Marsouins de France et d'outre-mer
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Marsouins de France et d'outre-mer

Ce forum est dédié à tous les marsouins de France et d'Outre-mer, pour se retrouver, quelque soit le régiment duquel ils sont issus. Infanterie, Bigor, Cavalerie, parachutiste. et à tous nos frères d'armes.
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Septembre 2021
LunMarMerJeuVenSamDim
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930   
CalendrierCalendrier

 

 4ème RIAOM - historique

Aller en bas 
5 participants
AuteurMessage
Jeanlouis

Jeanlouis

Messages : 1079
Date d'inscription : 25/11/2009
Age : 51
Localisation : Grasse - Alpes Maritimes

4ème RIAOM - historique Empty
MessageSujet: 4ème RIAOM - historique   4ème RIAOM - historique I_icon_minitimeSam 14 Jan - 1:49

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Le 4ème Régiment Inter Armes d’Outre-Mer prend ses origines, des Bataillons venus du Niger (devenue État indépendant le 03 août 1960) et de Côte d’Ivoire (devenue État indépendant le 07 août 1960).

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Etat de Côte d'Ivoire
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Etat du Niger


Filiations -
Groupement Saharien n°42 et Groupement Motorisé n°40

Héritage du Niger
Bataillon Autonome du Niger Est et Bataillon Autonome du Niger Nord:


Le Groupement Saharien n°42 :

Création : 16 novembre 1962 à Niamey
Dissolution : 31 octobre 1964 - ses « éléments » seront versés au 4ème R.I.O.M.

Le Groupement Saharien n°42 est issu de l’amalgame en 1961 des :

 Unité Élémentaire du Groupement Saharien n°2
 Sous - Groupement Saharien n°21
 Sous - Groupement Saharien n°22

Ces trois unités vont fusionnées le 01 septembre 1961 est créé le

Groupement Saharien n°2 -
garnison Zinder et Agades.

Le Groupement Saharien n°2 devient le 16 novembre 1962 le

Le Groupement Saharien n°42

Héritage de Côte d’Ivoire :
Bataillon Autonome de la Côte d’Ivoire


Groupement Motorisé n°40

Création : 01 novembre 1962 à Port Bouet.
Dissolution : 31 octobre 1964 - ses « éléments » seront versés au 4ème R.I.O.M.

Le Bataillon Autonome de la Côte d’Ivoire (créé le 01 août 1946), devient le 01 décembre 1958 le
5ème Bataillon d’Infanterie de Marine

Le 01 novembre 1962 le 5ème B.I.Ma devient par changement d’appellation le
Groupement Motorisé n°40


Les personnels du G.M 40 et G.S 42 crée le 01 novembre 1964 le
4ème Régiment Inter Armes d’Outre-Mer


Le 4ème R.I.A.O.M est dissous le 31 août 1974 pour devenir le 01 septembre 1974 le
4ème Bataillon d’Infanterie de Marine -
Garnison Port Bouet

Il est dissous le 30 juin 1978 pour créer le 01 juillet 1978
43ème Bataillon d’Infanterie de Marine -
Après dissolution du 43ème R.I.Ma à Offenburg en Allemagne (F.F.A)

Le 43ème B.I.Ma tient garnison à Abidjan et fait partit des Troupes Françaises de Côtes d’Ivoire (T.F.C.I)

En 2009 c'est à un officier de la Légion étrangère, le colonel Jérôme Dupont qu'est revenu la lourde tâche de dissoudre le 43ème Bataillon d'Infanterie de Marine, de Port-Bouët (Abidjan).

Début juin, le colonel Dupont, par ailleurs chef de corps du 1er Régiment Etranger de Cavalerie, a pris le commandement du BATLIC (Bataillon Licorne) qui vient d'être créé.
Ce BATLIC est né de la fusion du Groupement Tactique Inter Armes Licorne (G.T.I.A Licorne) et de la Base de Soutien Inter Armées (B.S.I.A), armée par le 43ème B.I.Ma.
Le B.I.Ma a été dissous à cette occasion. A l'été 2009, il restera 900 militaires français en Côte d'Ivoire.

Insignes

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Bataillon Autonome
Niger Nord.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Groupement Saharien n°2
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Groupement Saharien n°42
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Bataillon Autonome de Côte d'Ivoire
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Groupement Motorisé n°40
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
4ème Rgt Inter Armes d’Outre-Mer

Insigne non trouvé
4ème Bataillon d’Infanterie de Marine


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
43ème Bataillon d’Infanterie de Marine

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Troupes Françaises en Côte d'ivoire - tissu et métal

C'est une recherche que j'ai réalisé pour moi et mes projets, merci d'apporter des corrections et de me signaler des oublis au cas où merci à bientôt Very Happy Very Happy Very Happy Wink
Revenir en haut Aller en bas
jho170



Messages : 3
Date d'inscription : 26/09/2014

4ème RIAOM - historique Empty
MessageSujet: Re: 4ème RIAOM - historique   4ème RIAOM - historique I_icon_minitimeVen 26 Sep - 1:04

Bonjour jeanlouis,pas mal du tout pour l'historique du 4 éme RIAOM,et si je comprend bien il a était dissous un an aprés mon départ,dommage c'était un bon régiment qui tourner bien a l'époque.
Revenir en haut Aller en bas
Euvrard

Euvrard

Messages : 49
Date d'inscription : 02/08/2015

4ème RIAOM - historique Empty
MessageSujet: Re: 4ème RIAOM - historique   4ème RIAOM - historique I_icon_minitimeMer 5 Aoû - 11:13

N'oubliez pas non plus le 42e Escadron blindé d'infanterie de marine (EBIMA), détachement du 4e RIAOM stationné à Niamey, au camp Leclerc, jusqu'au coup d'état du 15 avril 1974.
Revenir en haut Aller en bas
PIRONDEAU



Messages : 1
Date d'inscription : 30/08/2017
Age : 66
Localisation : VIENNE 86

4ème RIAOM - historique Empty
MessageSujet: Re: 4ème RIAOM - historique   4ème RIAOM - historique I_icon_minitimeVen 4 Juin - 18:25

Et oui, le 42ème Escadron Blindé du 4ème RIAOM, commandé par le Capitaine Xavier Pincson du Sel, jusqu'à la dissolution du régiment suite au coup d'état de l'armée nigérienne en 1974. J'étais le pilote de l'automitrailleuse de commandement (AML Ferret sans tourelle) à cette époque là.
La nuit du coup d'état (dans la nuit du dimanche au lundi de Pâques) j'étais de permanence à l'escadron et je me souviens très bien avoir passé une bonne partie de la nuit à "grayer" des bandes de mitrailleuses au cas où nous aurions dû intervenir.
Une fois tous les camarades en permission récupérés en ville, nous avons passé quelques jours pas très rassurant. Des caisses de munitions près des lits, des nuits passées au garage, en treillis, rangers aux pieds, à pas plus de 50 mètres de nos engins, et tout cela, sans les petits beignets locaux, sans les cacahuètes grillées, sans les casse-croûte à l'omelette vendus à travers le grillage du camps Leclerc.
Bref, la France n'est pas intervenue et il n'y a pas eu de casse.
Quelques semaines plus tard, nous emmenions en convoi la presque totalité du matériel roulant jusqu'à Parakou (ville la plus proche du Bénin voisin possédant une gare), où nous chargions les véhicules sur des wagons de chemin de fer.
Le retour à Niamey en Transall fût mon premier "voyage" en avion militaire, mais pas le dernier.
Les semaines qui suivirent furent consacrées à "rajeunir" le camp que la France allait "offrir" aux nouveau dirigeant du Pays.
Quant à nous, certains rentrèrent en France, d'autres furent mutés en Cote d'Ivoire, ou bien au Tchad.
Je rejoignais l'Escadron Blindé du 6ème RIAOM de N'Djaména pour quelques jours, avant d'être détaché sur la Base Aérienne.
J'ai longtemps regretté le Niger et ses habitants si gentils avec nous. L'ambiance au Tchad était tout à fait différente.
Avant de rentrer en France, j'ai tout de même vécu mon deuxième coup d'état avec la mort du Président et Grand Compatriote N'garta Tombalbaye le 13 avril 1975.

J'étais arrivé à Niamey le lendemain de la mort de Georges Pompidou. En un an, j'ai connu deux coups d'état, si bien que mon père m'avait envoyé un télégramme pour me dire "ne soit pas pressé de rentrer, nous avons besoin de calme au Pays".


Loin de chez nous, en Afrique........................
Revenir en haut Aller en bas
bruno
Admin
bruno

Messages : 3955
Date d'inscription : 04/10/2009
Age : 61
Localisation : roquebrune var

4ème RIAOM - historique Empty
MessageSujet: Re: 4ème RIAOM - historique   4ème RIAOM - historique I_icon_minitimeDim 6 Juin - 13:07

Bonjour pirondeau
Merci pour se récit . Oui entre les années 65 et 75 se n'était pas facile au Tchad pour nos Marsouins
4ème RIAOM - historique 237631802

_________________
Et au Nom de Dieu, vive la coloniale.
Revenir en haut Aller en bas
https://marsouinsdumonde.forumdediscussions.com
Contenu sponsorisé




4ème RIAOM - historique Empty
MessageSujet: Re: 4ème RIAOM - historique   4ème RIAOM - historique I_icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
4ème RIAOM - historique
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marsouins de France et d'outre-mer :: histoire de votre régiment et TDM :: les troupe de marine et son histoire-
Sauter vers: