Marsouins de France et d'outre-mer
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Marsouins de France et d'outre-mer

Ce forum est dédié à tous les marsouins de France et d'Outre-mer, pour se retrouver, quelque soit le régiment duquel ils sont issus. Infanterie, Bigor, Cavalerie, parachutiste. et à tous nos frères d'armes.
 
AccueilRechercherDernières imagesS'enregistrerConnexion
Juin 2024
LunMarMerJeuVenSamDim
     12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
CalendrierCalendrier
Le deal à ne pas rater :
Cartes Pokémon EV6.5 : où trouver le Bundle Lot 6 Boosters Fable ...
Voir le deal

 

 L'alcool dans la Coloniale.

Aller en bas 
4 participants
AuteurMessage
JBT20




Messages : 32
Date d'inscription : 19/03/2021
Age : 56
Localisation : Ajaccio

L'alcool dans la Coloniale. Empty
MessageSujet: Re: L'alcool dans la Coloniale.   L'alcool dans la Coloniale. I_icon_minitimeDim 3 Mar - 19:03

[quote="Guy"]Salut Marsouin
l'alcool : une plaie.
Muté dans la Colo, mon premier capitaine était un poivrot. Du genre : on attendait les camions pour partir sur le terrain. Le pitaine ordonne "Embarquez!" La réponse "Mais mon capitaine, il n'y a pas de camions!"
"Alors débarquez!"
Je priais pour qu'on ne nous envoie jamais au casse pipe avec un type pareil affraid

Le second ne buvait pas ou peu mais c'était un sale type. A Caylus, il volait la bouffe de ses soldats. Une pourriture.

Le troisième ne buvait pas et était un "seigneur" dans tous les sens du terme. Il a terminé général en Yougo.

Pour la troupe, l'alcoolisme était relativement courant et les "traditions" une excuse. Des bons à rien en général à qui on ne pouvait faire confiance.
L'alcool dans la Coloniale. 872315 [/quote

J'étais à Djibouti en 1990-91 au 10ème BCS et donc pendant la 1ère guerre du golfe et on avait la présence de l'armée Irakienne au Yémen à 45 kms et un jour on a fait une sortie terrain opérationnelle à Ras Ali, un promontoire qui s'avance dans la mer entre Tadjourah et Obock et donc au plus près des cotes Yéménites...on était donc au bord de mer et on avait des canots pour l'entrainement; il était 15 h et un adjudant-chef Antillais bien abimé est sorti de la tente foyer et a dit "les canots, le soleil, la mer, vous : action !!!" il se trouvait qu'il était pas loin de la retraite et assez âgé et avait plus sa place dans un bureau que là où nous étions ce jour-là !!!
Revenir en haut Aller en bas
Guy




Messages : 595
Date d'inscription : 20/02/2010

L'alcool dans la Coloniale. Empty
MessageSujet: Re: L'alcool dans la Coloniale.   L'alcool dans la Coloniale. I_icon_minitimeMar 12 Déc - 18:05

Salut Marsouin
l'alcool : une plaie.
Muté dans la Colo, mon premier capitaine était un poivrot. Du genre : on attendait les camions pour partir sur le terrain. Le pitaine ordonne "Embarquez!" La réponse "Mais mon capitaine, il n'y a pas de camions!"
"Alors débarquez!"
Je priais pour qu'on ne nous envoie jamais au casse pipe avec un type pareil affraid

Le second ne buvait pas ou peu mais c'était un sale type. A Caylus, il volait la bouffe de ses soldats. Une pourriture.

Le troisième ne buvait pas et était un "seigneur" dans tous les sens du terme. Il a terminé général en Yougo.

Pour la troupe, l'alcoolisme était relativement courant et les "traditions" une excuse. Des bons à rien en général à qui on ne pouvait faire confiance.
L'alcool dans la Coloniale. 872315
Revenir en haut Aller en bas
JBT20




Messages : 32
Date d'inscription : 19/03/2021
Age : 56
Localisation : Ajaccio

L'alcool dans la Coloniale. Empty
MessageSujet: Re: L'alcool dans la Coloniale.   L'alcool dans la Coloniale. I_icon_minitimeJeu 7 Déc - 11:47

bruno a écrit:
Bonjour les Marsouins
Moi je trouve depuis quelques années les jeunes Marsouins boivent de moins en moins est ses très bien insi 👍
Moi je suis de la 89/12 et donc il y a plus de 30 ans c'était encore un fléau; par exemple à Djibouti où on commençait très tôt à cause de la chaleur on avait une pause à 10 heures et on allait à la popote des Cabochefs où il y avait une pompe à bière et un barbeuq et on attaquait avec les pichets d'un litre en mangeant des sandwichs aux merguez ce qui donne soif et qui fait qu'un pichet en appel un autre etc...et quand on faisait une sortie terrain il y avait un Simca rien que pour la binouse et dans le camp de toile il y avait un foyer !!!
Revenir en haut Aller en bas
JBT20




Messages : 32
Date d'inscription : 19/03/2021
Age : 56
Localisation : Ajaccio

L'alcool dans la Coloniale. Empty
MessageSujet: Re: L'alcool dans la Coloniale.   L'alcool dans la Coloniale. I_icon_minitimeJeu 7 Déc - 11:40

Aldebert a écrit:
S'il faut donner un avis sur ce sujet, je dirais que c'est une plaie. Je parle bien entendu de l'excès d'alcool.

Exemple: Au camp Frey à Constantine 1957-58 un cabochef était sous influence de l'alcool dès son lever. Lors de sorties en ville il rentrait la nuit au camp par les barbelés, pour ne pas se faire prendre par la garde. Il était ivre mort et alors que normalement on faisait feu sur tout ce qui bougeait venant de l'extérieur, lui passait sans problème. Il a eu de la chance le Marseillais.

Un autre fois un adjudant de Cie de service, aussi ivre mort, met lui même en batterie la nuit, une mitrailleuse de trente. Heureusement il n'a pas eu à s'en servir, ce n'était que des ânes, on aurait pu craindre le pire.
Bien à vous
Un jour que j'étais à Djibouti au 10ème BCS dans la chambrée où on fêtait un départ, un caporal avec 15 ans de service qui disait tout le temps "J'crois pas moi" et dont le rêve à la retraite était de travailler à la RATP comme chauffeur de métro...entra dans la chambrée déjà bien abimé, il ouvra notre frigo ù il y avait une bouteille de vodka même pas entamée et la vida complètement...il était entre deux heures et trois heures du matin et le rapport était à 5h45...il alla se coucher et au réveil il voulait aller au rapport mais il était trop bourré et on a eu du mal à le raisonner en lui disant "tu vas te faire planter !!!" et lui répondait à chaque fois "J'crois pas moi !!!" encore un bois sans soif inapte parmi tant d'autres...
Revenir en haut Aller en bas
bruno
Admin
bruno


Messages : 3962
Date d'inscription : 04/10/2009
Age : 64
Localisation : roquebrune var

L'alcool dans la Coloniale. Empty
MessageSujet: Re: L'alcool dans la Coloniale.   L'alcool dans la Coloniale. I_icon_minitimeDim 2 Jan - 21:04

Bonjour les Marsouins
Moi je trouve depuis quelques années les jeunes Marsouins boivent de moins en moins est ses très bien insi 👍

_________________
Et au Nom de Dieu, vive la coloniale.
Revenir en haut Aller en bas
https://marsouinsdumonde.forumdediscussions.com
Aldebert




Messages : 3
Date d'inscription : 11/11/2016

L'alcool dans la Coloniale. Empty
MessageSujet: Re: L'alcool dans la Coloniale.   L'alcool dans la Coloniale. I_icon_minitimeJeu 30 Déc - 18:37

S'il faut donner un avis sur ce sujet, je dirais que c'est une plaie. Je parle bien entendu de l'excès d'alcool.

Exemple: Au camp Frey à Constantine 1957-58 un cabochef était sous influence de l'alcool dès son lever. Lors de sorties en ville il rentrait la nuit au camp par les barbelés, pour ne pas se faire prendre par la garde. Il était ivre mort et alors que normalement on faisait feu sur tout ce qui bougeait venant de l'extérieur, lui passait sans problème. Il a eu de la chance le Marseillais.

Un autre fois un adjudant de Cie de service, aussi ivre mort, met lui même en batterie la nuit, une mitrailleuse de trente. Heureusement il n'a pas eu à s'en servir, ce n'était que des ânes, on aurait pu craindre le pire.
Bien à vous

JBT20 aime ce message

Revenir en haut Aller en bas
Aldebert




Messages : 3
Date d'inscription : 11/11/2016

L'alcool dans la Coloniale. Empty
MessageSujet: Re: L'alcool dans la Coloniale.   L'alcool dans la Coloniale. I_icon_minitimeJeu 30 Déc - 18:15

JBT20 a écrit:
 le 4ème RIMA...lui est ensuite parti en Algérie puis en Indochine et a pris sa retraite de Capitaine puis est ensuite rentré au Casino Rulh à Nice  

Je propose un erratum: Il est probable qu'il soit allé d'abord en Indo puis en Algérie. Cela semble plus logique. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
JBT20




Messages : 32
Date d'inscription : 19/03/2021
Age : 56
Localisation : Ajaccio

L'alcool dans la Coloniale. Empty
MessageSujet: L'alcool dans la Coloniale.   L'alcool dans la Coloniale. I_icon_minitimeDim 14 Nov - 19:01

Bonjour à tous les Marsouins, lors du décès de mon grand-oncle alors que je rentre à la morgue je vois le cousin germain de ce dernier qui est donc aussi le mien, il est âgé de 95 ans mais toujours alerte et par chance il y a une chaise vide à coté de lui; connaissant son parcours de vie je me présente et lui dit que j'ai fait à peu prêt le même parcours que lui : la Coloniale puis le milieu des jeux de hasard et il se trouve que nous avons tous les deux appartenu au même régiment, lui en début de carrière et moi pour ma formation : le 4ème RIMA...lui est ensuite parti en Algérie puis en Indochine et a pris sa retraite de Capitaine puis est ensuite rentré au Casino Rulh à Nice en tant que directeur et d'ailleurs les employés l'appelaient le Capitaine pour sa rigueur et le respect qu'ils lui portaient...puis au hasard de la discussion il me dit qu'un jour, en Indochine, il s'est pris le bec avec un Colonel car il lui a dit qu'il voulait faire une Coloniale sans alcool...et là tous mes souvenirs de Marsouin remontent à la surface et je me rappelle qu'en 1990-91 alors que j'étais au 10ème BCS à Djibouti la chaleur aidant (j'ai travaillé ensuite dans des salles de jeux de machines à sous, d'où le rapprochement avec le Capitaine, au Cameroun, Congo-Brazzaville, Gabon, Mali et Angola mais je n'ai jamais eu chaud comme à Djibouti, un jour j'ai vu le thermomètre dans le casernement à 59,5°c... !!!) on buvait beaucoup et pas que de l'eau...et pour moi d'après ce que j'en ai vu et vécu la consommation d'alcool dans la Coloniale faisait partie des traditions; rien que dans le casernement nous avions quatre points de vente : le frigo de la section, celui de la chambrée, le foyer et la popote des Capo-chefs où on allait à la pause pour manger un sandwich-merguez accompagné de pichets d'un litre de bière pression et même quand on faisait une sortie terrain il y avait un camion pour les casiers de bières et autres boissons...puis comme on avait un rythme de travail adapté au climat : rapport à 5h45, pause à 10 h et repas à 12h30 puis sieste jusqu'à 18h-19h et ensuite on sortait et étant Corse il y avait une discothèque appelée le Scotch-club qui était tenu par un Corse où nous nous retrouvions et nous aussi quand on bois on fait pas semblant...ensuite on rentrait une ou deux heures avant le rapport et du moment qu'on tenait debout ça allait...il fallait pas tomber sinon on avait tout faut...voilà mon expérience personnelle et celle d'un ancien de la Coloniale et donc je voudrais avoir vos avis sur le sujet imagessmileys L'alcool dans la Coloniale. 872315 imagessmileys
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





L'alcool dans la Coloniale. Empty
MessageSujet: Re: L'alcool dans la Coloniale.   L'alcool dans la Coloniale. I_icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
L'alcool dans la Coloniale.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
»  L'alcool dans la coloniale.
» affiches engager vous rengager dans la coloniale
» Un curé qui se promène dans la nature est pris dans les sables mouvants
» Chant Allemand dans la Légion Etrangère et dans l'Armée de Terre.
» Servir & Défendre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marsouins de France et d'outre-mer :: Bar des TDM :: Parler de tout et de rien.-
Sauter vers: