donner bientôt sa revanche. Elle l’aura à Lyon… ».

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
Et au Nom de Dieu, vive la coloniale.
Revenir en haut Aller en bas
https://marsouinsdumonde.forumdediscussions.com
 
Les 15 et 16 août 1944 -
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marsouins de France et d'outre-mer :: histoire militaire :: guerre de 1939 / 1945-
Sauter vers: